BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (20 avril 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

20 Avr

Il ne nous est pas possible d’assurer aujourd’hui un Bulletin climatique aussi complet que nous l’aurions souhaité. Veuillez nous pardonner.

___________

130px-Blason_de_la_ville_de_Grande-Synthe_(59)_Nord-France.svg

Blason actuel de Grande-Synthe (Nord)

Peut-être sera-t-il modifié au gré des invasions et du « Grand Remplacement » en cours !

Voici ce que nous écrivions dans notre Bulletin climatique du 6 janvier 2016 :

 » Le cancer migratoire

Est-il besoin de rappeler combien nous avons eu à déplorer le cancer migratoire qui ronge Calais et ses environs avec la complicité de certains édiles comme celle des pouvoirs publics ? Nous avons même eu à décrire l’extension métastatique de la maladie à certains autres territoires de la région et, en particulier, à la ville de Grande-Synthe, toute proche de Dunkerque et à une quarantaine de kilomètres de Calais (Lire « Mais, hélas, il métastase à 40 km… » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/10/16/bulletin-climatique-quotidien-16-octobre-2015de-la-republique-francaise/). Et il se trouve que la situation s’aggrave tous les jours comme vous allez pouvoir en juger.

refugies1

Pendant leur séjour

Sur la commune de Grande-Synthe, le nombre de migrants est passé, en quelques mois, de 80 à…2 500 personnes. Tous dorment dans une décharge à ciel ouvert.

Dans le camp, l’association Emmaüs nourrit les migrants. Au menu : du riz, des haricots, de la viande, du thé et « un peu d’amour« , dit l’une des bénévoles (mais l’on ne sait comment il faut l’entendre !). Avec seulement deux points d’eau, une dizaine de toilettes et pas de douche chaude, c’est une décharge à ciel ouvert, raconte Claire Millot de l’association Salam (l’un des lobby immigrationnistes, déjà impliqué dans l’aide aux migrants de Calais qu’il encourage à s’installer et à manifester pour obtenir toujours plus d’aides des pouvoirs publics) : « En juin dernier, il n’y avait que seize tentes et maintenant, il y en a des centaines« . Qu’a-t-on fait pour que ça change ou qu’à tout le moins ça cesse ?

Depuis octobre dernier, Médecins Sans Frontières (MSF), et Médecins de Monde (MDM) sont venus apporter leur aide aux migrantss et proposent soixante consultations (gratuites) par jour. Pour Mathieu Baltazar, infirmier en charge des cliniques mobiles à MSF, Grande-Synthe, c’est pire que dans la Jungle de Calais : « A Calais, il y a des abris, mais pas ici. C’est pour ça qu’on parle de décharge. C’est plus organisé dans les camps gérés par le HCR en Afrique. » Et cet habitué des missions à l’étranger ajoute : « C’est impressionnant de venir travailler sur ce type de problématique dans son propre pays« .

Le camp grandit si vite qu’il touche maintenant le centre-ville de Grande-Synthe. Pour gérer la situation le maire EELV tente de mettre en place un camp de réfugiés aux critères du HCR, ce serait le premier en France. Damien Carême (sic) attend pour cela le feu vert de l’Etat. « Je n’ai pas la même approche que la maire de Calais. Moi, je propose des solutions à l’Etat. Alors oui, c’est un camp de réfugiés, ici en France, mais on n’a pas le choix« , explique-t-il en faisant l’habituel amalgame entre » REFUGIES » et » MIGRANTS « . Histoire de faire avaler la pilule à ses administrés.

100_5346b

Après leur passage

Dans le meilleur des cas, les « réfugiés » de Damien Carême vont encore devoir attendre de longues semaines pour sortir de ce bourbier. Une attente d’autant plus pénible que le temps est à la pluie sur Grande-Synthe. Dans ce nouveau camp cinq étoiles que le maire espère, ils devraient avoir accès à des tentes chauffées, des douches chaudes et des toilettes. Mais c’est aussi un risque. Celui de la sédentarisation et, pire encore, de » l’appel d’air » dans les terres arides du Soudan, de l’Erythrée ou de la Somalie…Nous le saurons avant longtemps.

Question subsidiaire : qui se soucie du sort des Synthoises et des Synthois ? « 

Depuis cet article, le maire de Grande-Synthe a obtenu du gouvernement la prise en charge financière de l’installation de son camp d’accueil « en dur » qui a pu ouvrir le 7 mars dernier, il y a donc un mois et demi : 

2016-03-07T141414Z_458038749_LR2EC3713JE8D_RTRMADP_3_EUROPE-MIGRANTS-CALAIS_0

 

Et, aujourd’hui 20 avril, une grande nouvelle : il y a pénurie de main d’oeuvre au sein du lobby immigrationniste !

Avec son association Utopia 56*, Yann Manzi est chargé de coordonner l’action de tous les intervenants bénévoles qui interviennent dans ce camp, venus d’une centaine d’organisations du monde entier. On en pleurerait presque de joie à l’écouter : « C’est beau, il y a des Anglais, des Suisses, des Québécois, des Italiens, des Belges etc. c’est un truc de dingue, se réjouit-il. Maintenant, c’est à nous d’organiser et de coordonner tout ça. » Bref, tout ce que notre pays peut accueillir pour alimenter la Cinquième colonne et tout ce qu’il recèle de traîtres à son histoire et à sa culture.

Eh bien, sachez que l’association (« L’assoce« , comme ils disent) Utopie 56…recrute. Elle lance un appel urgent au bénévolat car elle se trouve en panne de volontaires.

Utopia 56, qui ne s’appuie que sur des bénévoles,  s’occupe de la sécurisation des déplacements à pied des réfugiés, fait du porte à porte pour identifier leurs besoins , accueille les nouveaux arrivants, distribue vêtements et aliments, aide aux douches et toilettes (si, si…), etc.  » Il faudrait au minimum 120 bénévoles par jour  » estime Gaël Manzi. La semaine prochaine, seule une trentaine de volontaires sont inscrits.

Quel malheur ! Mais si cette aventure vous tente, n’hésitez-pas et joignez-vous à eux grâce au lien suivant :

http://www.utopia56.com

utopianewune-1024x365

Le plus simple ne serait-il pas de renvoyer chez eux tous ces migrants ? À demain…

Le 20 avril 2016.

Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :