BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (23 septembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

23 Sep

I. Persécutions à géométrie variable

Selon une enquête de l’hebdomadaire allemand Die Welt am Sonntag, des réfugiés enregistrés en Allemagne, et à ce titre bénéficiaires d’allocations et de bien d’autres avantages, feraient de temps à autre des séjours dans leurs pays d’origine ! On note parmi ces destinations la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan. Autant de pays dont certains ressortissants obtiennent le statut de réfugié en Occident compte tenu des dangers et des persécutions dont ils pourraient être victimes en y vivant. Des pays où les consulats occidentaux recommandent de ne pas se rendre, sinon pour des raisons d’extrême urgence.

4919850_6_6f23_des-volontaires-participent-a-une-distribution_70a7be31cad35241506092e988916503

Une fois repus, ils partent en vacances !

La Bundesamt für Arbeit (BA), l’agence fédérale allemande pour l’emploi, évoque pour sa part un «certain nombre de cas» de séjours de migrants au pays. Mais selon un porte-parole cité par Die Welt am Sonntag, l’agence est dans l’impossibilité de fournir des statistiques précises : «Il n’y a pas base légale pour cela, aussi nous n’avons aucune information.» Selon les règles allemandes régissant les droits des demandeurs d’asile, les migrants ont le droit de quitter leur pays d’accueil pour un durée maximale de 21 jours…

Et si les réfugiés bénéficiaires d’allocations doivent communiquer à l’administration les dates et durée de leur «congé» (sic), rien ne les oblige à en donner la destination. Or, même si l’agence fédérale pour l’emploi venait à en être informée, cette dernière n’est pas autorisée à la transmettre à d’autres organismes publics et encore moins au public, au nom de la «protection des données personnelles».

Migrants from Syria and Iraq take selfies with German Chancellor Angela Merkel outside a refugee camp near the Federal Office for Migration and Refugees after their registration at Berlin's Spandau district, Germany, September 10, 2015. REUTERS/Fabrizio Bensch - RTSG4Y

Un dernier selfie avec Angela avant le départ !

L’Office fédéral de la migration et des réfugiés (BAMF) y voit pour sa part une bonne nouvelle. «S’il s’agit d’un voyage d’agrément, c’est une indication que le réfugié ne craint pas les persécutions». Mais le ministère allemand de l’Intérieur n’est pas de cet avis et a expliqué que le voyage d’un demandeur d’asile dans un pays dit de «persécution» prouvait de facto l’absence de danger – base de la demande d’asile – et pouvait conduire au retrait du statut de réfugié.

Chiche !

II. À crapule, crapule et demi

13072016_jose_manuel_barroso_1

José-Manuel Barroso, une belle tête de crapule

Vous n’ignorez pas le scandale de la reconversion de José-Manuel Barroso, past-président de la Commission européenne, embauché récemment par la banque Goldman-Sachs bien connue pour ses nuisances financières responsables de la crise dite des « subprimes » en 2008 mais aussi du maquillage des comptes de la Grèce, à l’origine de la crise européenne qui a suivi. Eh bien sachez qu’il a fait des émules !

Neelie Kroes, ancienne commissaire européenne à la concurrence a été directrice, entre 2000 et 2009, d’une société offshore, enregistrée aux Bahamas.

neelie_kroes3

Nellie Kroes, une forte tête de crapule et demi

Classée cinq années de suite parmi les femmes les plus puissantes du monde par le magazine Forbes, Neelie Kroes, ex-commissaire européenne à la concurrence (2004-2009) de la Commission Barroso, a été directrice, entre 2000 et 2009, de Mint Holdings Limited, une société enregistrée aux Bahamas. L’existence de cette société offshore n’a jamais été révélée aux autorités bruxelloises comme elle aurait pourtant dû l’être dans les déclarations d’intérêt remplies par Mme Kroes à son entrée en poste. Elle y affirmait pourtant avoir abandonné tous ses mandats avant son entrée à la Commission.

Cinq mois après les « Panama papers », les médias partenaires du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) ont eu accès à de nouveaux documents confidentiels, les « Bahamas Leaks », portant sur l’équivalent d’un « registre du commerce » bahamien. Parmi les plus de 175 000 structures offshore enregistrées dans ce paradis fiscal depuis 1990, certaines sont liées à des personnalités politiques de premier plan.

Enregistrée au mois de juillet 2000 auprès des autorités bahamiennes, Mint Holdings aurait dû servir à une grosse opération financière qui consistait à racheter plus de 6 milliards de dollars d’actifs à la branche internationale énergie d’Enron, dans le cadre de l’opération « Project Summer ».

Cette opération devait être financée principalement par des investisseurs proches de la famille royale des Emirats arabes unis ainsi que par des hommes d’affaires saoudiens. L’état bancal des comptes de la société américaine Enron ainsi que des problèmes de santé du principal investisseur du projet – l’ancien président des Emirats arabes unis, Zayed Al-Nayane, mort en 2004 – ont eu raison du rachat.

L’ex-commissaire se dit « prête à assumer l’entière responsabilité » de cette omission et en a informé l’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Un porte-parole de la Commission a déclaré qu’ils « allaient examiner les faits avant de faire un commentaire ».

Les fonctions de Mme Kroes l’ont en effet conduite à l’époque à œuvrer en faveur de la libéralisation du marché de l’énergie, justement celui dans lequel évoluait Enron et au sein duquel les Emirats arabes unis occupent une place prépondérante, avec des réserves gazières parmi les plus importantes du monde. Cela porte un nom : le conflit d’intérêt.

En 2005, la société Mint Holdings, qui avait perdu son objet initial, a été réactivée pour mener des opérations biens réelles. Ni la nature de ces nouvelles activités ni celle des flux financiers qui ont circulé sur les comptes de Mint Holdings ne sont connues, mais elles restent hautement problématiques pour l’ex-commissaire, qui était encore en place à l’époque. Ce n’est que moins de deux mois avant son changement de portefeuille – elle devient, en 2009, commissaire à la société numérique – que Neelie Kroes démissionne de ses fonctions d’administratrice de Mint Holdings.

cda1

Pas mal les Bahamas !

Les révélations sur l’ancienne commissaire européenne ont toutes chances de ternir encore plus l’image d’une institution déjà régulièrement accusée d’être plus sensible au business des lobbys qu’à l’intérêt des citoyens européens.

Et ce sont les mêmes qui sont mouillés jusqu’au cou dans la traite négrière qui aboutit au déferlement de hordes migrantes sur l’Europe. Il faut quitter au plus vite cette galère.

III. La  » Jungle  » de Calais est devenue le lupanar des immigrationniste !

lupanar-1

Déjà à Pompéi…

Des volontaires des ONG prétendument humanitaires qui viennent en aide aux migrants de la « Jungle » de Calais sont au cœur d’une polémique. Selon le quotidien britannique The Independant, ils sont accusés de profiter de leur position pour avoir des rapports sexuels avec les réfugiés présents sur place. En d’autres termes, après la traite des blanches, voici venue  » la traite des noirs  » !

une_nouvelle_arrivee_by_giulio_rosati_3

Révélée par The Independant, l’information a été confirmée par les responsables de différentes ONG qui œuvrent à Calais. Ces derniers se montrent inquiets par rapport à ce comportement, adopté aussi bien par des volontaires hommes que femmes.

Tout est parti d’une conversation sur Facebook, dont les messages ont été effacés depuis, entre plusieurs volontaires sur une page de soutien aux travailleurs bénévoles de Calais. Dedans, l’un des membres du groupe affirme qu’il a entendu parler «de volontaires ayant eu des relations sexuelles avec plusieurs partenaires en une seule journée» ou «de garçons, que j’imagine sous la majorité sexuelle, qui ont eu des relations charnelles avec des volontaires».

L’auteur du message poursuivait en estimant que ce comportement est dangereux pour les réfugiés, qui s’avèrent être «dans une position de faiblesse» car «totalement dépendant de l’aide offerte par les volontaires». En 1995, le Conseil de sécurité des Nations-Unies avait mis au point le programme  » PETROLE CONTRE NOURRITURE  » dans le cadre des sanctions contre l’Irak. En 2016, les ONG prétendument humanitaires inventent un programme  » SEXE CONTRE NOURRITURE  » ! C’est ignoble.

L’UNHCR, l’agence des réfugiés des Nations Unies, a réagi dans la foulée, rappelant qu’il était indispensable d’imposer une politique de «tolérance zéro» concernant toute forme d’exploitation afin de «maintenir l’intégrité» du travail des volontaires. Tu parles…

traites-des-noirs

 

Mais il y a presque pire. En effet, le témoin ajoute par ailleurs que la majorité des cas concerne des femmes volontaires et des hommes réfugiés, ce qui, selon lui, fait courir un risque d’objectification des femmes volontaires dans le camp. Le vieux mythe du sexe noir refait surface…(Lire « En 1945, on l’aurait tondue » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/03/28/bulletin-climatique-quotidien-28-mars-2016de-la-republique-francaise/).

Toujours est-il que si ces assertions se vérifient, elles seront difficiles à régler. Les volontaires travaillant sur la base du volontariat, il s’avère délicat de leur interdire l’accès à la Jungle. Tout au plus les associations peuvent-elles leur demander de ne plus venir et de ne plus œuvrer pour elles mais elles auront toujours la possibilité de revenir de leur propre chef. L’UNHCR prône toutefois la tolérance zéro et peut prévenir les autorités françaises en cas de comportement suspect. Mais que se passera-t-il lorsque l’évacuation du bidonville, voulue par Bernard Cazeneuve, sera réalisée ? Ces « volontaires du sexe » suivront-elles leurs proies jusque dans les centres d’accueil organisés par les préfets de la République ?  Une sorte de renaissance des fameux « bordels aux armées« …de migrants !

L’industrie du sexe parmi les immigrationnistes a donc probablement de beaux jours devant elles.

 

IV. Mais « La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Rembrandt intime

Au Musée Jacquemart-André, à Paris

du 16 septembre 2016 au 23 janvier 2017

e__internet_intranet_sfs_clio_photolistephotoliste_20090702164427_remb_600_

Rembrandt par lui-même

En réunissant une cinquantaine de toiles, le musée Jacquemard-André réussit une superbe rétrospective du maître flamand.

« Certains artistes sont géniaux, Rembrandt, lui, embrasse tous les génies », affirme Emmanuel Starcky, l’un des deux commissaires, avec Peter Schatborn, à avoir réuni une cinquantaine de toiles et de dessins autour des trois chefs-d’oeuvre de Rembrandt conservés au musée Jacquemart-André. Trois tableaux assez différents qui correspondent à des dates clés dans l’oeuvre et la vie du peintre : Le Repas des pèlerins d’Emmaüs, (1629), Portrait de la princesse Amalia Van Solms (1632) et Portrait du docteur Arnold Tholinx (1656).

revoir-rembrandtm372961

Le Repas des pèlerins d’Emmaüs

L’intensité du drame apparaît particulièrement dans Le Repas des pèlerins d’Emmaüs, où l’artiste confirme son talent pour traduire par la lumière et le détail les émotions des protagonistes face au mystère de la foi. Foi incarnée par un Christ qui irradie de lumière et l’un des pèlerins qui en tombe de sa chaise, alors qu’une modeste femme, au second plan, s’active aux fourneaux. L’attachement de Rembrandt aux humbles, que l’on retrouvera dans toute son oeuvre, est déjà ici perceptible, tout comme sa connaissance des textes bibliques, mais aussi une certaine manière de témoigner de son époque, marquée par les querelles religieuses.

rembrandt-van-rijn-st-paul-at-his-writing-desk

Saint-Paul à son bureau

Au coeur d’un XVIIe siècle profondément chrétien, Rembrandt reproduit les passages les plus riches de sens de la bible. Il faut voir ce tableau de Saint Paul à son bureau en pleine méditation, semblant regarder au plus profond de l’existence. Ou La fuite d’Egypte tout en ellipse et en évocation religieuse. L’art de Rembrandt s’exalte d’un regard unique sur le rapport de l’homme à Dieu.

1-autoportrait-deux-cercles-xl-1

Autoportrait

Mais l’exposition présente aussi les autoportraits comme autant de marques de son évolution stylistique. Sa peinture évolue tandis que son visage se marque. Sans complaisance mais avec une acuité saisissante, il éclaire sur son intériorité. Les traits de son visage, son demi-sourire ou son faciès ténébreux, il ne cache rien. Tout comme pour les nombreux portraits exposés, il privilégie le regard sur la psyché plutôt que la pure ressemblance avec le modèle. Un tableau de Rembrandt recèle secrets et détails imperceptibles quo concourent à la profondeur de l’oeuvre.

 

Le 23 septembre 2016.
Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

5 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (23 septembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 26, 2016 à 1:02 #

    Cette république dite Française ne vous donne-t-elle pas envie de vomir ? heureusement , il existe un projet d’alternative Royale auquel je ne saurai que vous renvoyer…

Trackbacks/Pingbacks

  1. documentation.erlande - novembre 4, 2016

    […] Il y a quelque temps déjà, nous rapportions une enquête du quotidien britannique The Independant, qui accusait certains membres des associations humanitaires de la « Jungle » de Calais de profiter de leur position pour avoir des rapports sexuels avec les réfugiés présents sur place. En d’autres termes, après la traite des blanches, voici venue » la traite des noirs » ! (Lire « La jungle de Calais est devenue le lupanar des immigrationnistes » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/23/bulletin-climatique-quotidien-23-septembr…). […]

  2. BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (25 novembre 2016) DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.-l’hôpital militaire de Marseille « soigne  les victimes des réglemts de compte liés au trafic e drogue aux frais des assurés sociaux | «documenta - novembre 25, 2016

    […] (Lire « La jungle de Calais est devenue le lupanar des immigrationnistes » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/23/bulletin-climatique-quotidien-23-septembr…), voici que le service de santé des Armées doit faire face aux conséquences des règlements de […]

  3. actualitserlande - janvier 21, 2017

    […] (Lire « La jungle de Calais est devenue le lupanar des immigrationnistes » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/23/bulletin-climatique-quotidien-23-septembr…). Tous sont en tout cas coupables de favoriser la traite négrière au nom de pseudo-bons […]

  4. L’appât du sexe, moteur de certaines passeuses de migrants à Calais-conseil dans l’espérance du roi | actualitserlande - juin 27, 2017

    […] Nous avions déjà alerté sur les turpitudes sexuelles, à l’égard des migrants, de certains membres d’associations prétendument humanitaires à Calais et dans ses environs (Lire « La jungle de Calais est devenue le lupanar des immigrationnistes » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/23/bulletin-climatique-quotidien-23-septembr…). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :