SAINT LOUIS 1214-1270 (Citations)… Assiduité à la prière.

12 Déc

Voici un nouveau venu dans la catégorie « Trésors de nos villes et bourgs avant la révolution (dite) française« ; les citations,  tant  il est  vrai qu’ « Il n’est de richesses que d’hommes » (Jean Bodin). Nous sommes persuadés  que  vous saurez en faire  votre miel.

Lors du mariage de son fils Philippe avec Isabelle d’Aragon, alors qu’il ne dormait pas et traitait les affaires du royaume, on lui reprocha de donner trop de temps à ses œuvres de piété. Il répliqua : « Les hommes sont étranges, on me fait un crime de mon assiduité à la prière ; on ne me dirait mot si j’employais les heures que j’y passe à jouer aux jeux de hasard, à courir la bête fauve, ou à chasser aux oiseaux ».      http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_IX_de_France

 

Publicités

Une Réponse to “SAINT LOUIS 1214-1270 (Citations)… Assiduité à la prière.”

  1. Sauvaire Serge-Marc décembre 13, 2012 à 11:32 #

    VIVE DIEU, VIVE LE ROI ET VIVE LA FRANCE.
    Mon cher Fils, le premier conseil que nous vous donnons, c’est d’aimer Dieu de Tout votre Cœur et de Toutes vos forces, parce que sans Lui, vous ne pouvez rien. Vous devez être dans la disposition de plutôt souffrir tous les maux que de L’offenser mortellement.

    S’ IL vous envoie quelque maladie, ou quelque autre affliction, vous devez L’en remercier, vous persuadant que vous méritez encore de plus grands châtiments pour L’avoir mal servi, et pour L’avoir offensé. Si vous en recevez quelque faveur, il faut pareillement L’en remercier avec humilité, et prendre garde de n’en pas devenir plus fier. Ce serait un grand mal d’abuser de Ses bienfaits pour L’offenser.

    Nous vous conseillons de vous confesser souvent, et de choisir des Confesseurs d’une Vie Exemplaire et assez Savants pour vous Instruire de Vos Devoirs. Usez-en de telle manière avec eux et avec vos autres amis, que vous leur persuadiez pareillement qu’ils peuvent avec Liberté et sans rien craindre vous reprendre de vos fautes.

    Que l’on vous voie assister volontiers au service de l’Église, paraissez-y avec modestie et attention, surtout devant Le Saint Sacrifice, et qu’il ne vous échappe aucune parole frivole ou inutile. Ayez le cœur tendre et libéral pour les pauvres. Quand vous aurez quelque inquiétude ou quelque chagrin, s’il est de nature à être communiqué, déchargez-vous-en dans le sein de votre Confesseur, ou de quelque autre personne discrète et capable d’adoucir votre peine. Faites-vous un plaisir d’avoir quelquefois des entretiens de piété avec des gens de bien.

    Ne souffrez jamais qu’on tienne devant vous des discours libertins, scandaleux ou médisants ; et punissez sévèrement les paroles qui seraient injurieuses à Dieu et aux Saints.

    Ayez une droiture et une équité à toute épreuve. Étudiez-vous aux vertus propres de votre rang. Protégez les Ecclésiastiques, faites du bien aux Religieux et aimez-les.

    Aimez et honorez La Reine, votre mère, et écoutez ses conseils.

    Chérissez votre famille, soyez zélé pour ses intérêts ; mais que ce ne soit jamais au dépens de La Justice.

    Servez-vous de votre autorité pour empêcher la discorde entre ceux qui dépendent de vous : vous ne pouvez rien faire qui soit plus agréable à Dieu ; accordez vos grâces aux plus dignes.

    Ayez toujours beaucoup de respect pour l’Église Romaine, et pour le Pape que vous devez honorer comme votre Père Spirituel.

    Empêchez, dans votre état, tout le mal que vous pourrez ; opposez-vous à tous les dérèglements des paroles et des mœurs.

    Chassez-en les hérétiques et les scélérats. Vous êtes obligés de rendre à Dieu ce Service avec Zèle, en reconnaissance de Tous les biens que vous avez reçus de LUI.

    Ne faites point de dépenses folles.

    Nous vous donnons, notre cher Fils, notre bénédiction telle que peut la donner un père à un fils qu’il aime tendrement.

    Si il venait que nous mourions avant vous, procurez-nous beaucoup de messes et de prières dans toutes les Communautés de France, et donnez-nous part dans toutes les bonnes œuvres que vous ferez.

    Nous prions Notre Seigneur Jésus Christ qu’ IL vous conserve et qu’ IL vous protège par Sa Grâce, et qu’ IL vous fasse celle de ne jamais rien faire contre Sa Volonté, afin qu’ IL soit Toujours honoré et servi par vous. Nous LUI demandons pour nous la même grâce, afin que nous puissions ensemble Le voir, Le louer et L’honorer pendant toute l’Éternité. Ainsi soit-il.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :