24 mars 2011. Naissance du CER par Jean-Yves PONS.

4 Mai

Jean-Yves PONS- Président de l’INSTITUT HENRI IV. Naissance du C.E.R. – CONSEIL DANS L’ESPERANCE DU ROI pour le renouveau de la France-.

      Chacun le sait, chacun le voit, la France se meurt sous les coups concertés de l’oligarchie qui gouverne et de la dictature médiatico-sondagière qui l’inspire. Mais, contrairement à ce que pensent ces fossoyeurs, la France est immortelle car son destin exceptionnel, aussi chaotique et douloureux qu’il apparaisse parfois, est d’essence divine. Bien des moments de notre histoire l’ont démontré. C’est pourquoi nous avons le devoir de nous dresser contre l’incurie du pouvoir républicain et la persistante trahison des clercs, dont Pierre Jeanthon nous a dit qu’ils ont pour seule volonté «  d’écrire le mot « fin » sur l’Histoire de la Fille aînée de l’Eglise  », nous rappelant en passant que tout a commencé il y a plus de 200 ans : «  1789, la Révolution, c’est la séparation de Dieu et de la France, de l’Eglise et de l’Etat, de l’Art et de la Beauté  »…Pertinente remarque qui rejoint si bien les propos iconoclastes de Julien Benda en 1927 à propos de nos élites : «  Et l’histoire sourira de penser que Socrate et Jésus-Christ sont morts pour cette espèce » !

    Or nous n’avons rien à attendre des promesses qui nous seront faites, ainsi qu’il est d’usage, à la veille des scrutins qui s’annoncent. Il nous faut plutôt faire comprendre aux Français que, lorsqu’ils ont assassiné le roi Louis XVI, ils se sont trompé de cible : «  le roi n’est plus là mais l’absolutisme règne !  » (Henri Vivier, Regard sur la France, Le Seuil, 2007). La situation du moment ne peut qu’achever de les convaincre : qu’ils mesurent le délabrement de notre économie ou du tissu social de notre pays, qu’ils subissent les conséquences tragiques des lâchetés successives en matière d’immigration, qu’ils soient victimes des abandons de souveraineté au profit d’institutions étrangères ou qu’ils soient consternés que la France se perde dans des aventures militaires aussi folles qu’intolérables, ils mesurent chaque jour davantage la déliquescence du pouvoir politique en place.

    C’est pour aider à ce qu’ils soient définitivement dessillés que nous proposons la création d’un contre-gouvernement, ou « Cabinet-Fantôme » ( sur le modèle des Shadow-Cabinet » britanniques), susceptible de leur montrer ce que pourrait être une perspective royaliste en matière de gouvernement de la France.

    Ce contre-gouvernement a déjà un nom :  le Conseil dans l’Espérance du Roi pour le Renouveau de la France  ( CER ).  Il nous rappelle que la devise de la Maison de Bourbon est précisément…ESPERANCE. Les membres de ce Conseil seront prochainement connus, avec leurs attributions respectives. Mais d’ores et déjà il importe de suggérer deux principes essentiels au fonctionnement du CER :

Tous les Conseillers seront égaux et aucun ne dirigera le Conseil puisque, dans notre conception du pouvoir monarchique, le Roi gouverne et préside son Conseil. Il s ‘agira donc d’une nouvelle « Table Ronde ».

Tous les courants royalistes français pourront y être représentés à la seule condition de s’interdire tout prosélytisme dynastique et de ne jamais exprimer publiquement, ès qualités de membres du CER, leurs préférences ou leurs engagements au service de l’un des princes de la Maison de Bourbon.

 En guise de conclusion provisoire à cette heureuse annonce nous souhaitons nous souvenir des paroles de Sainte Bernadette :  « Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » !

                          Jean-Yves Pons, Président de l’Institut Henri IV

Publicités

2 Réponses to “24 mars 2011. Naissance du CER par Jean-Yves PONS.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. May 24, 2013, 7:36 am. Le blog du CER vient de franchir le cap des 40 000 liseurs en un peu plus d’un an d’existence | conseil dans l'espérance du roi - mai 24, 2013

    […] L’une « politique »  le 24 mars 2011. Naissance du CER par Jean-Yves PONS , événement  dont   vous trouverez le rappel grâce au lien ci-dessous :  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/05/04/24-mars-2011-naissance-du-cer-par-jean-yve… […]

  2. Pépite ! Le « Régent , CJA, Jean-Yves PONS préfigure ce que sera le CER dans le Journal Présent du 15 avril 2008 | «conseil dans l'espérance du roi - décembre 23, 2015

    […] Pour en être,  vous aussi, convaincus, prenez connaissance de cette pépite que nous vous offrons comme cadeau de Noêl  2015.  Vous y verrez déjà comme sortit tout armée la déesse Pallas-Athéna (Minerve) du cerveau de Jupiter, le CER qui, déjà, pointait sous l’Institut Henri IV. Voir aussi : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/05/04/24-mars-2011-naissance-du-cer-par-jean-yv… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :