BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (24 juin 2014)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

24 Juin

Unknown

*  Alstom : l’enfumage

L’Etat entre au capital d’Alstom. Mais à quelle conditions…réelles ? Les consultations des patrons à l’Elysée, déguisées en convocations autoritaires, ressemblent à s’y méprendre à un grand théâtre dans lequel les industriels (qui ont besoin de l’ombre) laissent aux politiques (qui ont besoin de la lumière) les rôles d’avant-scène. Les industriels savent bien que faire croire que le président et les ministres concernés ont les manettes bien en main, fait partie des étapes obligatoires.

L’entrée de l’Etat au capital d’Alstom apparaît ainsi comme une concession des industriels aux politiques, et de François Hollande à son ministre de l’économie, pour singer le retour du politique. Mais une concession de 2 milliards d’euros dont on ne comprend pas encore tous les tenants et aboutissants. Et avant de bien comprendre ce qui s’est passé sur le dossier Alstom et d’en évaluer l’impact réel sur notre industrie, il va falloir chasser la fumée qui nous en cache manifestement les ressorts. Et il y a de l’épaisseur !

Quand on sait, par exemple qu’Euro RSCG, avec, à la manœuvre Stéphane Fouks, grand communicant, très proche de Manuel Valls, de DSK et de quelques autres, était aussi le conseil de Général Elecric sur ce dossier, on comprend comment l’habillage final a pu être assez bien ficelé pour que l’Etat et la France, n’apparaissent pas comme une victime de ce qui est pourtant, une perte d’influence et une perte de contrôle d’un pan stratégique de notre industrie…aux frais du contribuable.

Apparamment et aux dernières nouvelles, l’Etat a trouvé un accord avant-hier avec Bouygues pour entrer au conseil d’administration du groupe d’énergie et de transport, dès que l’alliance avec General Electric sera finalisée, et s’est donné du temps pour acheter les 20 % de capital qu’il convoite. L’entrée au capital et au conseil d’administration se fera après consultation des instances représentatives du personnel, du feu vert des régulateurs et de l’approbation des actionnaires. Cela pourrait ne pas se faire avant « la fin du premier trimestre 2015« , indique-t-on de source proche du dossier. A partir de la finalisation, l’Etat se donne 20 mois pour racheter les 20 % du capital qu’il convoite à Bouygues ou sur le marché.

Mais, comme nous le demandions il y a quelques jours à Manuel Valls : « C’est qui…l’Etat ? »

J’ai peur que ce soit vous et moi. Bien joué, Martin Bouygues !

 

*  Le naufrage de l’UMP

Il n’y a pas que la vieillesse qui soit un naufrage. la gestion de l’UMP ne l’est pas moins…aux frais de ses cotisants. Et, après Jean-François Copé c’est maintenant au président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Christian Jacob, de se retrouver dans l’œil du cyclone de l’affaire Bygmalion pour avoir effectué un prêt de 3 millions d’euros à son parti à l’été 2012, sans que ses membres soient au courant. Il a justifié sa décision en assurant que ce prêt visait à contribuer au sauvetage financier du parti.  » Au lendemain des élections législatives, en attendant la dotation de l’Etat, le parti avait un trou de trésorerie et comme les finances du groupe le permettaient, on a fait un prêt de 3 millions d’euros au parti, avec une convention, un échéancier, un taux d’intérêt « , a expliqué Christian Jacob samedi soir, confirmant une information de Mediapart.

L’opération n’a rien d’illégal. Elle choque pourtant une partie des députés de droite car la somme en question a été prélevée sur des fonds publics.  » C’est un problème moral « , juge l’un d’eux. Pour assumer ses dépenses de fonctionnement, le groupe reçoit une dotation allouée par l’Assemblée, de plus de 3 millions par an, et environ 400 000 euros tirés des cotisations des 199 députés du groupe, qui reversent chacun 200 euros par mois.

Plusieurs élus s’agacent de ne pas avoir été mis au courant de ce prêt.  » J’ai été choqué de l’apprendre par la presse, confie Pierre Lellouche. J’ai pourtant eu une discussion avec Christian Jacob sur les finances du groupe il y a près d’une semaine, mais il ne m’en a pas parlé.  »  » Nous n’avons jamais été informés de cela et cela me choque, très clairement « , déplore à son tour Christian Estrosi.

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, le prêt pose plusieurs problèmes.  » D’abord un problème de principe : est-ce le rôle du groupe de prêter de l’argent au parti ? Ensuite un problème de fonctionnement car prélever 3 millions d’euros dans les caisses du groupe, ce sont des services en moins pour les députés. Enfin, il y a un problème de relation entre le président du groupe et les députés qui n’ont pas été informés.  »

La plupart des députés exigent des éclaircissements de la part de Christian Jacob (l’éternel pourfendeur de la droite patriote et le donneur permanent de leçons de démocratie) qu’ils ont prévu d’interroger mardi 24 juin, lors de la prochaine réunion des députés UMP.  » On va le mettre sur le gril et voir s’il résiste à la pression « , prévient l’un d’eux très remonté. «  Cet épisode nécessite des explications car nous n’en avons jamais entendu parler et, normalement, le parti et le groupe sont deux mondes différents « , observe Dominique Bussereau.  » Il y a vraiment besoin d’une clarification sur les opérations financières du groupe « , selon Eric Woerth qui en connaît un rayon…

A la suite de la révélation du prêt, le président de l’Assemblée Claude Bartolone a annoncé une prochaine révision des statuts des groupes parlementaires  » pour permettre l’exercice d’un contrôle sur l’utilisation qu’ils font des dotations qui leur sont versées « .

Mais ce n’est pas tout car des soupçons pèsent sur d’autres décisions qu’auraient prises Christian Jacob et son prédécesseur Jean-François Copé à la tête des députés UMP. Selon Le Canard Enchaîné, le groupe aurait passé des contrats avec Bygmalion pour 5,5 millions d’euros entre 2008 et 2013. Or, la plupart des élus n’ont jamais eu vent des prestations de la société de communication, fondée par des copéistes.

Décidément, il semble bien que le climat politique soit malsain dans certaines zones de la Seine-et-Marne où règnent sans partage Jean-François Copé (à Meaux) et Christian Jacob (à Provins). Quoi qu’il en soit, le feu couve au sein de l’UMP car cet épisode survient dans un contexte explosif à l’UMP. Chaque jour ou presque, les élus doivent faire face à de nouveaux rebondissements dans l’affaire Bygmalion. Certains s’étranglent de devoir expliquer à leurs électeurs une affaire avec laquelle ils se sentent totalement étrangers.  » Cela commence à bien faire ! Le vase déborde, tonne Alain Gest, député de la Somme. J’en ai marre de ce feuilleton, qui ternit l’image de l’UMP. Que la justice passe et qu’on en finisse avec cet obscurantisme qui prend des proportions insupportables !  »

Et ils s’étonneront que le Front national prospère ! Le terreau est si fertile.

 

*  Et côté foot ça ne s’arrange pas non plus

Comme nous l’avions prévu et annoncé après le match entre l’Algérie et la Belgique (qui avait donné lieu à de nombreux incidents), la soirée de dimanche, au cours de laquelle la Corée du sud affrontait l’Algérie, a vu s’exprimer la joie de vivre ensemble des supporteurs maghrébins. En voici quelques ressentions.

Nordéclair. Roubaix: des incidents cette nuit dans plusieurs quartiers de la ville. Cette nuit, en marge des scènes de liesse qui célébraient la victoire des Fennecs en Coupe du Monde à Roubaix, des incidents ont éclaté peu après minuit. À 4 heures, une vingtaine de feux de voitures étaient recensés par la police, principalement à Roubaix.   

Le Progrès. Lyon: Peu après minuit, on déplorait plusieurs feux de véhicules ainsi que de poubelles notamment à Vénissieux, Vaulx-en-Velin et La Duchère. Dans ce dernier quartier sur la base d’une photo lointaine publiée sur les réseaux sociaux, la rumeur de l’incendie de l’église de l’avenue du Plateau circulait. Une voiture avait brûlé à proximité. Mais ce n’est pas tout.

L’Alsace. Mulhouse: Dans la nuit de dimanche à lundi vers 2 h, un adolescent de 16 ans a perdu la vie suite à un dramatique accident de la circulation. Ce jeune homme se trouvait apparemment assis sur le rebord d’une portière du véhicule qui roulait boulevard des Nations à Mulhouse. Pour une raison encore indéterminée la voiture a fait des embardées et s’est renversée. Le choc a été trop violent pour le jeune homme. Les secours, arrivés rapidement, n’ont rien pu faire. Plusieurs personnes étaient dans ce véhicule. Une enquête est en cours mais il semble que ces jeunes fêtaient la victoire de l’Algérie contre la Corée du Sud un peu plus tôt dans la soirée au Mondial.

D’autres incidents ont eu lieu à Vaux-en-Velin où une supérette a été cambriolée par ces vandales qui sont repartis avec des bouteilles d’alcool, des clés USB, des casques audio et des consoles de jeux. Quant au centre ville de Lyon, il a été le théâtre de sévères affrontements entre les forces de l’ordre et ces voyous. Un policier a été sérieusement blessé. Bref, que du bonheur !

algerie-core-actu

Un abribus après le passage d’une horde de supporteurs algériens à Vaux-en-Velin

Suites judiciaires à prévoir : probablement aucune. Déchéance de la nationalité française ? Même pas en rêve !

 

* « Mais la France ne peut pas périr, car le Christ aime encore les Francs ! » (Henri comte de Chambord)

 

Une « Manif pour Tous » le 5 octobre 2014 ?

 MANIF POUR TOUS

C’est ce qu’a annoncé Albéric Dumont à Tours hier matin dans un tweet:

 » J’ai demandé à nos amis de @LaManifPrTous37 de bloquer la date du 5 octobre dans leur agenda pour une probable manif’ à Paris contre l’#ABCD « .

Affaire à suivre car elle est d’importance.

 

Le 24 juin 2014.
Jean-Yves Pons, CJA.

Une Réponse to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (24 juin 2014)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La République nous conduit-elle vers l’échéance où les Algériens pourront nous proposer  » la valise ou le cercueil  » , comme en 1962 ? … « CRIL17 INFO - juin 24, 2014

    […] Un abribus après le passage d’une horde de supporteurs algériens à Vaux-en-Velin […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :