BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (27/28 juillet 2013)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

27 Juil

*  La méthode Peillon : 60 % des recteurs changés en un an !

Ou comment détruire plus efficacement nos enfants ?

Vincent Peillon prépare sa rentrée : le conseil des ministres, mercredi 24 juillet, a été l’occasion de nommer quatre nouveaux recteurs. Depuis l’installation de la gauche au pouvoir en mai 2012, 18 d’entre eux – sur 31 – ont été renouvelés.

Bernard Dubreuil, l’ancien directeur de cabinet de Luc Chatel, et Jean-Louis Nembrini, conseiller de Xavier Darcos et Gilles de Robien, laissent leur place. Comme Olivier Audéoud, nommé en 2010 après un passage par la « fac Pasqua » (le pôle Léonard-de-Vinci, à la Défense).

En un an, le ministre de l’éducation s’est fait un vivier. Un jeune recteur, Ali Saïb, né en 1968, devrait diriger la prestigieuse université d’Aix-Marseille – carrière rapide pour celui qui a été nommé à Caen il y a moins d’un an. C’est Christophe Prochasson qui doit lui succéder dans la petite « académie tremplin« , une nomination médiatique que celle de ce spécialiste de l’histoire politique des XIXe et XXe siècle.

Historienne également, Catherine Bertho-Lavenir quitte les ors de la Sorbonne pour la Martinique. La ministre de l’enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, laisse partir un membre de son cabinet, Daniel Filâtre, mais le place sur ses terres puisqu’il devrait « prendre » l’académie de Grenoble. Le nombre de femmes augmente à ce poste de « petit ministre ». Elles sont deux à entrer en fonction ce mercredi, puisqu’Hélène Bernard devrait être nommée à Toulouse. Au total, elles seront onze, soit 36 % des effectifs.

Au cours des mouvements précédents, le ministre socialiste s’était adapté aux circonstances. A l’été 2012, il a changé en urgence quelques recteurs qui rencontraient de vraies difficultés sur le terrain, et le recteur de Paris, Patrick Gérard. Ce dernier avait demandé à être relevé de sa mission, eu égard à son passé dans des cabinets de droite.

En janvier 2013, c’est un mouvement plus classique d’alternance qui s’est joué. Pour gérer des changements au sein de son ministère,  Vincent Peillon a fait nommer son directeur de cabinet à Versailles. Six autres nominations ont été faites à cette occasion. Elles ont toutes été perçues comme très politiques par la droite.

Au total, ce sont 60% des recteurs qui auront été remplacés en un an ! Tous les nouveaux venus étant bien entendu de gauche et favorables à la théorie du « gender », à la dépénalisation du cannabis et autres élucubrations « peillonnesques ». Soyez rassurés, vos enfants sont dans de bonnes mains.

*  Les Russes ont raison, la France se  » Tchétchénise « :

Un récent article de La Voix de la Russie (http://french.ruvr.ru/2013_07_22/Trappes-le-Grozny-Francais-0394/) nous mettait en garde et annonçait, à la suite des émeutes de Trappes, la Tchétchénisation de la France: « Les habitants de Trappes, eux, confirment que c’est le climat général qui  » incite à la révolution  » ou encore que  » Ce n’est qu’un début. Dans 20 ans, Trappes, c’est la Tchétchénie ! »

Or le ministre de l’Intérieur tunisien, Lotfi Ben Jeddou, a révélé hier que ses services avaient identifiés l’assassin de Mohamed Brahmi, un homme politique de gauche tué d’une quinzaine de balles tirées à bout portant le 25 juillet. Il s’agit d’un salafiste takfiri, Boubaker el-Hakim, sympathique « Franco-tunisien » de 30 ans. Le ministre tunisien a précisé que l’arme qui a tué Mohamed Brahmi est la même que celle qui a tué le syndicaliste Chokri Belaïd, le 6 février 2013, ce qui laisse entendre que Boubaker el-Hakim pourrait être responsable des deux assassinats.

En vidéo: Envoyé spécial parle de Boubaker Al Hakim

Cet homme avait déjà été mis en examen en France, en 2005, pour  « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste« , dans l’affaire des « filières irakiennes ». Son frère, Redouane, 19 ans, avait été tué en juillet 2004 en Irak aux côtés de deux autres « Français », Tarek Ouinis et Abdelhalim Badjoudj. Cette filière irakienne gravitait alors autour de la mosquée Adda’wa, rue de Tanger à Paris (19e).

Boubaker el-Hakim est né à Paris, dans le 19 ème arrondissement. Il était, en 2005, considéré par les enquêteurs comme le chef spirituel et recruteur du groupe de jeune parisiens qui cherchaient à rejoindre le djihad en Irak. Il s’est rendu une première fois en Syrie en 2002 pour étudier l’islam, puis à nouveau courant 2003, au moment de la chute du régime de Saddam Hussein. En 2004, il y retourne à nouveau, mais est arrêté en septembre, alors qu’il tente de franchir la frontière irakienne sans passeport. En 2008, il est condamné à sept ans de prison à Paris. En juillet 2013…il est libre. Qui vous donne ces informations dans les médias officiels français ? Voici d’ailleurs comment, pas plus tard qu’aujourd’hui, France Inter, radio nationale de service public, résumait les propos du ministre tunisien de l’intérieur :  » L’assassin présumé de Mohamed Brahmi et de Chokri Belaïd serait un salafiste radical « . Point final. Se gardant bien, probablement sur ordre, de donner la moindre information sur le parcours de ce criminel. Il est vrai que faire le constat que la France est devenue la mère nourricière de l’islamisme international (comme le montrent les évènements d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan, du Mali et maintenant de la Tunisie) n’est pas très glorieux pour la classe politico-médiatique de notre pays qui encourage l’accueil de la misère du monde et fait sans cesse la promotion de la diversité !

Ce constat nous permet de rappeler les termes du communiqué de l’Institut pour la Justice que nous avons mis en ligne sur notre blogue : « Vous ne pouvez malheureusement plus compter sur les médias ou les autorités officielles pour vous informer correctement sur ces sujets « sensibles ». » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/07/27/communique-de-linstitut-pour-la-justice-3/)

Mais que fait la police ? Ce qu’elle peut. Que font François Hollande et Jean-Marc Ayrault ? Rien. A quoi sert Manuel Valls ? À rien. Et Christiane Taubira ? À savonner la planche de tout ce petit monde d’incapables. Soyez rassurés, nous sommes dans de bonnes mains.

*  Et pendant ce temps là…

Toujours le même,  » Manuel-Valls-qui-nous-prend-pour-des-pommes « , joue les matamores pour noyer le poisson !

La direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) a arrêté à l’aube du mardi 16 juillet, au son des fifres et des tambourins policiers, un musicien norvégien qualifié de « neonazi », Kristian Vikernes, avec sa femme à son domicile de Salon-la-Tour (Corrèze). L’homme de 40 ans a été libéré, jeudi soir 18 juillet, après 48 heures de garde à vue antiterroriste – elle pouvait durer 96 heures au maximum. Il n’est plus désormais poursuivi que pour un simple délit de presse, sur son blogue.

Le profil de Kristian Vikernes, dit « Varg » (« loup », en norvégien), était paraît-il inquiétant. En Norvège, il avait été condamné pour assassinat en 1993. Lors de la perquisition à son domicile, les policiers avaient trouvé 150 kg d’explosifs. Depuis son installation en France, en 2010, il répandait des appels à la violence, d’injures antisémites et racistes sur son blogue ou lors d’interviews. Il avait été, comble du neonazisme, l’un des destinataires du manifeste de son compatriote Anders Breivik.

Assez logiquement, il était suivi de près par la DCRI depuis son arrivée en France. Depuis quelques semaines, celle-ci souhaitait transmettre son cas à la justice. L’achat d’armes (de chasse !) par sa femme et des propos violents récents ont fourni le motif.  Et l’occasion était trop belle de détourner l’attention des dysfonctionnements de ladite DCRI en matière de terrorisme islamique…

Le Norvégien vivait tranquillement, avec femme et enfants, dans une ferme de Corrèze, comme l’a montré la perquisition du 16 juillet : vous rendez-vous compte ?…il ne constituait pas d’arsenal d’armes de guerre ! Il est vrai qu’il était plus facile de pénétrer dans cette ferme que dans les cités interdites de nos banlieues où sévissent les trafics de drogue et d’armes.

Le choix de la judiciarisation appartient formellement à la section antiterroriste du parquet de Paris, mais en réalité, la DCRI est toute-puissante, puisqu’elle seule a les informations et choisit de les transmettre ou non. « C’est la DCRI qui a la maîtrise totale de la judiciarisation du renseignement. Or, j’ai constaté bien des fluctuations : des phases où tout allait bien, et des époques de judiciarisation excessive et de non-judiciarisation excessive », a rappelé le juge antiterroriste Marc Trévidic devant les députés, le 14 février. Depuis l’affaire Merah, on serre plutôt les boulons quitte à le faire en faisant le plus de bruit possible.

Jusqu’ici, l’affaire Vikernes se place donc dans le cadre classique du dispositif antiterroriste français, préventif, qui permet de poursuivre et de condamner pour un simple projet. Depuis le début de l’année, la DCRI annonce avoir procédé à  plus de 40 interpellations (on aimerait des preuves)… mais à peine une dizaine de personnes auraient été écrouées.

La particularité du dossier, c’est sa médiatisation. La garde à vue antiterroriste d’un Norvégien à Brive-la-Gaillarde, cela ne passe pas inaperçu. Et, dans le cas de figure, le ministre de l’intérieur a pour le moins cafouillé. Mardi 16, peu avant 14 heures, un communiqué affirmait que Vikernes était « susceptible de préparer un acte terroriste d’envergure ». Trois heures plus tard…rétropédalage de Manuel Valls ! Finalement, le suspect n’avait plus « ni cible ni projet identifié ».

« Dans ce type d’affaire, la discrétion s’impose », déclare – un peu tard – le ministre de l’intérieur. Manuel Valls n’est qu’un boni-menteur.

*  Mais « la France ne peut pas périr, car le Christ aime encore les Francs ! » (Henri comte de Chambord) :

Nos princes s’engagent.

Blason d’Orléans

Communiqué du prince Henri d’Orléans, chef de le seconde branche de la maison de Bourbon :   » l’islamisme ne sera jamais modéré »

le-comte-de-paris-et-les-islamistes.jpg

En 1976 le Roi du Maroc, Hassan II, « Commandeur des Croyants », lors d’un dîner privé à Rabat, m’a dit : « N’oublie pas, Henri, que tu descends comme moi du Prophète. Une de tes ancêtre, Zaïda, issue de  la lignée de Fatima, a épousé le Roi d’Aragon dont tu es également le descendant ». La civilisation islamique qui était en Andalousie du 9° au 15° siècle a apporté à l’Occident de nombreuses connaissances, sur le plan des arts dont la musique, de l’architecture, de la médecine, des mathématiques et également de la philosophie, toutes chose que nous  devons respecter et admirer. »

Le respect ne doit pas pourtant nous empêcher d’être lucides. Il nous oblige à regarder aujourd’hui une autre réalité en face.

Le monde actuel est en effet à la dérive, perdant tout repère, aussi  bien notre civilisation chrétienne que la civilisation islamique. Chaque religion a depuis ses origines généré ses extrêmes, les intégristes de notre côté et les islamistes, type Savonarol, du leur. Ces factions manipulent la religion a des fins politiques, beaucoup  ne sachant ni lire ni écrire il est facile de leur enseigner des  textes qui ne sont ni dans le Coran ni dans la Bible.

N’oublions pas que toutes les religions monothéistes, y compris la religion hébraïque, ont leur part sombre qui les pousse à des guerres de conquête, à des guerres de conversion, à la guerre sainte. Nous avons eu les croisades. Dans le Coran il y a un verset qui nous parle de « Dar al Islam » le pays des croyants et « Dar al Kurf » le pays des mécréants qu’il leur faudra un jour conquérir et convertir. Sans oublier la politique de colonisation des uns et des autres comme  celle des territoires palestiniens par Israël. Toutes ces conquêtes  n’ont fait que jeter de l’huile sur le feu. L’islamisme modéré que nous avons cru naïvement pouvoir aider dans les guerres du printemps arabe, ont donné partout naissance au  pouvoir des islamistes extrémistes, car contrairement à l’islam,  l’islamisme ne sera jamais modéré.

Notre politique de « gribouille » a réveillé sur notre sol le pouvoir sectaire de l’islamisme, nous avons ouvert la boîte de « Pandore ». Ce fut et c’est une erreur politique grave. En effet il ne se passe pas de jours où la puissance rampante des islamistes, des frères musulmans, ne se fasse sentir. Dans les hôpitaux, dans les écoles, dans notre nourriture, dans les vêtements qui cachent les femmes objets de l’homme; et je ne parle pas des crèches de Noël dont ils  ont exigé le retrait des grandes surfaces, à croire qu’il existe chez un grand nombre de nos concitoyens une haine de la religion, de notre  religion puisqu’on laisse faire.

Les lois de notre Pays, de notre patrie sont peu à peu grignotées puis bafouées. Et on en rajoute en offrant le droit de vote aux étrangers, aux immigrés dont la majorité viennent du sud, du Dar al Islam. L’Occident aveuglé par une démocratie en décomposition pense que l’islamisme peut évoluer encore, il s’apprête donc à vouloir intervenir en Syrie, prochain détonateur qui risquerait de nous entraîner dans une nième guerre mondiale. Curieusement le même processus, celui qui a déclenché la seconde guerre d’Irak est en  train de se reproduire. On nous assure, preuves à l’appui, que la  Syrie détiendrait des armes chimiques de destruction massive! Si guerre il y a -Dieu nous en préserve- et même si la France ne s’en mêle pas, il n’est pas inimaginable de penser que la « cinquième  colonne » des islamistes puisse réagir sur notre sol.

La France a besoin d’un pouvoir fort et lisible, qui ait une  stratégie à long terme pour mettre de l’ordre dans la maison, sinon  il faut s’attendre à avoir un jour un Califat à Poitiers. Nous sommes très nombreux en France à détester cette idée. Notre société occidentale et notre civilisation sont en danger. Il est encore temps  de le comprendre et d’agir. La France a vraiment besoin d’un pouvoir fort et lisible. Il y a urgence.

 

Henri d’Orléans, Comte de Paris et Duc de France.

(http://www.la-couronne.org/blog/paroles-de-princes/henri-vii-l-islamisme-ne-sera-jamais-modere.html)

Même si l’on ne peut acquiescer à tous les argument du prince Henri d’Orléans, on ne peut que se réjouir de son appel au rejet de l’islamisation de la France. Il est urgent que tous nos princes s’engagent dans ce domaine vital pour notre pays. Tous doivent se souvenir de Charles VII et de Jeanne d’Arc qui surent si bien « bouter » les Anglais hors de France, après que notre pays leur eut été livré, pieds et poings liés, par la veulerie des signataires du traité de Troye. Seuls la volonté et le courage comptent face à la trahison.

Armes de Jeanne d'Arc

 (armes de Jeanne d’Arc)

 » En nom Dieules hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! « 

Le 27 juillet 2013.
Jean-Yves Pons, CJA.

 

Publicités

17 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (27/28 juillet 2013)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Cril17 juillet 27, 2013 à 6:37 #

    Pardonnez-moi mais après une recherche sur google et un bref balayage des divers sites qui reprennent cette déclaration de décembre 2012 je n’arrive pas à en trouver trace sur le site du prince Henri d’Orléans ! …
    Est-ce mon navigateur aurait un problème ? ou est-ce ma vue ?

    C’est pour avoir voulu vérifier l’existence de la source que vous citez que j’ai été conduit à faire cette observation après avoir posté ce billet d’humeur sur http://cril17.fr/

    Ciel ! Et si, à l’image de Sarkozy allant à Domrémy, Hollande était allé en pèlerinage à Nova Gorica, en Slovénie ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Merci Très Saint Père … Vive le Pape François !…Vive le Roi qui vient ! … « CRIL17 INFO - juillet 27, 2013

    […] Nos princes s’engagent. […]

  2. Ciel ! Et si, à l’image de Sarkozy allant à Domrémy, Hollande était allé en pèlerinage à Nova Gorica, en Slovénie ? « Le fou du Roi Louis XVII - juillet 27, 2013

    […] la fragrance Orléans redevenant tendance avec une nuance de CER, peut-être va-t-il y avoir dans l’air de Rio de Janeiro comme un parfum […]

  3. Une incroyable lueur au milieu de nos ténèbres … Comme une riposte laïque de l’intelligence face au vide ? … « CRIL17 INFO - août 6, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  4. BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (10/11 août 2013)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE. | conseil dans l'espérance du roi - août 10, 2013

    […] donne ces précisions. Alors, il faut rappeler ce que nous écrivions ici même dès le 27 juillet (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/07/27/bulletin-climatique-du-week-end-2728-juill&#8230😉 […]

  5. Magnifique symbole en ce 10 août 2013 ! « CRIL17 INFO - août 10, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  6. Ciel ! Bravo et merci aux Hommen ! Vive l’emploi de la force légitime contre l’abjection insupportable de la porno-ripouxblique d’Act’Up ! « CRIL17 INFO - août 14, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  7. Au fou ! A bas la République qui conduit la France vers l’abîme et le chaos dans la servitude à des intérêts occultes étrangers à ses intérêts les plus vitaux ! … « CRIL17 INFO - août 27, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  8. Appel royaliste pour la création d’une ” voie sacrée de prières à Notre Dame de Pontmain ”(17/09/2013) « CRIL17 INFO - septembre 17, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  9. Appel royaliste pour la création d’une ” voie sacrée de prières à Notre Dame de Pontmain ”(17 Novembre 2013) « CRIL17 INFO - novembre 17, 2013

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  10. Quelle heure est-il à l’horloge de l’Apocalypse ? … « CRIL17 INFO - janvier 3, 2014

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  11. Appel royaliste pour la création d’une ” voie sacrée de prières à Notre Dame de Pontmain ”(17 janvier 2014) « CRIL17 INFO - janvier 17, 2014

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  12.  » Les théologiens du pape  » seraient-ils les nouveaux Cauchon, au service de l »islamisation de l »Europe ? « CRIL17 INFO - janvier 20, 2014

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  13. Et voici l’objectif du Jour de Colère : Hollande doit partir dès le 26 janvier au soir ! « CRIL17 INFO - janvier 21, 2014

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

  14. Comment Hollande, en véritable fils des ténèbres, légitimé par le pape François, va-t-il gérer la manif du JDC et ses conséquences ? … « CRIL17 INFO - janvier 25, 2014

    […]  » En nom Dieu, les hommes d’ armes combattront et Dieu donnera la victoire ! «  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :