La Boutière n’y croit guère. « Des haut-gradés de l’armée française fantasment-ils sur un coup d’Etat ? »

8 Juin

Notre société.

Une revue militaire, « Revue de l’Arsenal » *, appelle les membres de l’armée française à faire un coup d’Etat, rapporte sur son blog Jean-Dominique Merchet.

Un putsch peut-il avoir lieu dans l’armée ? C’est ce que laisse entendre la « Revue de l’Arsenal », publication militaire d’extrême droite, qui appelle des haut-gradés de l’armée française à lancer un coup d’État en France. « Jean-Dominique Merchet – journaliste spécialisé dans les questions de défense – évoque cette information sur son blog dans un billet intitulé, « Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d’Etat militaire ».

Le journaliste y explique qu' »un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un coup de force de la part d’officiers catholiques« . En cause, les manifestations contre le mariage pour tous qui ont porté le mécontentement des milieux d’extrême droite catholique traditionalistes, relayé par ces militaires.

L’affaire est suivie de près par le ministère de la Défense. « Ce n’est pas l’appel au putsch qui est jugé préoccupant, mais le fait que plusieurs officiers généraux catholiques de renom soient, pour l’occasion, présentés comme les fers de lance d’un combat contre « le cabinet franc-maçon » du ministre Jean-Yves Le Drian », indique Le Monde (édition abonnés) qui cite Benoît Puga, chef d’état-major particulier du président de la République François Hollande, Pierre de Villiers, major général des armées, et Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris qui a quitté ses fonctions actives depuis un an.

« Il y a une sorte de crispation d’une minorité »

Dans une interview à La Dépêche du Midi, Jean-Dominique Merchet indique que les militaires « qui ne sont pas dans cette mouvance me félicitent d’avoir écrit un article, mais ceux qui sont dans la mouvance du Printemps français me font la gueule. Il y a 250 000 militaires dans le pays, mais le « Lys Noir » est une infinie minorité qui cherche à avoir un impact sur les autres, car elle est très présente« . « Faut-il s’en inquiéter ? », s’interroge le journaliste. « Il y a un an, j’aurai dit c’est délirant, mais il y a une sorte de crispation d’une minorité dans l’institution militaire en France ».

« Il faut que nous soyons vigilants, estime de son côté un officiel de la Défense interrogé par Le Monde. La cristallisation autour du mariage gay a libéré certains comportements et paroles, cela peut avoir des incidences sur de jeunes officiers pour qui défendre la « grande armée » contre les socialo-communistes francs-maçons est un combat. »

http://lci.tf1.fr/france/societe/des-haut-grades-de-l-armee-francaise-fantasment-ils-sur-un-coup-8005339.html

     Au moment où ce  genre de nouvelles  peine à faire le  buzz, rappelons  cet axiome  tant de  fois  vérifié : «  La République  gouverne mal mais se défend  bien ».

Publicités

Une Réponse to “La Boutière n’y croit guère. « Des haut-gradés de l’armée française fantasment-ils sur un coup d’Etat ? »”

  1. conseilesperanceduroi juin 9, 2016 à 10:38 #

    On hésite entre le serpent de mer et…le marronnier dans cette affaire de coup d’Etat militaire. Et ce d’autant que les textes cités datent de 2013.
    Mais peut-être serez vous davantage tentés par une mise au point plus récente sur le sujet de l’engagement de hauts gradés de notre armée…dans le discours :
    https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/05/21/bulletin-climatique-du-week-end-2122-mai-2016-de-la-republique-francaise/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :