BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (23/24 juillet 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

23 Juil

 

En Syrie, les amis de François Hollande égorgent un enfant

Il s’appelait Abdallah Issa et avait 12 ans. Ce jeune Palestinien de Syrie a été décapité par des membres d’un groupe armé anti-Assad, Noureddine Zinki, dans la région d’Alep. La vidéo de sa mise à mort a émergé sur les réseaux sociaux mardi 19 juillet, causant un mélange de colère et de consternation parmi les opposants, conscients de l’impact dévastateur de ce genre d’images.

decapitation_enfant_palestinien2_2

Sur le film, on voit des combattants syriens se moquer de l’adolescent, apeuré, avant que l’un d’eux ne l’allonge sur le ventre à l’arrière d’un pick-up et ne lui tranche la gorge avec un couteau. Dans la vidéo, les combattants accusent leur victime d’être membre de la Liwa Al-Qods, une milice palestinienne progouvernementale. Cette dernière a démenti, assurant que l’adolescent était un réfugié du camp de Handarat, au nord d’Alep.

Objet de virulentes critiques, le groupe Noureddine Zinki a publié un communiqué dans lequel il prétend que les auteurs de la décapitation, arrêtés, seront jugés  » le plus tôt possible « . Ces affirmations n’ont pas pu être corroborées. Cette brigade, qui se revendique de l’Armée syrienne libre, la branche dite modérée de l’insurrection, et a reçu un soutien militaire des Etats-Unis et de la Turquie mais aussi des armes du gouvernement français, affirme que le supplice infligé à Abdallah Issa relève de l’erreur individuelle et qu’elle reste attachée  » aux objectifs de la révolution et aux principes des droits de l’homme « . Tu parles ! Que peut bien vouloir dire l’expression  » droits de l’homme  » pour ces gens-là ?

577b6993c36188eb288b4765

Nous n’avons d’ailleurs cessé de dénoncer la livraison de matériel de guerre par la France aux rebelles syriens car le risque que ces armes se retrouvent dans des mains ennemies est considérable. Nous redoutons le jour où des soldats français, au Proche-Orient, au Sahel, en Libye ou ailleurs seront tués par des armes produites et livrées par notre pays (Lire « Sans compter ceux auxquels François Hollande vient en aide » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/08/10/bulletin-climatique-quotidien-10-aout-2015de-la-republique-francaise/).

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ce groupe armé est accusé d’exactions. Un récent rapport d’Amnesty International lui attribue des enlèvements et des actes de torture. Le porte-parole du département d’Etat américain, Mark Toner, a déclaré que si la vidéo était authentifiée, «  cela nous ferait réfléchir avant de fournir une assistance ou s’engager plus avant avec ce groupe « …

Et François Hollande, qu’en pense-t-il ? On ne l’a pas entendu.

 

La pression migratoire sur Paris dépasse les capacités d’accueil

Qui en doutait à part Anne Hidalgo ?

Aussitôt évacués par les forces de l’ordre, les  campements de migrants clandestins qui sont devenus la lèpre de notre capitale se reconstituent. Et le déplacement de ces hordes dans des lieux d’accueil en lointaine banlieue ou en province n’y change rien car une partie s’en échappe et revient dare-dare sous les viaducs du métro parisien tandis que de nouveaux arrivants issus du flux trans-méditerranéen s’empressent de remplacer les autres.

Et c’est ainsi qu’un énième campement insalubre de plus d’un millier de migrants, qui s’était récemment reconstitué dans le nord de Paris, était en cours d’évacuation, tôt vendredi 22 juillet. Entre 1 200 et 1 400 personnes, pour la plupart des hommes originaires d’Erythrée, de Somalie ou d’Afghanistan (pour autant qu’on soit sûr de la provenance de la marchandise), avaient été recensées ces derniers jours dans ce campement situé entre les stations de métro Jaurès et Colonel-Fabien, à cheval sur les Xe et XIXe arrondissements.

L’évacuation a commencé vers 6 h 30. Des centaines de personnes, quasi exclusivement des hommes, étaient massées sous le métro aérien, attendant de pouvoir monter dans des bus qui les ont transportés dans des centres d’hébergement en Ile-de-France et en province. Mille cinq cents places ont été mobilisées, dont environ cinq cents en gymnase, pour cette opération, la 26e du genre en un an, donnant ainsi vie au mythe de  l’hydre de Lerne !

herakles_hydre

L’opération s’est déroulée en présence du préfet de région Jean Francois Carenco, de la préfète de Paris Sophie Broca, de représentants de la mairie de Paris, d’associations (Emmaus, France Terre d’asile) et de l’Ofii (Office français de l’immigration et de l’intégration), venus assister à l’un des 12 travaux d’Hercule.

Ces derniers jours, la foule des migrants s’était installée progressivement sur le terre-plein central envahi par des centaines de tentes et de matelas, au milieu des détritus et des flaques d’urine. Le week-end dernier, des rixes avaient éclaté entre migrants, nécessitant l’intervention de policiers et CRS.

4973068_6_ff8c_entre-1-200-et-1-400-personnes-pour-la-plupart_5dcf1342a7b25348b1108ac4a2a3582f

Pierre Henry, directeur de France Terre d’asile, confie son « sentiment d’épuisement » (partagé du reste par la population parisienne) : « Il faut, dans toutes les capitales régionales, des centres pour accueillir et orienter les migrants, pour arrêter d’attirer les gens à Paris et à Calais. Si ce n’est pas fait, c’est que la décision politique n’est pas prise. » Il faut surtout cesser d’accepter la présence sur le territoire national de ces hordes barbares qui nous imposent leurs moeurs, leur violence et pour tout dire leur  » art de vivre « .

Depuis un an, les campements se sont régulièrement reconstitués dans les quartiers proches de la gare du Nord, débouchant à chaque fois sur une évacuation. Au début du mois de mai, plus de 1 600 migrants vivant sous le métro aérien Stalingrad, dans le nord de Paris, avaient été évacués. L’opération constituait un record pour la capitale mais les pouvoirs publics sont manifestement dépassés par l’ampleur du problème comme ils le sont d’ailleurs face au délabrement généralisé de notre pays.

La prochaine création par Anne Hidalgo, maire de Paris, d’un  » centre humanitaire de réfugiés  » dans le nord de la capitale n’y changera rien puisqu’elle ne cherchera qu’à traiter la conséquence et non pas la cause de cette tragédie.

Voyez-vous une autre solution que l’arrêt total de toute immigration ?

 

Après l’Euro de foot, il paraît que les  » Bleus  » dépriment

Rassurez-vous ça ne durera pas longtemps.

Grâce aux primes faramineuses et, disons-le simplement, scandaleuses que vont toucher ces joueurs de baballe qui n’ont d’ailleurs de « bleus » que le nom :

euro-2016-ou-voir-l-equipe-de-france1

Car, pour leur parcours de finaliste à l’Euro 2016, les joueurs de l’équipe de France de football vont empocher, chacun, une prime de 250 000 euros. Cette somme a été ­officialisée par Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), avant le début de la compétition, et c’est une tradition.

« Les primes de performance sont négociées lors du stage de prépa­ration, pour avoir l’esprit libre durant la ­compétition », raconte Henri Emile. En tant qu’intendant des « Bleus » entre 1984 et 2004, puis entre 2010 et 2012, il faisait l’intermédiaire entre les responsables de la Fédération et les joueurs chargés de négocier les primes pour toute l’équipe. Des exigences toujours raisonnables… « Ces primes correspondent souvent au salaire mensuel des joueurs, et ce n’est pas ça qui va les inciter à courir plus vite, poursuit-il. Mais, comme ils sont professionnels, ils ne veulent pas jouer pour rien », nous dit-il sans rire.

Petits comptes d’épicier en guise d’exemples : ces 250 000 euros excèdent le salaire de Kingsley Coman, payé environ 160 000 euros par mois au Bayern Munich, mais ne sont pas forcément un « super-banco » pour Antoine Griezmann, qui émarge à environ 500 000 euros ­ mensuels dans son club de l’Atlético Madrid, ou pour Olivier Giroud, qui touche environ 600 000 euros à Arsenal. En vérité, ce sont ces salaires qui sont scandaleux et, pour nous, un monde qui accepte cela marche sur la tête.

Lors de l’Euro 2012, en Ukraine et en Pologne, les Bleus auraient gagné 320 000 euros en cas de victoire finale. Deux ans plus tard, s’ils avaient soulevé la coupe du monde à Rio (Brésil), chaque sélectionné aurait touché 200 000 euros. ­Eliminés en quarts de finale par l’Allema­gne, ils s’étaient contentés de…93 000 euros.

Cette année, ce sont Hugo Lloris, le capitaine, et Blaise Matuidi qui ont été mandatés par l’équipe pour négocier les primes. En cas de victoire finale, les Bleus auraient touché 300 000 euros. Mais rien du tout s’ils ne s’étaient pas qualifiés pour les quarts, dans la mesure où la compétition se déroulait à domicile.

Mais cette somme n’inclut pas les droits à l’image. Reversés aux Bleus pour l’utilisation de leur image par les ­différents sponsors, ceux-ci sont ensuite calculés en fonction de leurs apparitions sur le terrain. Hugo Lloris, qui a été titulaire lors de tous les matchs, touchera plus que Christophe Jallet, qui n’a pas joué une seule seconde.

Pourtant et malgré notre colère face à de tels scandales, ces 300 000 euros avaient été qualifiés de « somme très respectable » par le président de la FFF, qui n’était peut-être pas au courant que son homologue belge avait promis de verser 700 000 euros à chacun de ses joueurs en cas de victoire finale.

En réalité, l’habitude de la FFF est de reverser 30 % des sommes données par l’Union des associations européennes de football (UEFA) au terme de la compétition. La générosité de la fédération est ainsi en conjonction avec celle de l’UEFA, qui a distribué 301 millions d’euros de primes sportives à l’ensemble des sélections nationales, dont 18,5 millions d’euros à la France, finaliste, et 26,5 millions au Portugal, vainqueur. Il faut croire que l’UEFA n’est pas dans la misère. Et c’est sans doute en partie grâce à l’exonération fiscale qui lui a été offerte par le gouvernement français !

Mais pas que car, grâce à l’augmentation des revenus générés par le changement de format de la ­compétition, passant de seize à vingt-quatre équipes, l’UEFA devrait engranger environ…2 milliards d’euros.

En fait, l’Euro, tout le monde y gagne. Les Bleus sont redevenus un parfait objet marketing. Antoine Griezmann vaut désormais 100 millions d’euros en cas de transfert. François Hollande y glanera peut-être quelques points de satisfaction en prévision des élections de 2017. Il n’y a que la France qui n’y ait rien gagné à part des dépenses et quelques scènes de violence supplémentaires dans les fan zones.

Il n’y a plus aucun doute, la déprime des « Bleus » ne durera pas bien longtemps.

 

Mais « La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Eschyle

Au Festival d’Avignon, Eschyle ressuscité

Après s’être fait sérieusement étriller par la critique, en 2015, pour sa mise en scène du Roi Lear dans la Cour d’honneur, Olivier Py, le directeur du Festival d’Avignon, s’affiche plus discret dans la programmation de cette édition 2016. Il n’y présente qu’une création, Prométhée enchaîné, qui a tourné en itinérance autour de la ville au début du Festival, et qu’il réunit, dans ces dernières soirées avignonnaises, avec trois autres pièces d’Eschyle déjà produites – Les Suppliantes, Les Sept contre Thèbes et Les Perses –, sous le titre de Pièces de guerre.

baburen_promethee-vulcain

Le spectacle se donne dans l’église de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, dont l’abside s’est effondrée au début du XIXe siècle, et qui donc s’ouvre sur le ciel, la colline plantée d’oliviers et les vieilles pierres des remparts de Villeneuve. Rien que le ciel, la nuit et la pierre glorieuse comme décor pour habiller ces textes qui ont 2 500 ans.

cloitre_st_jean-1

C’est du théâtre à nu que propose Olivier Py. Ici pas de vidéo, pas de micros, pas de décor, pas vraiment de costumes. Juste une longue estrade noire, posée au milieu de deux rangées de spectateurs qui se font face, dans cette belle église du XIVe siècle où les  » tâcherons  » – ceux qui étaient payés à la tâche – ont laissé leurs marques sur les pierres qu’ils ont taillées.

160721_rdl_3124

Et ce retour aux sources lui réussit, à Olivier Py. D’abord parce qu’il connaît son Eschyle – qu’il traduit lui-même, évidemment, quitte à ce que l’auteur grec prenne par moments des accents lyriques à la Py – sur le bout des doigts. Et du coup il sait ce qu’il veut dire, en revenant à l’origine de notre théâtre et de notre civilisation.

En proposant les quatre pièces à la suite, le directeur du Festival fait apparaître de manière cruciale à quel point les questions qui nous agitent aujourd’hui sont celles qui agitent notre civilisation depuis son origine : la révolte contre le tyran et le pouvoir absolutiste, les ravages de la guerre, notamment pour les femmes, toujours doublement victimes, le rapport aux morts, et la puissance des images – puisque les images, et leur rôle de propagande, existaient avant l’invention de la télévision et des vidéos postées sur Internet.

160721_rdl_3491

Ce théâtre, pourtant ancré dans son origine première, joué avec les stridulations des cigales en arrière-plan, nous renvoie sans cesse à nos maux d’aujourd’hui, tout en gardant son historicité et son étrangeté.

160721_rdl_3328

Comme le dit Eschyle, lui-même,  » les malheurs du jour héritent des malheurs d’hier « .

Mais il ne suffit pas que les maîtres du monde aiment la culture. Encore faudrait-il qu’ils aient aussi de la mémoire…

 

Le 23 juillet 2016.

Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

5 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE DU WEEK-END (23/24 juillet 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Hervé J. VOLTO juillet 23, 2016 à 3:35 #

    La décapitation de cet enfant de 12 dévoile en fait le vrai visage du djihadisme.

    Pour arréter définitivement toute immigration en France:

    LE ROI ET L’IMMIGRATION

    Pour renverser le courant de l’immigration, le Roi restauré devrait:

    1.Réformer le code de nationalité.
    2. Protéger l’identité nationale.
    3. Arréter toute nouvelle immigartion.
    4. Préférence nationale: arréter les pompes aspirantes!
    5. Organiser le retrour des immigrés dans leur pays d’origine.

    1. Réformer le code de nationalité.

    La France n’est pas qu’un territoire de forme exagonale. C’est avant tout LA NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR. La France est sortie toute entière Chrétienne du Baptistère de Reims et quelques soient nos opinion aujourd’hui, la France possède un histoire, elle cosntitue un héritage commun : ses racines sont Chrétiennes. Réaffirmer le droit à la filiation dans l’esprit du Testament de Saint-Rémy:  » NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES  » ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrés Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période probatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

    2. Protéger l’identité nationale de la France.

    Rester maître de nos frontières, règlementer la propriété étrangère, s’opposer à l’influence politique de l’islam, démanteler les ghettos ethniques, contrôler les associations des étrangers.

    3. Arrèter toute nouvelle immigration non-Chrétienne.

    Rendre impossible l’immigration légale de tout citoyens non-Chrétien, mettre fin au regroupement familial en France des immigrés non-Chrétiens, juguler le faux tourisme, réformer le droit d’asile, préférence Chrétienne dans l’immigration.

    4. la préférence nationale: arréter les pompes aspirantes.

    Accorder la priorité d’emploi aux Français, assurer aux Français la priorité d’accès aux logements sociaux, réserver les allocations familiales aux seules familles Française, donner aux Français la priorité d’accès aux aides sociales.

    5.Organiser le retour des immigrés dans leurs pays.

    Proposer une concertation internationale sur les mouvements de population, coupler le retour des immigrés avec l’aide à leur pays d’origine, supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étudiants étrangers à l’issu de leurs études.

  2. erlande juillet 23, 2016 à 3:41 #

    Olivier Py est un homosexuel assumé et défenseur du mariage entre personnes du même sexe.Il a réussi dans sa mise en scène du « Soulier de satin » de Claudel à faire danser à Dona Prouhèze une danse pornographique!S’il a du talent, s’il se dit catholique,c’est néanmoins pour l’essentiel un pervers!

  3. sidouri juillet 25, 2016 à 10:42 #

    Les prophéties, parfois, cela peut servir…et cela console ! Me souvenant de prophéties du Moyen Orient, je suis allée faire un tour sur Internet. Des religieux du Ve siècle, donc avant la naissance du chamelier analphabète pédophile et massacreur, le dénommé mahomet, des religieux donc, ont annoncé ceci: « un Roi venu de France, remettra de l’ordre en Orient. Il combattra les méchants (?) délivrera les chrétiens et entrera dans Jérusalem par la porte Dorée ! » Or, c’est justement cette porte dorée que les musulmans ont murée !!! Le Roi étant annoncé depuis des siècles en France, cette confirmation venue d’Orient me conforte ! Donc, qu’il arrive bientôt ! Lui seul, l’Elu du Christ, pourra sauver la France et l’Europe et la civilisation chrétienne…et l’Orient et les chrétiens d’Orient !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :