Les mauvaises fréquentations du grand capital.

12 Nov

Nous ne reviendrons pas ici sur le rôle des négriers du grand capital dans la nouvelle traite esclavagiste qui déverse ses tombereaux de migrants sur l’Europe. Nous nous contenterons de rappeler ce que nous écrivions dès le 23 juin 2016 (Lire « Le grand capital cosmopolite n’a pas plus de principes que de frontières » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/06/23/bulletin-climatique-quotidien-23-juin-2016-de-la-republique-francaise/) à propos des mauvaises fréquentations mais aussi des mauvaises actions du cimentier français Lafarge en Syrie

tanguy-materiaux-lafarge-ciments-logo

Notre réquisitoire commençait ainsi :

 » Voici l’histoire d’une dérive. L’histoire d’une cimenterie en Syrie, l’une des plus modernes et importantes du Proche-Orient, que sa direction a tenté de faire fonctionner coûte que coûte au milieu d’un pays à feu et à sang, au prix d’arrangements troubles et inavouables avec les groupes armés environnants, dont l’organisation Etat islamique (EI). Mais c’est aussi l’histoire d’une société française, Lafarge, numéro un mondial du ciment depuis sa fusion avec le suisse Holcim et fleuron du CAC 40, qui a indirectement financé les djihadistes de l’EI pendant un peu plus d’un an, entre le printemps 2013 et la fin de l’été 2014. Le temps qui lui a été laissé pour accomplir son méfait. »

5030045_7_0c0e_ligne-de-production-de-ciment-dans-l-usine_077fe1b4cfb2c156861d33ad143c40d5

Cimenterie Lafarge de Jalabiya (nord de la Syrie) qui vient d’être reprise par les Kurdes aux islamistes de l’EI.

Depuis cet article beaucoup d’eau a coulé sous les rares ponts de l’Euphrate jusqu’à ce que le quotidien Le Monde publie, dans son numéro daté de ce jour, un important article consacré au sujet. Nous vous en recommandons vivement la lecture car vous y trouverez en détail tout ce que nous évoquions il y a six mois. Vous pourrez également apprécier combien et comment le « gros argent » a effectivement perdu toute odeur, pour le plus grand malheur de notre pays mais, plus largement, de l’humanité. Voici le lien qui vous y conduira :

http://abonnes.lemonde.fr/international/article/2016/11/12/le-jeu-dangereux-de-lafarge-en-syrie_5030048_3210.html

Le 12 novembre 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “Les mauvaises fréquentations du grand capital.”

  1. Hervé J. VOLTO novembre 12, 2016 à 10:40 #

    Celà rappelle la trahison des Templiers qui, en théorie, devaient protéger la Chrétienté, mais en partique, « s’arrangeaient » parfois avec les sarrazins pour leur acheter la paix.

Trackbacks/Pingbacks

  1. documentation.erlande - novembre 17, 2016

    […] son entreprise (Lire « Les mauvaises fréquentations du grand capital » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/11/12/les-mauvaises-frequentations-du-grand-cap… et « Le grand capital cosmopolite n’a pas plus de principes que de frontières » : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :