Elite musulmane de France ? Ils veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

18 Août

4983411_6_95db_2016-08-16-07acc4e-4540-wl3ovx_067d55db004f03823756b871082f67c5

Médecins, patrons, avocats… une nouvelle génération de Français musulmans, pratiquants ou pas, a subitement décidé de s’impliquer dans la gestion de l’islam après les attentats que la France vient de connaître. Ils évoquent leur parcours, leurs idées, leur place dans la société

Quarante et un médecins, chefs d’entreprise, ingénieurs, universitaires, avocats, cadres supérieurs, hommes et femmes,  » Français et musulmans  » au curriculum vitae brillant, se sont déclarés  » prêts à assumer – leurs – responsabilités  » dans la gestion de l’islam, dans une tribune publiée par Le Journal du dimanche le 31 juillet (http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/TRIBUNE-Nous-Francais-et-musulmans-sommes-prets-a-assumer-nos-responsabilites-800095). Mais, comme si cela ne suffisait pas, ils furent quelques autres à remettre une petite couche dans le monde du 17 août (http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2016/08/16/pour-un-islam-dans-la-republique_4983369_3232.html).

Après la commotion de l’égorgement du Père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, qui leur a violemment renvoyé l’écho des moines de Tibéhirine, assassinés au printemps 1996 en Algérie, une évidence s’est imposée à eux : le silence n’était plus une option. Il était temps. Sauf…qu’ils ne sont que quarante et un.

Il était devenu urgent que leur génération prenne en main l’organisation de l’islam en France (à ce qu’ils prétendent, démontrant ainsi que l’islam n’est pas une religion mais un système social), cet islam dont ils ont hérité la culture. Eux, pratiquants ou non, qui ont intégré l’élite de leur domaine professionnel et possèdent ce que l’on appelle  » les codes de la République « , ont ressenti le devoir de devenir des acteurs de l’islam.

« Après l’assassinat de caricaturistes, après l’assassinat de jeunes écoutant de la musique, après l’assassinat d’un couple de policiers, après l’assassinat d’enfants, de femmes et d’hommes assistant à la célébration de la fête nationale, aujourd’hui l’assassinat d’un prêtre célébrant la messe… L’horreur, toujours plus d’horreur et la volonté très claire maintenant de dresser les ­Français les uns contre les autres. Pour ­détruire la concorde nationale qui tient encore. » Tel est le préambule de leur tribune.

Et ils y ajoutent le constat suivant que nous fîmes il y a très longtemps déjà, depuis que le gouvernement français a cru opportun de créer le Conseil français du culte musulman ((CFCM) :  » En tant que musulmans, de foi ou de culture, nous sommes concernés par l’impuissance de l’organisation actuelle de l’islam de France qui n’a aucune prise sur les événements. » Pourquoi sont-ils restés si longtemps silencieux ?

 » L’islam de France est – mal – géré par des représentants des pays dont sont issus beaucoup de musulmans français. Cette organisation avait probablement un sens quand les musulmans étaient des immigrés. Or, aujourd’hui, les musulmans de France sont à 75% français. Ils sont majoritairement jeunes, voire très jeunes. Nombre d’entre eux sont la proie d’idéologues de l’islam djihadiste mais aussi de l’islamisme politique « , ajoutent-ils.

Alors, leur engagement d’aujourd’hui, ils le décrivent d’abord comme un  » engagement pour la France quand la maison France est en train de brûler « , selon la formule de la sénatrice (Parti socialiste, PS) de Paris Bariza Khiari.  » Le sujet, c’est la France, confirme Pap’Amadou Ngom, chef d’une entreprise de conseil en systèmes d’information. Je ne suis pas pratiquant. J’aurais pu dire : l’organisation de l’islam, ce n’est pas mon sujet. Mais justement pour cette raison, j’ai pensé qu’il fallait que je contribue, car je suis citoyen. Et l’objectif, c’est de mettre en place les dispositifs permettant à cette religion d’exister dans la République. « 

Beaucoup avaient intégré l’idée républicaine que la religion, c’est de l’ordre du privé. Mais ils font le constat que, pour la masse des musulmans de France , cette affirmation est largement fictive.

 » D’une certaine manière, ce n’est pas agréable de parler comme musulman, mais maintenant, on n’a plus le choix « , témoigne Hakim El Karoui, chef d’entreprise, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, l’une des chevilles ouvrières de la tribune…mais qui n’est pas croyant ! D’ailleurs,  » Nous avons le souci de ne pas usurper, nous n’avons pas la prétention de représenter les musulmans. Nous le faisons pour le pays « , ajoute Pap’Amadou Ngam. Il s’agit donc bien d’une démarche citoyenne, honorable certes mais sans lien avec la dure réalité.

Certains d’entre eux ont partagé des engagements associatifs, se sont fréquentés dans des organisations professionnelles, sont passés par le Club XXIe siècle, qui promeut la diversité parmi les élites, ou le Think tank socialiste Terra Nova et cela faisait déjà un certain temps qu’ils parlaient d’une initiative.  » Nous ne sommes pas un groupe. Nous sommes une génération témoin de la réalité qu’elle vit et qui aujourd’hui fait le constat d’un échec de la gouvernance  » de l’islam en France, résume Abdel Rahmène Azzouzi. Mais, au fait, c’est quoi la  » gouvernance  » de l’islam de France ?

Alors, ces élites nous parlent d’une prétendue  » majorité silencieuse  » des musulmans de France qui, selon elles, serait aujourd’hui prise au piège d’une injonction paradoxale, sommée de condamner les attentats en tant que musulmans et, dans le même temps, à ne surtout pas s’afficher comme tel. Quoi qu’il en soit, nous avons pu le constater depuis un an et demi, une certitude s’impose : le silence de la majorité des musulmans de France face à la barbarie de l’islamisme…Combien d’entre eux ont manifesté après les attentats successifs qui ont ensanglanté notre (leur) pays ? Combien d’entre eux se sont rassemblés dans les églises, aux côtés des catholiques pleurant l’assassinat du Père Jacques Hamel par deux islamistes nés en France ? Un nombre ridicule. Comme le devient cette tribune de quarante et un gentils intellectuels de culture ou de foi musulmane face à la dizaine de millions de musulmans silencieux qui vivent dans notre pays et sont manifestement des pratiquants de la taqiya (Lire « L’islam sûr de lui et dominateur » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/08/19/lislam-sur-de-lui-et-dominateur/).

Mais que nous proposent-ils pour changer tout cela ? Rien de moins que la résurrection de la FONDATION DES OEUVRES DE L’ISLAM DE FRANCE ! Qui répondrait au besoin de  » professionnalisme  » pour gérer efficacement les flux financiers liés à la construction de mosquées, par exemple. Elle ne s’occuperait pas seulement de la dimension cultuelle, mais aussi de projets culturels, de recherche, de communication moderne. Ben voyons, un ver de plus dans notre fruit !

Unknown

Hélas, le nom de Jean-Pierre Chevènement évoqué par le président de la République, François Hollande, pour prendre la tête de cette fondation les fait douter des intentions du gouvernement.  » C’est terrible ! Ça nous renvoie à l’indigénat. On n’est pas des majeurs incapables ! « , s’insurge Amine Benyamina.  » Ça fait un peu bureau des affaires indiennes « , relève Madjid Si Hocine.

En vérité, ne vous y trompez pas, ces braves gens ne sont que l’arbre qui cache la sombre forêt que l’oligarchie politico-médiatique au pouvoir tente par tous les moyens de nous faire croire bienveillante. Mais, pour nous, seule la déforestation permettra de rendre nos terres à la culture…

1200.h5.3.lec.deboisement-cadre

Enluminure du XVe siècle

Le 18 août 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Une Réponse to “Elite musulmane de France ? Ils veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes.”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 2, 2016 à 11:38 #

    INTRODUCTION : RENAISSANCE FRANCAISE.

    La France se trouve à la croisée des chemins. Civilisation ou barbarie? Valeurs Française ou idéologies mondialistes ? Le peuple ou l’oligarchie ? La résistance Royaliste une impérative nécessité Catholique et Française. Que pourra porter un Roi à la Frabnce aujourd’hui? Voici un programme de gouvernement. Trois levier pour gouverner : le courage qu’apporte le long terme, la liberté qu’apporte la Souveraineté, la justice. Face à l’alternance Gauche/Droite devenue impossible, il est nécessaire de faire appel l’alternative Royale. Le Roi, c’est la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France au-delà de la République, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universel et du diktat des banques. La première chose à faire est réintroduire les préceptes Chrètiens dans la constitution.

     

    LE ROI ET L’IMMIGRATION

    Pour renverser le courant de l’immigration, le Roi restauré devrait:

    1.Réformer le code de nationalité.
    2. Protéger l’identité nationale.
    3. Arréter toute nouvelle immigartion.
    4. Préférence nationale: arréter les pompes aspirantes!
    5. Organiser le retrour des immigrés dans leur pays d’origine.

    1. Réformer le code de nationalité.

    La France n’est pas qu’un territoire de forme exagonale. C’est avant tout LA NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR. La France est sortie toute entière Chrétienne du Baptistère de Reims et quelques soient nos opinion aujourd’hui, la France possède un histoire, elle cosntitue un héritage commun : ses racines sont Chrétiennes. Réaffirmer le droit à la filiation dans l’esprit du Testament de Saint-Rémy:  » NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES  » ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrés Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période probatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

    2. Protéger l’identité nationale de la France.

    Rester maître de nos frontières, règlementer la propriété étrangère, s’opposer à l’influence politique de l’islam, démanteler les ghettos ethniques, contrôler les associations des étrangers.

    3. Arrèter toute nouvelle immigration non-Chrétienne.

    Rendre impossible l’immigration légale de tout citoyens non-Chrétien, mettre fin au regroupement familial en France des immigrés non-Chrétiens, juguler le faux tourisme, réformer le droit d’asile, préférence Chrétienne dans l’immigration.

    4. la préférence nationale: arréter les pompes aspirantes.

    Accorder la priorité d’emploi aux Français, assurer aux Français la priorité d’accès aux logements sociaux, réserver les allocations familiales aux seules familles Française, donner aux Français la priorité d’accès aux aides sociales.

    5.Organiser le retour des immigrés dans leurs pays.

    Proposer une concertation internationale sur les mouvements de population, coupler le retour des immigrés avec l’aide à leur pays d’origine, supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étudiants étrangers à l’issu de leurs études.

    LE ROI ET LA CULTURE

    Pour défendre nos racines Chrétiennes, il faut :

    1. Libérer la culture.
    2. Défendre le patrimoine.
    3. Défendre la langue Française.
    4. Favoriser la renaissance culturelle.

    1. Libérer la culture.

    Supprimer la Loi gaysot-fabius et la Loi Pleven, et ne sanctionner que le passage à l’acte, non l’opininon. Restaurer la liberté d’expression, lutter contre le conformisme, encourager le mécénat.

    2. Défendre le patrimoine.

    Refuser le déracinement culturel, valoriser le patrimoine monumental, architectural et archéologique, libérer les fêtes religeuses et reconstitutions historiques, réorganiser les musées.

    3. Défendre la langue Française.

    Protéger la langue Française dans notre Pays, veiller au rayonnement intrenational du Français, mettre le Français à l’honneur dans le monde scientifique.

    4. Favoriser la renaissance culturelle.

    Encourager le livre et la presse écrite, stimuler le cinéma Français et europèen, sauver le théatre Français, assurer la promotion de la musique Française, encourager la diffusion de la culture Française dans les médias, préserver les patrimoines culturels Français et les défiscaliser, valoriser la culture Chevaleresque, défendre la culture Chrétienne, soutenir les initiatives Chrétiennes Catholiques (CIVITAS, AGRIFF), aider les missions, favoriser l’évangélisation des banlieues, protéger ls musulmans convertis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :