Les arbres de nos champs deviennent le verger du « roi François » * .

24 Juil

* Titre librement interprêté du poême à charge incriminant à l’excès le roi Louis XI  Théodore de Banville. Le verger du Roi Louis.

Sur ses larges bras étendus,

La forêt où s’éveille Flore,

A des chapelets de pendus

Que le matin caresse et dore.

Ce bois sombre, où le chêne arbore

Des grappes de fruits inouïs

Même chez le Turc et le Maure,  (N.D.L.R.B. Attention padamalgam !)

C’est le verger du roi Louis.

 

Tous ces pauvres gens morfondus,

Roulant des pensées qu’on ignore,

Dans des tourbillons éperdus

Voltigent, palpitants encore.

Le soleil levant les dévore.

Regardez-les, cieux éblouis,

Danser dans les feux de l’aurore.

C’est le verger du roi Louis.

 

Ces pendus, du diable entendus,

Appellent des pendus encore.

Tandis qu’aux cieux, d’azur tendus,

Où semble luire un météore,

La rosée en l’air s’évapore,

Un essaim d’oiseaux réjouis

Par-dessus leur tête picore.

C’est le verger du roi Louis.

Prince, il est un bois que décore

Un tas de pendus enfouis

Dans le doux feuillage sonore.

C’est le verger du toi Louis !

 

http://www.ac-grenoble.fr/lycee/vincent.indy/IMG/pdf/les_vergers_du_roi_louis.pdf

2 Réponses to “Les arbres de nos champs deviennent le verger du « roi François » * .”

  1. Mireille Rossi juillet 24, 2015 à 2:56 #

    Merci🌅

    Envoyé de mon iPhone MRG

    >

Trackbacks/Pingbacks

  1. BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (24/25 juillet 2015)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE. | conseil dans l'espérance du roi - juillet 25, 2015

    […] D’importants moyens financiers ont été déployés pour ce dispositif. Selon Mathias Vicherat, directeur de cabinet de la maire de Paris, la Ville a déployé « presque un million d’euros de dépenses exceptionnelles, liées à une situation exceptionnelle ». Jean-François Carenco estime de son côté que l’opération coûte à l’Etat 10 millions d’euros. Mais « on ne met pas en concurrence les publics, on arrivera à faire la campagne d’hiver » d’hébergement des sans-abri, a-t-il insisté. Notons tout de même qu’avec 10 millions d’euros ont pourrait éviter le suicide de beaucoup de nos malheureux paysans (Lire « Les arbres de nos champs… : « https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/07/24/les-arbres-de-nos-champs-deviennent-le-ve…). […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :