L’art d’accommoder les restes ou les bienfaits de…l’impuissance.

23 Oct

000_par8139016

M. Laurent Nunez, le front un peu bas

Monsieur Laurent Nunez, préfet de police des Bouches-du-Rhône depuis mars 2015 pour rétablir l’ordre «  républicain  » dans l’agglomération marseillaise livrée aux hordes de racailles venues de la rive sud de la Méditerranée, n’a hélas pas réussi à éradiquer les trafics de stupéfiants ni ceux d’armes de guerre inhérents à ces populations.

Mais Monsieur Laurent Nunez n’en est pas responsable. Issu de la promotion  » Cyrano de Bergerac  » (ça ne s’invente pas) de l’ENA, il a nécessairement la compétence requise pour venir à bout des malfaiteurs impliquées dans ces commerces illicites. Mais il n’en a, tout simplement, pas les moyens ainsi que l’ont révélé les manifestations spontanées de ses effectifs dans les rues de Marseille (et d’ailleurs) au cours des derniers jours.

Alors, s’il n’a pas de moyens, monsieur Laurent Nunez a des idées et il est devenu l’un de nos plus grands stratèges policiers avec une méthode infaillible : ne rien dire et laisser faire !

En d’autres termes, Monsieur Laurent Nunez a compris qu’en laissant prospérer le trafic d’arme (et en particulier ce remarquable outil de sélection naturelle que l’on nomme AK-47 ou Kalachnikov) et ses utilisateurs il parviendrait peut-être à obtenir quelques coupes claires dans les rangs des trafiquants de stupéfiants.

Eh bien, ça marche !

Monsieur Laurent Nunez avait raison et les règlements de compte prolifèrent dans sa bonne ville de Marseille aux dépens des dealers et autre associations de malfaiteurs ! Au point que nous en sommes aujourd’hui à 28 morts par armes à feu dans un certain nombre de quartiers malfamés de la cité phocéenne, depuis le début de l’année 2016.

Monsieur Laurent Nunez mérite notre reconnaissance et, surtout, celle de la Nation. Au point que nous envisageons de l’élever à la dignité de Compagnon dans l’ordre royal du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc lors de la promotion de mai 2017…D’autant qu’il aura sans doute besoin de réconfort après la cuisante défaite qui s’annonce pour ses mentors politiques.

Le 23 octobre 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

Publicités

3 Réponses to “L’art d’accommoder les restes ou les bienfaits de…l’impuissance.”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 24, 2016 à 11:18 #

    Pourquoi s’en prendre à Monsieur Nunez, et non au Gouvernement de la Ripouxblik qui le laisse sans les moyens nécessaire à exercer sa fonction ?

    Pas les moyens ! C’est ce qu’ont révélé les manifestations spontanées de des effectifs de police dans les rues de Marseille (et d’ailleurs) au cours des derniers jours.

    Que font le Président, le I° Ministre et le Ministre dl’Intérieur ?

    Nous ne pouvons que renvoyer les vrais Royalistes à notre Projet d’Alternative Royale, au chapitre LE ROI POUR LE DROIT A L’ORDRE…

  2. Hervé J. VOLTO octobre 24, 2016 à 11:23 #

    C’est comme notre armée : certains commendos opérant en territoire ennemi vont jusqu’à acheter A LEURS FRAIS du matériel et de l’équipement dans des stoks réservés à des mercenaires américains, pour ne pas justement finir comme des mercenaires et continuer malgrès tout à faire leur travail, issu d’une vocation, dans l’Honneur et la Fidélité.

    -Pédés, touchez pas à notre armée (citation légionnaire anonyme).

  3. Hervé J. VOLTO octobre 24, 2016 à 11:29 #

    Oui, certains commendos Français, envoyés en opérations spéciales à 100.000 kilomètres de chez eux, sans les moyens de servir leur pays, en viennent à s’équipper à leurs frais dans des basards clandestins réservés aux mercenaires américains et autre contractors et au marché noir du matos militaire. Nos Services, au contraire des américains qui aprennent toujours les mauvaises nouvelles de la CNN, arrivent ainsi parfois à remonter certaiines filières de trafic d’armes.

    Ce n’est parce que nous sopmmes gouvernés par des cons et des criminels que notre armées n’est plus à la hauteur des missions qu’on lui confie !

    Policiers, militaires : dans le même bain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :