Communiqué du Conseiller aux Armées du CER : Une erreur politique, une faute stratégique… et même deux

16 Oct

unknown31114

Après l’annulation de la visite en France du Président russe, le résident vient de faire une seconde bourde magistrale en retirant leurs invitations à Euronaval à la délégation polonaise suite à l’arrêt des négociations des hélicoptères Caracal produits par Airbus et au choix… de matériel américain.

En cette veille d’Euronaval, salon dans le cadre duquel sera présenté le projet FTA, dont les lignes générales ont à peine été fixées, alors que Fincantieri et l’Etat-major de la Marine italienne appellent à la réalisation d’un Airbus Marine – qui, en l’état, devrait prendre corps autour du programme italien PPA, nettement plus avancé par rapport au français FTA en termes d’études et dont l’adaptation aux besoins spécifiques de la Marine nationale a déjà été proposée par les amis italiens – le résident et ceux qui prétendent encore gouverner la France semblent souffrir de masochisme. En effet, alors même que le ministre à temps partiel de la Défense ripoublicain soutient à tout va le programme FTA, notamment et même surtout dans l’espoir de faire de ce nouveau bâtiment un bon produit pour l’export, lui et son résident refusent que la Pologne puisse décider qu’aux vues de son intérêt national, le choix d’un matériel militaire important comme celui d’hélicoptères puisse tomber sur un produit américain (on notera que, dans un premier temps, les compétiteurs comptaient également un hélicoptère italien, le constructeur en question disposant déjà d’établissements en Pologne par le biais de l’une de ses filiales…).

La France n’a décidément plus besoin de ces pseudo hommes politiques qui, outre à organiser des gabegies sans nom sur le territoire national – il n’est que de voir la nouvelle carte régionale pour s’en faire une idée précise – ont entrepris de placer notre pays dans une situation difficile vis-à-vis de pays européens – la Russie et la Pologne pour ne pas les nommer – qui devraient être et sont de facto nos alliés naturels…

En cet anniversaire du martyre de la Reine Marie-Antoinette, ayons le courage de nous engager tous encore plus fermement en faveur du retour de notre Roi légitime et d’un gouvernement qui redonne à la France sa place dans le concert des Nations avec tout ce que cela comporte en honneurs et en devoirs.
Le 16/10/2016
CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Publicités

3 Réponses to “Communiqué du Conseiller aux Armées du CER : Une erreur politique, une faute stratégique… et même deux”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 20, 2016 à 7:59 #

    Un livre très renseigné vient de paraître : « Retour de Flamme » de Jean Michel Vernochet. Il explique en détail l’enjeu de la guerre en Syrie et la désinformation des médias au service du mondialisme : fin Novembre se déroulera la bataille de Mossoul 3e et dernier bastion de l’état islamique. Pour l’instant Alep et Rakka retiennent l’attention, mais les armements affluent vers Mossoul, via les convois humanitaires scellés.
    Après sa défaite, l’armée islamique se dirigera vers l’Europe sur ses vrais objectifs : Paris et la France pour installer une guerre civile, comme l’annoncent les prophéties. Selon la constitution, François Hollande a déjà prévu de faire appel au général chef d’état-major, pour lui remettre les pleins pouvoirs et reporter les élections, en se présentant comme… sauveur de l’ordre rétabli… Sauf accident…

  2. Hervé J. VOLTO octobre 20, 2016 à 8:01 #

    Après l’assassinat du Père Jacques Hamel, il y a eu un choc profond chez les Catholiques français. Il y a eu le sentiment que quelque chose qui ne doit pas se faire a été fait – assassiner un prêtre âgé lors d’une messe dans une petite église. Ça a réveillé des sentiments de colère et de condamnation de l’islam.

    Si Marine Le Pne est élue, les banlieues se révolteront et il y aura un grand rique de guerre civile.

    Si Marine Le Pen n’est pas élue, ce sont les Français qui se révolteront. Avec le même grand risque..

  3. Hervé J. VOLTO octobre 20, 2016 à 8:05 #

    Les prophéties du général de la Loire Inférieure allant chercher le vrai Roi au moment du cahos est connue même des anti-Royalistes !

    Dans le N° de Janvier 1987 de la revue Sous la bannière, Adrien-Marie Bonnet de Villers, fondateur des Editions Sainte-Jeanne d’Arc a écrit:

    -Dans les loges, on craint le “Grand Monarque” annoncé par les prophéties et que l’on connait mieux que dans le public des Messes de Saint-Pie V. C’est pourquoi la Révolution prend les devants et prépare ses “roues de secours” en accoutumant les esprits à l’idée de Royauté, mais en brouillant les cartes afin de pouvoir choisir elle-même son candidat parmi les fausses pistes qu’elle nous aura montées, du Comte de Paris à Le Pen, du Duc d’Anjou à Naundorff, et de n’importe quoi à autre chose.

    Partant du résonnement inverse, notre Charte de Fontevrault – Unité/Fidélité Royale part du principe que, si c’est Dieu Seul qui fait les Rois, qui prépare les Races Royales, toute querelle dynastique est inutile: le vrai Providentialiste portera, dans l’attente de la Restauration, respect, sympathie et affection à tous les descendants actuels de nos Rois.

    Prions pour notre Roi. Et pour nos militraires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :