Et pendant que les américains se déchirent , regrettons la succession capétienne

20 Oct

Chère Anne, vous écrivez à propos des présidentielles américaines :

 » A tout prendre, je préférerais M. Trump… mais ce n’est pas mon affaire »
NDLRB. Ce choix est peut-être excessif.

Ce n’est pas la mienne non plus quoique le succès de l’un ou de l’autre aura fatalement des conséquences sur notre scrutin de 2017, même si, comme il est probable, les écarts sont ténus.
Comment les royalistes que nous sommes vous, moi (et beaucoup d’autres) , pourrions-nous ne pas être consternés à la vue de cirque électoral pitoyable, ruineux et surtout DIVISEUR . La succession capétienne, si naturelle, si simple, si efficace, UNIFICATRICE nous fait cruellement défaut. Que de regrets !

Amitiés,
Paul.

Publicités

Une Réponse to “Et pendant que les américains se déchirent , regrettons la succession capétienne”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 21, 2016 à 10:46 #

    Selon les analystes du Solidatium Planum, la DGSE du Vatican, si la Clinton gane les élections, elle continuera la politique suicidaire d’Obama envers les russes, et nous aurons la II° Guerre Mondiale. Si c’est Trump qui gagne, la III° Guerre Mondiale ne sera reportée que de 4 ans.

    Dans les deux cas, nous risquons les cosaques à Paris, comme prédit à La Salette.

    Au fait, ce n’est pas dans la III° crise que doit paraître le Capétien sauveur de la France et de la Chrétienté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :