BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (24 octobre 2013)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

24 Oct

Jean Francois Coppé Superman   Tumblr Jean François Copé   photos Jean François Copé

*  Ils nous auront tout fait

Après avoir constaté avec effroi que leurs électeurs ne les suivent plus sur la voie de l’aveuglement et du mensonge, les dirigeants de l’UMP ne savent plus à quel saint se vouer. Alors, comme ils ne sont pas à un reniement près, les voilà qui se lancent dans la récupération de quelques idées du Front national. Ils en sont pathétiques ! Et pour leurs électeurs, il est probable que c’est…à pleurer.

Tout a commencé avec François Fillon retournant sa veste et déclarant à propos des prochaines élections municipales, en cas de duel PS/FN : «Aux municipales, je conseille de voter pour le moins sectaire». Précisant, quand on lui demandait si «Un socialiste peut être plus sectaire qu’un Front national ? : «Cela peut arriver, je ne dis pas que c’est toujours le cas, mais ça peut arriver» ! Mais ça n’a pas suffi. Jean-François Copé n’a pas pu résister à la provocation de son ennemi juré et a affirmé il y a trois jours que l’UMP présentera d’ici à la fin de l’année une proposition de loi réformant le droit du sol et prévoyant de durcir l’acquisition de la nationalité pour les enfants nés en France de parents étrangers : « Il ne s’agit pas de remettre en cause le droit du sol. Mais quand on est né en France de parents étrangers en situation irrégulière, on n’a pas vocation à y rester et il n’est pas possible d’obtenir la nationalité française. Les enfants nés de parents étrangers en situation régulière ne peuvent pas obtenir la nationalité française de manière automatique. Ils doivent en faire la demande« .

Puis, le même Jean-François Copé, appuyé peu après par son âme damnée Christian Jacob, président du groupe des députés UMP à l’Assemblée nationale, a enfoncé le clou : « Il faut que la France cesse d’être le pays le plus attractif socialement en Europe pour les immigrés« , ce qui implique « la suppression de l’AME (Aide médicale d’Etat) sauf cas d’urgence« , et que la CMU (Couverture maladie universelle) et le RSA ne puissent être obtenus qu’après un certain nombre d’années de cotisation, « dix ans pour le RSA »

Alors là, il n’y a plus de doute, les élites de l’UMP…lisent attentivement le blogue du Conseil dans l’Espérance du Roi !

(Vous pouvez d’ailleurs en faire autant et interroger notre moteur de recherche -par exemple avec le mot-clé Aide médicale d’Etat– , vous serez édifiés.)

Mais, quoi qu’il en soit, une question nous vient à l’esprit. Toute simple et d’une limpidité biblique : Pourquoi le gouvernement de Nicolas Sarkozy et les députés de sa majorité n’ont-ils pas pris conscience de ces évidences et décidé d’y remédier lorsqu’ils étaient en charge des affaires de la France ? Ce n’était pourtant pas faute de le leur demandé. Mais il est vrai qu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.

Sauf, sans doute,lorsque se lève le vent du boulet.

*  Les grandes invasions

raz-de-maree

Si les côtes italiennes et maltaises sont une importante zone d’arrivée de migrants, elles ne sont pas les seules. L’ensemble de la Méditerranée est un espace de circulation pour les candidats à l’immigration. D’ouest en est du territoire européen, les routes et les flux de clandestins varient au gré des crises internationales et des opérations de renforcement de la surveillance, dans un grand jeu de cache-cache mondial, parfois mortel. Mais n’est-ce pas le risque du jeu ?

En 2012, selon l’agence européenne Frontex, chargée d’intercepter les clandestins aux frontières, 73 000 personnes sont entrées clandestinement dans l’Union européenne (UE), soit moitié moins que le nombre détecté en 2011. Une baisse qui s’explique par un retour à la normale après l’afflux de migrants observé en 2011 dans le sillage du « printemps tunisien » et du soulèvement libyen, et par le renforcement des contrôles à la frontière gréco-turque.

La route méditerranéenne orientale est traditionnellement la plus importante porte d’entrée dans l’UE. En 2012, 37 214 clandestins, soit la moitié du nombre total de personnes enregistrées, sont passés par là, gagnant la Turquie puis la Grèce avant, très souvent, de prendre le chemin d’autres Etats européens.

Cet accès, canal privilégié des réfugiés afghans et kurdes, est toutefois moins emprunté depuis 2010 et le lancement, à la demande de la Grèce, de plusieurs opérations de surveillance accrue de ses frontières avec la Turquie. La dernière opération, en 2012, avec le déploiement de 1 800 policiers supplémentaires, a fait diminuer le nombre de passages de manière drastique. De 2 000 lors de la première semaine d’août, le nombre d’interceptions est ainsi passé à moins de 10 par semaine en octobre. Ce qui prouve que la prévention est efficace, contrairement aux affirmations des militants pro-immigration.

Deuxième plus important canal d’arrivée, la route méditerranéenne centrale – qui concerne essentiellement l’île italienne de Lampedusa et Malte – a été empruntée par près de 10 400 personnes, soit 14 % du total des entrées en 2012. La plupart des migrants passant par cette voie sont originaires des pays d’Afrique subsaharienne, Erythrée et Somalie principalement, et partent de Libye et de Tunisie pour gagner par la mer les côtes italiennes. Après les arrivées massives de 2011, le flux a diminué en 2012, mais il augmente de nouveau, nourri notamment par l’instabilité de la situation en Libye. Entre janvier et septembre 2013, plus de 31 000 migrants sont arrivés en Europe en empruntant ce chemin.

La route méditerranéenne occidentale, des côtes africaines vers l’Espagne, est, elle, stable, avec 6 400 arrivées enregistrées en 2012, un niveau similaire à celui de 2008 et 2010. Ce passage, long et particulièrement dangereux, est aussi depuis plusieurs années très surveillé et nous avons récemment insisté sur l’efficacité des dispositifs mis en oeuvre par l’Espagne pour lutter contre l’immigration clandestine (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/10/07/bulletin-climatique-quotidien-7-octobre-2013-de-la-republique-francaise/).

En hausse depuis 2004 et la création de Frontex, la surveillance ne parvient toutefois pas à dissuader tous les candidats au départ, qui trouvent de nouvelles routes pour venir en Europe. Dans son rapport 2013, l’agence européenne souligne par exemple que la hausse des contrôles à la frontière gréco-turque s’est notamment accompagnée d’une multiplication des arrivées par la mer Egée« Cette hausse a commencé après septembre 2012, quand les migrants ont considéré la traversée par la mer comme une alternative à la route terrestre », note le rapport. Nous savons donc où frapper.

De leur côté, les organisations de défense des migrants dénoncent l’approche essentiellement sécuritaire de la politique actuelle. « Les verrous imposés par les opérations de Frontex fonctionnent, explique Claire Rodier, membre du réseau d’ONG Migreurop, mais seulement un temps. Les flux finissent toujours par se déplacer. » Depuis 2010, le déplacement se serait fait d’ouest en est, et même vers le nord, par les pays des Balkans notamment« Dans la pratique, les contrôles accrus semblent au contraire pousser ceux qui veulent traverser à prendre encore plus de risques », juge Mme Rodier indiquant par là même, et sans s’en rendre compte, que ces contrôles sont bel et bien efficaces et qu’il faut donc les intensifier pour élever régulièrement le seuil de la prise de risques. En outre, poursuit-elle, « une grande partie des migrants sont fondés à demander l’asile en Europe, vu la situation dans leur pays d’origine« .

C’est là une affirmation que nous ne contestons pas à la condition d’admettre, comme cela s’est toujours fait dans l’Histoire, que les pays de destination sont eux-mêmes fondés à se protéger vis-à-vis de ces migrations.

On ne saurait en effet accepter dans un domaine aussi important, pour ne pas dire vital, qu’il existe deux poids et deux mesures. L’invasion d’un côté, l’angélisme de l’autre.

*  Mais la France ne peut pas périr, car le Christ aime encore les Francs ! » (Henri comte de Chambord)

armoiries_royales_france-206x300 Aubrit

Comme nous l’avions annoncé, S.A.R. la princesse Marie-Marguerite de Bourbon, duchesse d’Anjou, épouse de Monseigneur Louis-Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou, fêtait lundi 21 octobre son trentième anniversaire. Un dîner avait été organisé à cette occasion dans un grand restaurant de Madrid et réunissait sa proche famille ainsi que quelques amis du couple princier. On reconnut en particulier Madame la Duchesse de Franco, grand-mère de Monseigneur le prince Louis-Alphonse, Madame Martinez-Bordiu, mère de Monseigneur, Madame Leonor Vargas-Santaella, mère de la princesse Marie-Marguerite, qui était venu passer quelques jours à Madrid.

null

Madame Leonor Vargas-Santaella, Monseigneur le prince Louis-Alphonse et la princesse Marie-Marguerite

Le Duc et la Duchesse d’Anjou

Madame Carmen Martinez-Bordiu, mère de Monseigneur le Duc d’Anjou

(Copyright photos : Hola)

Monseigneur le prince Louis-Alphonse et son épouse fêteront dans peu de jours (le 6 novembre) leur neuvième anniversaire de mariage. D’ici là, Monseigneur présidera le 30 octobre à Paris une conférence du Père Augustin Pic op, Aumônier du Conseil dans l’Espérance du Roi, consacrée aux Mémoires et correspondance de l’abbé Edgeworth de Firmont (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/10/16/18824/)

Le 24 octobre 2013.

Jean-Yves Pons, CJA.

 

 
Advertisements

Une Réponse to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (24 octobre 2013)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (3 février 2014)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE. | conseil dans l'espérance du roi - février 3, 2014

    […] clandestine en provenance d’Afrique et d’Asie (lire "Les grandes invasions": https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/10/24/bulletin-climatique-quotidien-24-octobre-2…). Mais, après les Espagnols qui font face aux invasions africaines avec intelligence et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :