L’économiste Jacques Attali juge « ahurissant » le vote de l’article 20 renforçant l’accès des services de renseignement aux communications échangées sur les réseaux.

27 Déc

images

Loi de programmation militaire: Jacques Attali juge « ahurissant » l’article 20

L’économiste juge « ahurissant » le vote de l’article 20 renforçant l’accès des services de renseignement aux communications échangées sur les réseaux.

Frédéric Bergé0. 1net.le 23/12/13 à 11h54

© AFP / Kenzo Tribouillard .J.Attali : « La tyrannie de la transparence, dont j’annonce le danger depuis longtemps, vient, pour la première fois, de trouver sa traduction dans une loi « .

« Il est ahurissant qu’un tel texte ait pu être voté sans que nulle voix au Parlement ou dans les grands médias ne s’élève » s’est indigné Jacques Attali dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche. Il s’exprimait contre la loi de programmation militaire (LPM), promulguée au Journal officiel le 19 décembre 2013. Son article 20 renforce l’accès des services de renseignement intérieur (en l’étendant aux agents du ministère de l’économie) aux communications électroniques échangées sur les réseaux d’opérateurs.

Outre l’extension des destinataires de ces demandes, leurs finalités ont également été étendues à la prévention du terrorisme de la criminalité et de la délinquance organisées et à la sauvegarde du potentiel économique et scientifique de la France.

« L’article 20 de la nouvelle loi de programmation militaire vient de donner à l’administration tout pouvoir de traiter tout citoyen soupçonné d’un délit quelconque comme un terroriste, c’est-à-dire de pénétrer dans sa vie privée sans contrôle a priori d’un juge ». L’article 20 de la loi sera appliqué en 2015

« La tyrannie de la transparence, dont j’annonce le danger depuis longtemps, vient, pour la première fois, de trouver sa traduction dans une loi. Une loi française », dénonce-t-il. La loi de programmation miliaire a été promulguée, en l’absence de dépôt d’une saisine du Conseil constitutionnel, signée par au moins 60 députés ou sénateurs.

Son controversé article 20 sera applicable au 1er janvier 2015. Il fera l’objet de décrets d’application qui seront soumis à la CNIL. Cette dernière, qui a aussi mis en garde contre les risques du texte sur les atteintes à la vie privée, a précisé qu’elle exercera toute sa vigilance à ce sujet.

…….

http://www.01net.com/editorial/610836/loi-de-programmation-militaire-jacques-attali-juge-ahurissant-larticle-20/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :