BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (31 août 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

31 Août

La gestation de Laurent Fabius

4989599_7_8695_2015-11-08-81dd382-5690440-01-06_d1b6330420885cdca0970346eea3a38e

Encore un règlement de compte au Parti socialiste ! Neuf mois après la signature de l’accord de Paris sur le climat, Laurent Fabius, dans une tribune publiée par Le Monde, prend la mesure de ses illusions. L’actuel président du Conseil constitutionnel, qui avait dû céder, la mort dans l’âme, à la mi-février sa place à Ségolène Royal à la tête de la COP21, s’inquiète du retard pris dans la mise en œuvre du traité destiné à lutter contre le réchauffement climatique autant que de l’inertie de celle qui lui a succédé.

« La totalité des informations scientifiques recueillies sur les changements climatiques confirme en effet qu’il n’y a aucune bonne nouvelle spontanée à attendre. 2015 a battu tous les records ; chaque mois qui passe est le plus chaud jamais enregistré et 2016 battra 2015. La fréquence et la gravité des sécheresses, la rapidité et l’étendue de la fonte des glaciers, l’intensité des incendies et inondations, l’étroitesse des liens entre climat et maladies, climat et migrations, climat et violences, tout confirme les prévisions dramatiques du GIEC pour notre planète » nous dit l’ancien ministre…étranger aux affaires.

Et il ajoute : « Des difficultés majeures apparaissent ou se confirment qu’il serait irresponsable d’occulter. Et d’abord concernant la ratification elle-même de l’accord de Paris : il y faut au moins 55 Etats, représentant plus de 55 % des émissions de gaz à effet de serre ; nous en sommes à moins de 2 % ! Des promesses sont données, mais le fait est qu’aujourd’hui ni la Chine, ni les Etats-Unis, ni l’Union européenne, ni l’Inde, ni la Russie – les cinq premiers émetteurs mondiaux de CO2 – n’ont encore franchi le pas. Il est vital, au sens propre, qu’ils le fassent et vite. » Et c’est là qu’il est utile de rappeler ce que nous écrivions ici même dans la foulée de cette trop fameuse COP21 et que vous trouverez sous le titre « Et tout cela pour si peu de chose ou le souriceau de la montagne Fabius » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/12/14/bulletin-climatique-quotidien-14-decembre-2015de-la-republique-francaise/ . Vous y verrez que nous étions parmi les rares à ne pas croire aux annonces électoralistes de ce gouvernement (les élections régionales ont eu lieu quelques jours plus tard) et que, comme souvent, nous avions raison avant tout le monde.

identite-souris0001

Laurent Fabius propose donc la création d’un pacte universel « pour le climat et plus largement pour l’environnement à travers un texte “à droit constant” reprenant, dans un traité à caractère obligatoire, les principes déjà reconnus qui font l’objet d’un consensus, en particulier la reconnaissance du droit à un environnement sain qui appartient à chaque personne. De ce droit découlera le droit des citoyens, et plus largement de la société civile, à demander des comptes aux Etats concernant le respect de l’environnement. »

Et l’ancien ministre de conclure :  » En marquant avec mon marteau la fin de la conférence de Paris et l’adoption de l’accord universel sur le climat, j’avais prononcé ces mots comme un clin d’œil : « C’est un petit marteau mais il peut représenter un grand pas pour l’humanité. »  »

23400880236_2179e66011_z

Hélas, le pas n’a pas été à la hauteur de ses espérances.

 

 Il paraît que  » le Grand Remplacement  » est un fantasme !

Pourtant, les gardes-côtes italiens ont annoncé dans la soirée du lundi 29 août avoir coordonné le secours d’environ 6 500 migrants au large de la Libye.(entendez qu’ils sont allés chercher quasiment sur place ces milliers de migrants économiques clandestins pour les amener sur le continent européen (Lire « Hep taxi ! » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/02/17/bulletin-climatique-quotidien-17-fevrier-2015de-la-republique-francaise/).

Il s’agit de l’une des journées les plus chargées de ces dernières années en Méditerranée : « Le centre opérationnel a géré 40 opérations de sauvetage » dans cette zone. Ces dernières ont été menées par des bateaux des gardes-côtes et de la marine italienne, de leurs homologues irlandais, de l’opération européenne anti-passeurs Sophia, de l’agence européenne Frontex ainsi que d’organisations humanitaires.

une-embarcation-de-migrants-secourue-par-l-organisation_800735_516x343

Une embarcation de migrants récupérée lundi par l’organisation catalane Proactiva Open Arms. PHOTO/Associated Press

L’organisme catalan Proactiva Open Arms a diffusé sur son compte Twitter des images impressionnantes de personnes entassées à 700 sur un bateau de pêche, dont certains se sont jetés à la mer après avoir reçu un gilet de sauvetage pour tenter de rejoindre les secours.

Dimanche, plus de 1 100 personnes avaient déjà été prises en charge au large de la Libye. Les départs de migrants se font toujours par vagues successives, avec une concentration lorsque la mer est calme et qu’un vent du sud pousse les embarcations de fortune vers les eaux internationales.

Ces derniers mois, les gardes-côtes ont dépassé plusieurs fois le seuil de 30 opérations de secours coordonnées en une journée, alors qu’ils ne l’avaient jamais franchi auparavant. Et les journées chargées se sont parfois enchaînées : plus de 13 000 personnes secourues en moins d’une semaine fin mai, 8 300 en cinq jours début août.

Le dernier bilan du Haut-commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR), établi en fin de semaine, faisait état d’environ 105 000 arrivées en Italie. Avec les opérations de dimanche et lundi, ce nombre devrait monter à plus de 112 500. La quasi-totalité de ces migrants viennent d’Afrique sub-saharienne ou de la Corne de l’Afrique, comme nous ne cessons de le répéter, et non pas de zones de guerre. Ils viennent simplement brouter l’herbe plus verte qu’ils trouvent chez nous en y important leurs moeurs et leur art de vivre…

Selon le HCR, au moins 3 100 personnes sont mortes ou disparues en mer Méditerranée, depuis le début de l’année 2016, en tentant de gagner l’Europe ce qui ne constitue que les risque d’une telle entreprise mais que nos dirigeants politiques et, surtout, les négriers qui importent ainsi de la main-d’œuvre à bon marché jugent insupportable. C’est pourquoi, une véritable flottille militaire et humanitaire patrouille cette année au large de la Libye pour secourir les migrants, aussitôt que leurs téléphones satellitaires sonnent et qu’ils entendent crier  » Hep taxi ! « .

Par ailleurs, la situation est tendue dans la zone depuis qu’un navire de Médecins sans Frontières, le Bourbon Argos, a essuyé des tirs le 17 août à 24 milles nautiques des côtes libyennes, où le trafic de migrants fait l’objet d’une lutte de pouvoir entre factions et autorités rivales. Mais démontrant ainsi ce que nous affirmons depuis toujours : le lobby immigrationniste organisé ne se contente pas de se porter au secours de hordes migrantes en danger ; il va les chercher jusqu’à la limite des eaux territoriales des pays  » exportateurs  » ! Manifestement mandaté par les nouveaux négriers de nos entreprises industrielles.

493px-Zonmar.svg

Nous affirmons que les acteurs de ce trafic humain trans-méditerranéen sont des criminels agissant sous le masque grimaçant de faux secouristes et qu’il faudra juger. 

aSC_0258

Celui-ci garde la porte d’accès du campanile de Santa Maria Formosa, à Venise

C’est bien fait pour eux. Souhaitons que de nouveaux épisodes de piraterie les dissuaderont de poursuivre leurs trafics.

De l’islam «  en France  » à l’islam  » de France « 

« Cette journée constitue une nouvelle étape (…) pour réussir la construction d’un islam de France dans le respect des valeurs de la République », a redit Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, dans un entretien, lundi, au journal La Croix, en introduction à ses prises de contact avec les acteurs islamiques de son projet (Lire « Ils ne savent plus comment s’en sortir » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/08/29/bulletin-climatique-quotidien-29-aout-2016-de-la-republique-francaise/). Pauvre Bernard Cazeneuve !

La première fondation, qui doit être présidée par l’ancien ministre de l’intérieur Jean-Pierre Chevènement, « a vocation à soutenir des projets, dans les domaines de l’éducation, de la culture, de l’engagement des jeunes, a détaillé M. Cazeneuve. Elle pourra prendre en charge la formation profane des imams, le développement de la recherche en islamologie, être un acteur d’une meilleure connaissance de l’islam à travers ses productions littéraires et artistiques ».

Elle a été pensée sur le modèle de fondations d’utilité publique déjà existantes comme celle du judaïsme français, du protestantisme ou encore la fondation Notre-Dame, qui ont des budgets de plusieurs dizaines de millions d’euros.
La Fondation pour l’islam de France va, elle, partir sur une base plus modeste. Des entreprises privées ainsi que des personnes physiques désireuses d’opportunités de défiscalisation ont vocation a être approchées. En attendant, l’Etat abondera à son capital à hauteur d’environ un million d’euros, précise l’entourage de Bernard Cazeneuve. De même, la dotation non employée d’un million d’euros faite par l’industriel Serge Dassaut à l’ancienne structure de M. de Villepin lui sera transférée. On croit rêver mais on ne rêve pas.

Un directeur général sera nommé aux côtés de M. Chevènement. « Il (ou elle !) sera musulman », précise Anouar Kbibech, président du CFCM. Le choix de Jean-Pierre Chevènement, 77 ans et non musulman, a suscité une incompréhension, redoublée lorsque, dans un entretien au Parisien, le 15 août, et en pleine polémique sur le burkini, M. Chevènement a invité les musulmans à « la discrétion » dans l’espace public « dans cette période difficile ». Mais que veulent-ils alors qu’ils devraient être traités comme le sont les chrétiens en Arabie saoudite ?

« Tout sera mal perçu, quoi que je dise dans un sens ou dans un autre, a dit l’intéressé dans un entretien à l’Agence France-Presse dimanche 28 août. Il n’y a que des coups à prendre, aucun bénéfice personnel à escompter. Mais en même temps, cette mission est nécessaire : faire un islam de France, c’est une cause nationale qui devrait réunir la gauche et la droite. »Et c’est là que nous divergeons fondamentalement. On peut, à la limite, accepter l’idée qu’il y ait un l’islam EN France à conditions qu’ils soit et reste très largement anecdotique et, disons-le, exotique. Mais nous ne saurions accepter UN ISLAM DE FRANCE.

Le succès de l’initiative actuelle dépend des fonds récoltés mais aussi de la crédibilité dont elle jouiera aux yeux des Français musulmans, pour beaucoup réfractaires à l’image d’un islam piloté par les autorités publiques ou les Etats d’origine. « Il y a un mouvement qui a vocation à monter en puissance et à devenir légitime et attractif », ose un conseiller du ministre de l’intérieur. « Cette nouvelle structure sera le pont entre la République et les musulmans de France », vise M. Cazeneuve. Vu la taille des uns et des autres on ne peut plus désormais que s’inquiéter !

4989039_6_13e0_2016-08-24-64b77a7-5584474-01-06_a3a979009a9de6e844680621c3d9cbd7

Bernard Cazeneuve et Anouar Kbibech : un pont qui monte ou un pont qui descend ?

Le conseil d’administration de la nouvelle institution comptera onze membres dont trois représentants des ministères de l’intérieur, de la culture et de l’éducation nationale, le président du CFCM, deux membres d’un « comité des donateurs » (sic) et cinq personnalités qualifiées. Il s’agit, en plus de Jean-Pierre Chevènement, de l’islamologue  » réformateur  » Ghaleb Bencheikh, de l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, du recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, et de la cadre supérieure Najoua Arduini-Elatfani, qui a présidé le Club XXIe siècle, un lobby agrégeant des personnalités issues de la « diversité ». Bref, le ver dans le fruit.

« C’est un peu les mêmes élites de salon qui gravitent autour du ministère de l’intérieur depuis des années et qui sont dans du politiquement correct, critique ainsi Sihem Zine, militante et présidente de l’association Action droit des musulmans. Le ministère a peur de sa jeunesse. Il préfère s’entourer de personnes qui parlent le même langage de peur d’être froissé par des idées différentes ». Ça vous laisse imaginer l’avenir de cette Fondation…

Adossée à cette fondation, une autre structure doit être mise sur pied, sans que l’Etat impécunieux soit cette fois partie prenante, pour financer la construction ou la réfection de lieux de culte et la formation théologique des imams. Actuellement, plus de 20% des financements de mosquées en France proviennent de l’étranger, d’après le ministère de l’intérieur. La future association cultuelle ne recevra pas de fonds de l’étranger, souhaite la place Beauvau. « On s’oriente vers un financement exclusivement français qui viendra à la fois de mécènes et qui pourra gérer la collecte de la redevance halal sur laquelle on avance », détaille M. Kbibech. Cette redevance sera « une contribution – volontaire et négociée – des acteurs de la filière halal », précise M. Cazeneuve à La Croix.

Par ailleurs, si le gouvernement n’a pas le droit de s’immiscer dans la formation théologique des cadres religieux, il compte bien remédier au fait que la majorité de ceux qui officient en France sont formés à l’étranger. Des diplômes universitaires d’islamologie centrés sur la langue, la littérature et l’histoire, sont en germe, qui seraient proposés en partenariat avec les rares instituts privés de formation des imams sur le territoire, tels que celui de la grande mosquée de Paris ou celui de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). « Il faut organiser cette offre », précise l’entourage de Bernard Cazeneuve qui a demandé au secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche, Thierry Mandon, de constituer un groupe de travail qui rendra un rapport « avant le mois de décembre ». « On est au maximum de ce que l’Etat peut et doit faire pour davantage de formation d’imams en France ». Alors voici une remise des pendules à l’heure :

12642668_10205660526735694_3179743025281405324_n

Ne pensez-vous pas que le plus simple et le plus efficace est de NE PAS ORGANISER L’ISLAM EN FRANCE  mais de tolérer simplement sa pratique dans les limites les plus strictes de la loi…que nous ferons ? Sinon :

images1

 

Mais « La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Dans le cadre de la Biennale des Antiquaires du Grand Palais, à Paris, le Mobilier national présente une intéressante exposition intitulée

Tradition et Audace

capture-d-écran-2016-08-18-à-154655

Héritier du Garde-Meuble de la Couronne, le Mobilier national pourvoit à l’ameublement
des palais officiels de la République et des différentes résidences présidentielles.

« Tradition et Audace » est une exposition exceptionnelle à l’occasion de la Biennale des Antiquaires présente
une sélection des pièces les plus représentatives de la création française du 20° siècle,
issues des collections du Mobilier national.

image1

Ecran en bois doré et tapisserie de Beauvais, 1923-1926,
bois d’Armand Rateau, tapisseries d’après René Piot,
Collection du Mobilier national, Paris.

Exposition située dans le Salon d’Honneur (1er étage)

Un catalogue de l’exposition spécialement édité à cette occasion sera en vente à la Boutique de la Biennale et sur le stand de la Librairie du Louvre.

Le 31 août 2016.

Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (31 août 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 2, 2016 à 3:17 #

    Il faut créer un organisme de contrôle des frontière et de contrôle de populations étrangères (à l’image du service des douannes, à renforcer, regrouper certaines compétances aujourd’hui Police de l’Air et les Frontières, les Renseignements Teritoriaux (ex-Renseignements Généraux), la DGSI et les Douannes volantes, avec mission de rendre les fontières étanches à l’immigration clandestine et de controler les étrangers présents sur le territoire national).

Trackbacks/Pingbacks

  1. documentation.erlande - novembre 16, 2016

    […] étaient si fiers en 2015 (Lire « La gestation de Laurent Fabius » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/08/31/bulletin-climatique-quotidien-31-aout-201…). Et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :