Billet d’Acquilée : forces spéciales italiennes en Libye. Ça ne vous rappelle rien ?

12 Août

bandiere_dal_fric3bbl-svg

Matteo Renzi se prendrait-il pour Benito Mussolini ? Le gouvernement italien a en effet confirmé la présence de forces spéciales en Libye mais « uniquement à des fins de support logistiques » !

Plusieurs médias italiens dont Il Corriere della Sera affirment pourtant qu’une cinquantaine de militaires se sont rendus en Libye dans le but d’entraîner les troupes du gouvernement d’union nationale et des tribus de la ville de Misrata, notamment à des opérations de déminage mais aussi en soutien aux services de renseignement.

Difficile de savoir quel est le rôle précis de ces missions. Un décret en vigueur depuis février 2016 permet au président du Conseil italien d’envoyer des unités spéciales dans des zones de combats pour des raisons de sécurité nationale sans l’aval du Parlement. Mais l’opposition estime que le gouvernement doit clarifier certains points concernant les opérations de l’Italie en Libye.

italie-20120215

L’Italie soutient déjà le gouvernement libyen d’union nationale de différentes manières. Officiellement, en soignant des blessés, notamment dans un hôpital militaire à Rome, en l’approvisionnant en kits médicaux d’urgence, jumelles à infrarouges, gilets pare-balles et autre matériel de protection.

Son ambassade à Tripoli va bientôt être rouverte et le pays a autorisé les avions et drones américains à utiliser « si besoin » deux bases militaires, en Sicile et dans le Frioul-Vénétie-Julienne, pour les frappes sur Syrte. L’engagement militaire en Libye est en revanche plus flou. Un peu comme celui de la France qui a annoncé récemment la mort de trois de nos militaires dans le crash d’un hélicoptère des forces spéciales.

Après la publication par les médias italiens de certains détails sur la mission de « support logistique » et compte tenu de l’évolution des combats en Libye, les garde-côtes ont relevé à 2 sur 3 le niveau de sécurité dans les ports italiens et les procédures d’embarcation.

Quand on pense que le plus simple et le plus efficace pour protéger l’Europe serait la  » vitrification  » de la côte méditerranéenne de la Libye…

Le 12 août 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :