L’Espagne va enfin pouvoir sortir de l’ornière politique où l’a plongée la gauche.

2 Oct

 

coat_of_arms_of_spain_corrections_of_heraldist_requests-svg

Nous l’avions annoncé dès l’année dernière : il n’y a pas d’alternative au gouvernement de Mariano Rajoy en Espagne (Lire « On allait voir ce qu’on allait voir » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/12/22/bulletin-climatique-quotidien-22-decembre-2015-de-la-republique-francaise/). Il a fallu pourtant plus de neuf mois et l’explosion du parti socialiste (PSOE) pour que les magouilles politiciennes de Podemos, la gauche radicale et extrémiste, fassent long feu. Que de temps perdu pour un pays qui se relevait à peine de la terrible crise de 2008 !(Lire « Les illusions perdues de Podemos » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/07/13/bulletin-climatique-quotidien-13-juillet-2016-de-la-republique-francaise/  et « En Espagne comme ailleurs, la gauche ne mène nulle part » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/04/27/en-espagne-comme-ailleurs-la-gauche-ne-mene-nulle-part/).

unknown2

Mariano Rajoy

Heureusement que l’économie espagnole avait commencé à engranger les premiers résultats de la politique audacieuse et efficace de M. Rajoy. Cela lui aura permis de passer sans trop de dégâts l’instabilité gouvernementale provoquée par Podemos et le PSOE de Pedro Sanchez (Lire « La crise politique en Espagne a peu d’impact sur l’économie » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/27/bulletin-climatique-quotidien-27-septembre-2016-de-la-republique-francaise/).

Le secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Pedro Sanchez, a en effet été poussé à la démission après avoir été mis en minorité dans les instances dirigeantes du parti. Il a été visé mercredi dernier par un coup de force d’une partie de son équipe de direction qui a démissionné en bloc pour le faire tomber. Aussi, la réunion samedi 1er octobre, à huis clos, du comité fédéral du parti (sorte de parlement du parti comptant 300 membres) aura eu raison de lui : mis en minorité par 132 voix contre 107 lors d’un vote clôturant une journée de débats houleux, il a dû annoncer dans la foulée sa démission.

Ses opposants s’opposaient à sa stratégie de blocage du Parti populaire dirigé par Mariano Rajoy, qui tente en vain de former un nouveau gouvernement depuis neuf mois, en raison du véto des 85 élus socialistes à la chambre des députés. Ce départ ouvre la voie à une abstention des socialistes, qui devrait permettre à M. Rajoy de constituer un gouvernement après neuf mois de blocage.

Les tensions au sein du PSOE avaient également été exacerbées par les défaites électorales historiques subies par le parti depuis que M. Sanchez est arrivé aux commandes, en juillet 2014.

Pedro Sanchez devra être remplacé par une direction intérimaire avant l’organisation d’un congrès extraordinaire que Susana Diaz, présidente de l’exécutif régional d’Andalousie, pourrait aborder en favorite.

Le roi Felipe VI avait bien compris tout cela et refusé de céder aux sirènes de la gauche, comme nous le précisions en juin dernier (Lire « Ah! si seulement…cette bonne nouvelle concernait la France » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/06/04/bulletin-climatique-du-week-end-45-juin-2016-de-la-republique-francaise/).

 

Le 2 octobre 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Advertisements

Une Réponse to “L’Espagne va enfin pouvoir sortir de l’ornière politique où l’a plongée la gauche.”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 7, 2016 à 2:55 #

    En France, la Gauche est moribonde. Les Présidentielles de 2017 se joueront entre la Droite et l’Extrême-Droite… la Gauche pourrait donner ses voix à la Droite molle pour faire obstacle à la vraie Droite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :