BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (5 septembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

5 Sep

Trop c’est trop

POGBA

Paul Labile Pogba, le joueur…de football le plus cher de tous les temps. Jolie frimousse, non ?

Alors que l’Europe est en train de subir l’une des plus violente et mortifère invasion barbare de son histoire, alors que les économies de nos pays s’enfoncent dans un marasme terrible qui engendre chaque jour davantage de misère, alors que les citoyens européens ne savent plus à quel saint se vouer tant on leur vante le culte du veau d’or…il n’y a jamais eu autant d’argent dans le football.

Le mercato, ce marché aux bestiaux du ballon rond qui s’est étirée du 9 juin au mercredi 31 août à minuit, a encore crevé tous les plafonds. Pas moins de 3,3 milliards d’euros ont été dépensés par les clubs professionnels de cinq principaux championnats européens pour acheter des dizaines de joueurs, selon le décompte publié jeudi 1er septembre par le cabinet Deloitte.

Si en France les clubs ont dépensé près de 195 millions d’euros, les vingt clubs de l’élite britannique ont pour la première fois dépensé pendant l’été plus d’un milliard de livres : 1,165 milliard de livres exactement, près de 1,4 milliard d’euros ! Le symbole de ce marché record : Paul Labile Pogba, devenu à 23 ans le joueur le plus cher de la planète. Le milieu de terrain de nationalité française (même si ça ne se voit pas sur sa frimousse) est passé de la Juventus de Turin à Manchester United moyennant un chèque de 89 millions de livres (105 millions d’euros). John Stones, lui, est devenu le défenseur le plus cher de l’histoire. Manchester City a déboursé 55,6 millions d’euros pour s’offrir ce joueur d’Everton, soit 3 millions de plus que ce que ce club avait déboursé pour acheter un autre citoyen français d’origine congolaise, Eliaquim Mangala, à Porto il y a à peine deux ans. Depuis, ce dernier, relégué sur le banc, a été prêté à Valence…

bOGkSSgz

C’est Eliaquim Mangala…Pas mal non plus !

Manchester United et Chelsea, pourtant privés cette année de Ligue des champions, la compétition européenne la plus prestigieuse, ont particulièrement alimenté ce marché fou des transferts. Pour attirer des joueurs de très haut niveau, tel Pogba, qui ne pourront s’afficher sur l’épreuve européenne reine, ils n’ont pas hésité à surinvestir, indique le cabinet Deloitte. Chelsea a ainsi signé un chèque de 40 millions d’euros pour recruter Michy Batshuayi, le jeune avant-centre belge, d’origine congolaise, de Marseille et 35 millions d’euros pour racheter David Luiz au Paris-Saint-Germain…

Michy-doigt-honneur

Quant à ce délicat et distingué jeune homme, c’est le fameux Michy Batshuayi !

Le championnat d’Angleterre est progressivement entré dans un autre monde grâce à l’extravagante inflation des droits de retransmission télévisée. En perdition dans les années 1980-1990, le foot anglais a fait sa révolution en refoulant les hooligans des stades (il préfère les envoyer chez nous) et en investissant largement dans leurs effectifs et leur environnement, avec des stades désormais toujours pleins. Dans cette mue, la quasi-totalité des clubs, de vraies entreprises, est passée aux mains d’investisseurs américains, russes, émiratis ou encore asiatiques…

En 2015, les Anglais ont pu compter sur 1,9 milliard d’euros de droits de retransmission, soit de 75 millions à 120 millions d’euros par équipe ! Et cela devrait encore augmenter. Sur la période 2016-2019, les clubs de Premier League se partageront plus de 3 milliards d’euros par an. A partir de cette saison, « le club qui finira dernier (…) va engranger 130 millions de livres, expliquait cet été le chercheur britannique Rob Wilson à L’Equipe. Rien qu’avec les droits télé, ce club touchera plus que l’ensemble des revenus de la plupart des clubs européens… » Par comparaison, en France, ces droits rapporteront à l’ensemble des clubs professionnels 745 millions d’euros par an entre 2016 et 2020. Mais ne désespérons-pas.

4990969_6_b43f_2016-09-01-b0f2479-1963-vmub9h_3e3f747b3f1177dc5967049c5d659dca

« Les écuries les plus riches s’offrent les joueurs les plus cotés, mais les autres ne sont pas en reste car ils bénéficient à plein de la redistribution au sein de la Premier League, indique Loïc Ravenel, chercheur au Centre international d’étude du sport de Neuchâtel, en Suisse. Ils n’hésitent pas à investir des sommes extravagantes pour des joueurs prometteurs ou moyens. S’ils ne se trompent pas, ils pourront faire une plus-value importante en les revendant à un plus gros club. C’est typiquement un système de bulle spéculative. » Mais la Premier League n’est pas seule sur un marché désormais mondial. Les clubs chinois, dont le championnat en est encore à ses balbutiements, ou des pays du Golfe, ont pris le relais des clubs russes pour recruter très cher des joueurs.

Même si les clubs anglais financent aujourd’hui par leur politique les clubs des petits championnats, et notamment la Ligue 1, en leur achetant des joueurs, le système ne semble pas soutenable. A long terme, la Premier League risque de les asphyxier et ils pourraient alors perdre en intérêt. Sans compter que cela consacre également la concentration des richesses au niveau d’une poignée de clubs européens (Real Madrid, Barcelone, Juventus, Bayern Munich, Paris-Saint-Germain, etc.), au détriment de l’équité sportive.

Avez-vous entendu un commentaire de la part de François Hollande ou Nicolas Sarkozy (voire de quelques autres) sur ce sujet à la fois scandaleux et explosif ? JAMAIS. Savez-vous pourquoi ?

 » Panem et circenses  » ! Aussi nous vous offrons, en prime, le poster de l’équipe de  » France  » dite  » Les Bleus « :

89173

Sans commentaire.

Mais, pendant ce temps-là…

Imaginez-vous que les migrants clandestins bloqués en Grèce par la quasi fermeture de ce que l’on a appelé « la route des Balkans » ne sont pas contents et trouvent des oreilles complaisantes pour transmettre leurs plaintes ! Tout cela ne manque pas de culot.

grece_athenes_fevrier_2016_georgios_makkas_msf160915_medium

Une oreille complaisante de Médecins sans frontière.

En effet, le centre grec de contrôle et de prévention des maladies infectieuse vient d’interdire les dons du sang dans 12 communes de Grèce pour cause de paludisme, une infection qui avait pourtant disparu du pays il y a plus de 40 ans. Sans surprise, il s’agit des communes hébergeant les camps de réfugiés du nord du pays. « Ici à Frakaport, ce n’est pas encore officiel, mais nous avons de très fortes suspicions autour de plusieurs cas de fièvre maligne », reconnaît une volontaire de la Société médicale syro-américaine, l’ONG chargée du suivi médical. la cause de ce début d’épidémie ? Tout simplement la rencontre entre les moustiques locaux, de type Anophèle, et des migrants porteurs du parasite Plasmodium falciparum, oublié depuis longtemps en Europe. Car, ne l’oubliez jamais, les grandes invasions ont toujours été synonymes d’épidémies. La peste ou le choléra il y a longtemps. Le paludisme, la tuberculose ou même la syphilis aujourd’hui. Bref, que du bonheur aux semelles de ces braves gens.

Pourtant, chaque jour, des camions-citernes apportent de quoi permettre à 550 personnes de se laver. «Tout le monde se bouscule pour aller à la douche ou aux toilettes, ensuite il faut attendre jusqu’au lendemain », se plaint Mohammad qui n’avait probablement pas l’eau courante dans son village. Et, trois fois par jour, des rations de nourriture sont distribuées aux familles par les soldats qui gèrent le site. Mais, pour les 54 000 réfugiés bloqués en Grèce depuis la fermeture des frontières européennes en février, le temps est devenu une notion abstraite. Il s’étire, lentement, au rythme des distributions de repas ou des consultations médicales. Les hommes dorment, se battent, jouent au foot. Les femmes nettoient. Les enfants errent. L’ordinaire d’un camp de migrants certes. Mais, après tout, peut-être meilleur que chez eux et que l’on retrouve dans l’autre camp du nord de la Grèce, Karamanlis ou dans ceux des îles de la mer Egée.

1601042012100102

Arrivée de migrants sur les côtes grecques.

Et pourtant, ils se plaignent de ne pas trouver l’herbe aussi verte qu’ils l’avaient imaginée en quittant leurs pays respectifs ! Mais rassurez-vous, cela ne démotive pas les migrants actuellement en Turquie après l’accord signé entre ce pays et l’Union européenne (UE) : après une pause, le flux en provenance de Turquie recommence, doucement mais chaque jour un peu plus, à grossir. Les arrivées sont remontées de 100 migrants par jour début juillet à 400 fin août. Elles étaient de plusieurs milliers il y a un an dont un nombre considérable d’Algériens et de Marocains…

Quant aux Italiens, ils reçoivent la lie du continent africain. Mais où sont passés les fameux gardes-frontières que l’UE devaient déployer en mer Egée pour lutter contre les passeurs ?

 

De grâce, souvenez-vous…

Des prévisions catastrophiques de nos dirigeants politiques autant que de leurs habituels complices des médias officiels avant et après le fameux  » Brexit  » (décision des Britanniques de quitter l’Union européenne -UE-). Que n’a-t-on pas entendu ? Le Royaume-Unis allait rapidement s’effondrer. Les entreprises et les banques allaient tout aussi vite quitter le pays. Au point que beaucoup, dans les pays de l’Union, espéraient récupérer les sièges sociaux desdites entreprises !

Certes, la partie n’est pas encore gagné, a laissé entendre dimanche 4 septembre la Première ministre Theresa May, mais les récentes statistiques macroéconomiques suggèrent que l’impact a de grandes chances être moins grave qu’attendues.

Souvenez-vous pourtant que l’issue du référendum du 23 juin a provoqué un choc sur les marchés financiers européens, où la livre sterling a plongé, les investisseurs anticipant une récession de l’économie britannique au moment où le pays engage un long processus de retrait de l’UE, son principal partenaire commercial, et s’apprête à redéfinir son rôle économique. Mais la devise britannique s’est redressée jeudi après la publication de l’indice de confiance des chefs d’entreprises britanniques, meilleur que prévu. « Nous avons observé des statistiques adressant des messages différents quant à l’économie. Je pense que la réaction de notre économie après le référendum a été meilleure que certains l’avaient prédit mais je ne prétendrai pas que tout cela sera facile« , a poursuivi Theresa May.

La nouvelle locataire du 10, Downing Street, qui a succédé à David Cameron après la victoire du Brexit, effectue au G20 de Hangzhou ses débuts sur la scène internationale. Elle est accompagnée du gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, qui a abaissé le mois dernier pour la première fois depuis 2009 le loyer de l’argent en réduisant d’un quart de point son taux directeur et prévoit que le PIB britannique va stagner jusqu’à la fin de l’année avant de rebondir, et par son ministre des Finances, Philip Hammond, qui s’est prononcé en faveur d’un plan budgétaire de soutien à l’activité.

2406

Theresa May et Philip Hammond

Interrogée sur cette « réinitialisation budgétaire » – l’expression employée en juillet par M. Hammond -, Mme May a indiqué que la position de son gouvernement n’était pas encore gravée dans le marbre. « Nous allons examiner cette question. Nous devons prendre en compte toutes les données et d’autres données seront disponibles d’ici la déclaration budgétaire de cet automne. Nous aurons alors une meilleure vision d’ensemble de ce qui se passe« , a-t-elle dit, confiante.

On s’attend à ce que Philip Hammond propose une politique budgétaire plus accommodante que la rigueur menée par George Osborne en matière de dépense publique. Le précédent Chancelier de l’Echiquier s’était fixé comme objectif de revenir à un excédent budgétaire dès 2020. Cette trajectoire pourrait être assouplie, possibilité désormais offerte par l’indépendance de Londres vis-à-vis de Bruxelles.

Souvenez-vous aussi que…nous avions anticipé ces bonnes nouvelles dès avant le résultat du référendum (Lire « Le Brexit ? Pour eux, ce n’est qu’une affaire de gros sous » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/06/23/le-brexit-ce-nest-quune-affaire-de-gros-sous/). Et voici ce que nous écrivions ici même le 1er juillet dernier (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/07/01/bulletin-climatique-quotidien-1er-juillet-2016-de-la-republique-francaise/) :

 » Depuis le résultat du référendum britannique (…), de nombreux organismes et autres institutions se prennent à rêver et cherchent à organiser le partage de ce qu’ils pensent être « les dépouilles » de feu la Grande-Bretagne !

À l’inverse, nous pensons qu’ils vendent la peau de l’ours bien avant de l’avoir tué et que leur réveil risque fort d’être douloureux (car), en vérité et comme souvent dans cette machine infernale qu’est devenue l’UE, le plus important n’est pas là. Il est plutôt dans le fait que les espoirs de tous ces rapaces ont toutes chances d’être déçus par le seul fait que Londres…ne cessera pas d’être la plus importante place financière du monde, malgré le « Brexit« . Pire, il y a fort à parier que les Britanniques vont déborder d’imagination pour utiliser, plus encore qu’aujourd’hui, les possibilités financières offertes par leur immense empire ex-colonial ! Les ennemis acharnés des paradis fiscaux ont encore bien du souci à se faire. Nous prenons date.  »

Ce à quoi nous pouvons ajouter un mini-dossier  » Brexit  » publié dans le Bulletin climatique du 26 juillet : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/07/26/bulletin-climatique-quotidien-26-juillet-2016-de-la-republique-francaise/

Ces faits constituent autant d’argument de poids en faveur du retrait rapide de la France de leur mortifère Union européenne.

 

Et si vous voulez connaître le climat qui régnait à Rome à la fin de l’Empire, en 476, il vous suffira d’écouter l’émission de Jérôme Garcin, Le masque et la plume, du dimanche 4 septembre. Vous y découvrirez ce que fut la barbarisation et le pourrissement des esprits qui aboutirent à la fin de la civilisation la plus élaborée de ce temps :

https://www.franceinter.fr/emissions/le-masque-et-la-plume/le-masque-et-la-plume-04-septembre-2016

Mais c’est en 2016, au Royaume des Lys.

 

« La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Souvenir, souvenir !

Avec le compte-rendu du Courrier de l’ouest à propos des dernières Rencontres de nos amis de la Charte de Fontevrault, le 25 août dernier :

cropped-bannierecfp_25

s2738888-2-copie

Le 5 septembre 2016.

Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (5 septembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. alaintexier septembre 5, 2016 à 8:54 #

    Merci au Conseil dans l’Espérance du Roi (CER) pour la mise en ligne rapide dans la rubrique « Souvenir, souvenir ! » du beau compte-rendu que nous a offert le Courrier de l’Ouest . Cerise sur le gâteau,le Chapître de la Charte de Fontevrault qui a suivi les événements relatés dans la coupure de presse ci-dessus a réuni 34 participants, ce qui est un des plus beaux chiffres jamais enregistré pour une réunion qui a pour rêgle d’or de plus servir le principe royal qu’un prince en particulier.

    En effet il ne parait pas possible aux Fontevristes de prier le Notre Père en disant :  » Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel sauf pour le Trône de France où là ce sera ma volonté qui sera faite (un Bourbon , un Orléans …) et non la vôtre.

    Alain TEXIER, CJA. Président-fondateur de la Charte de Fontevrault.

  2. Hervé J. VOLTO septembre 5, 2016 à 5:27 #

    CONCLUSION . LES INSTUTIONS : REDONNER LA PAROLE AU ROI.

    Pour que le Roi de France retrouve la parole, il lui faut :

    1. Restaurer la souveraineté Royale.
    2. Libérer les Français de tout féodalités.
    3. Etablir la préférence Chrétienne, familiale et nationale.
    4. réformer le code de nationalité.
    5: Supprimer la carte de séjour de 10 ans renouvelable de plein droit.
    6. Instituer pour les français le revenu maternel ou parental.
    7. Assurer le chèque scoalire aux Français de milieu modeste.
    8. Mettre en place la régulation des échanges économiques mondiaux, sortir de l’Union Européenne et soutenir l’Europe des patries Chrétiennes et Couronnées .

    1. Restaurer la souveraineté Royale.

    Réviser les artciles 6 et 7 de la constitution, donnant au Roi les pouvoirs du Président de la République, supprimer l’article 89 empéchant que la forme républicaine de gouvernem,ent ne puisse l’objet d’un révision contitutionnelle, ou changer complètement la contitution la France, permettre en tout cas au Roi de régner ET de gouverner, réserver au Roi l’exclusivité du pouvoir exécutif, l’initiative des lois et de dissolution, et lui permettre de casser toute décision de justice et de juger en dernier recours, d’arbitrer entre jusitice civile et justice adminsitrative, de présider en personne le Conseil Supérieur de la Magistrature et la Haute Cour de Justice, instaurer le scrutin proprtionnel aux élections législatives et locales, établir le droit pour toute personnes Français physique et morale d’être reçut par le Roi, créer le référendum d’initiaitve Royale, donnant la parole au peuple suir les grands problèmes de socièté, préciser le rôle du Conseil Consitutionnel et le fusionner avec le Conseil de la Couronne, un organe composé de 6 Pairs Ecclésiaitiques et de 6 Prince du Sang de la Maison de Bourbon, établir la primauté du droit interne sur le droit intrenational.

    2. Libérer les Français de tout féodalités.

    Mieux séparer la politique de l’administration, supprimer l’ENA, renforcer la tutelle politique de l’administration des finances, supprimer le système syndical et son monople, et le remplacer par le corporations de métier, abroger ls lois liberticdes Pleven et gayssot-Fabius, contrôler les aides publique accordées aux lobbies, donner aux pouvoir publiques un focndement cosntitutionnel.

    3. Etablir la préférence Chrétienne, familiale et nationale.

    Refaire du Chef d’Etat le Roi Roi Très Chrétien de France et de Navarre, Co-Perince d’Andorre et Empereur des Chrétiens, du Siège Apostolique le Bienfaiteur Héréditaire, de l’Eglise Romaine le protecteur perpétuel, des Lieux Saints le défenseur Souverain du droit, affirmer les racines Chrétiennes de la France, inscrire les préceptes Chrétiens dans la constitution, retirer aux commune la propriété des édifices religieux et luers gestion et le donner à l’Etat Catholique et Royal, réserver à l’Eglise Catholique d’être la seule religion de l’Etat Royal, défendre le clergé, les oeuvres Chrétiennes, les missions dans les banlieues, en Outre-Mer et à l’étranger, favoriser par des mesures économiques et autres moyens la formation de la famille Française et l’accomplissement des devoirs qu’elle comporte, et particulièrement les familles nombreuses, réserver aux seules familles Française l’exclusivité des allocations familiales, seront interdis la double nationalité aux étrangers non-Chrétiens et le droit de vote, seuls les étrangers de confession Catholique résidant en France ont droit de vote : ce droit de vote ne concerne que les élections municipales. Seuls des citoyens Français ont accès aux emplois civils et militaires de l’Etat.

    4. Réformer le code de nationalité.

    Réaffirmer le droit à la filiation dans l’esprit du Testament de Saint-Rémy:  » NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES  » ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrés Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période probatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

    5: Supprimer la carte de séjour de 10 ans renouvelable de plein droit.

    Supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étudiants étrangers à l’issu de leurs études.

    6. Instituer pour les Français le revenu maternel ou parental.

    Créer le revenu maternel ou parental pour les seuls Français, donner un satut à l’activité de mère de famille Françaie, réserver les allocations familiales aux couples Français mariés, créer des aides pour les femmes seules en difficulté avec enfants, créer pour les Français le pret familial au logement.

    7. Assurer le chèque scolaire aux Français de milieu modeste.

    Garantir le libre choix de l’école, favoriser les écoles Catholiques, assurer l’égalité de traitement entre enseignement public et privé, instituer le chèque scolaire, donner leur autonomie aux établissements scolaires, diversifier les ressources des établissements, créer des universités Catholiques, libérer l’école de la mainmise syndicale et bureaucratique.

    8. Mettre en place la régulation des échanges économiques mondiaux.

    Proposer une conférence internationale sur l’assainissement des relations économiques mondiales, assurer le filtrage des fluxs commerciaux, aider nos entreprises sur les marchés extérieurs, reconquérir le marché intérieur, repenser les mécanismes d’aide aux pays en voie de dévelopepement, intégrer les préoccupations non marchandes dams la régulation de la compétition internationale.

     

    9. Sortir de l’Union Européenne et soutenir l’Europe des patries Chrétiennes et couronnées

    Rompre avec l’eurocratie, renégocier les traités, organiser la sorti de la France de l’Union Européenne et travailler pour une Europe des des patries Chrétiennes et couronnées en aidant au retour des Monarchies dans tous les pays européens encore en république et en organisant une Table Ronde des cousins Royaux déjà régnant.

     

    Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honaoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :