Le bulletin d’André Noël . Le parti musulman dans la campagne présidentielle. Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016.

28 Nov

B7GB8lMCEAADjaEL’Union des  Démocrates Français musulmans (UDMF) se prépare activement et dès maintenant aux élections présidentielles puis législatives en 2017. Ce parti musulman revendique 900 adhérents et 8.000 sympathisants mais il espère en recruter davantage en présentant un programme qui devrait séduire ses coreligionnaires. Ses statuts précisent : « « L’Union des Démocrates Musulmans Français a été fondée pour permettre aux Français, et notamment à ceux de confession musulmane, d’apporter une alternative dans la société française, que ce soit dans les domaines économiques, social ou politique. » C’est donc plus qu’une alternance que veut ce parti, une alternative à notre société aux racines chrétiennes.

Son président Naguib Azergui, a déclaré « Notre ambition est d’être au rendez-vous en 2017. » Son programme ? Droit de vote des étrangers aux élections locales, entrée de la Turquie musulmane dans l’Union européenne, autorisation du port du voile à l’école. Ce n’est pas tout ! Prétendant que certains « épisodes tragiques » de l’histoire de France comme la guerre d’Algérie ou la colonisation sont « passés sous silence » dans les programmes scolaires, Naguib Azergui milite pour leur enseignement et pour celui de la langue arabe, « injustement bannie » du secondaire. Pour « lutter contre l’austérité, l’austérité », il veut promouvoir la finance islamique, qui proscrit les intérêts, une alternative « éthique », assure-t-il, à la finance traditionnelle. Il souhaite aussi faire de la France un des « leaders mondiaux » sur le marché du halal.

Tout cela peut nous paraître quelque peu irréaliste. Mais les musulmans donnent du temps au temps sachant que, selon le Coran, il joue pour eux, puisque, inévitablement, l’islam conquerra la Terre entière, c’est écrit. Cela peut être par la « guerre sainte », certes, mais aussi sans exclure le djihad, par la voie offerte par les démocraties occidentales, sur- tout celles aussi hospitalières que la France.

Ils ont commencé et ils sont bien partis ! On l’a oublié mais, lors des élections régionales, des listes musulmanes ont été présentées dans certaines villes où parfois elles ont recueilli, dans certaines banlieues, plus de 16% des voix. « Pour une première participation et avec des moyens humains et matériels limités, nous avons néanmoins enregistré un score très honorable dans certaines communes et qui représentent d’excellents indicateurs pour affronter sereinement les prochaines élections législatives qui auront lieu en 2017 » a commenté son président.

Un président musulman ? L’écrivain Michel Houellebecq l’avait prédit dans son dernier livre « Soumission ». Robert Paturel, ex-instructeur du Raid, va plus loin quand il estime qu’il est presque trop tard et que la France sera majoritairement musulmane dans moins de 30 ans ! Mais l’Histoire n’est écrite nulle part. Il n’y a aucune fatalité, les seuls combats assurément perdus sont ceux qu’on ne livre pas. Il dépend de nous, de la bonne presse, de « vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage » que cette sombre perspective ne devienne pas réalité. Et l’un de ces combats prochains, c’est l’élection présidentielle en mai prochain.

P.R.

 

Publicités

4 Réponses to “Le bulletin d’André Noël . Le parti musulman dans la campagne présidentielle. Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016.”

  1. Hervé J. VOLTO novembre 29, 2016 à 1:33 #

    Un parti Royaliste qui a peur d’affirmer et de défendre les racines Chrétiennes de la France… un lobby Chrétien qui a peur d’affirmer sa préférence pour une politique Royaliste, qui serait pourtant la seule à le soutenir et à le protéger… les francs-maçons nous pennent vraiment pour des cons-tribuables ! Et pendant ce temps, ils nous préparent un parti musulman qui prétend non seulement imposer les valeurs et traditions coraniques en France, mais affirme sans complexe une réelle volonté de remettre en cause la sécurité et l’honneur de la France !!!

    Oui ! Il ne dépend que de nous, de la bonne presse, catholique, Royaliste, Française, que cette sombrissime perspective ne devienne pas réalité !!! Et l’un de ces combats prochains, c’est l’élection présidentielle en mai 2017 : cette fois-ci, c’est nous qui votons, CE N’EST PLUS LA FAUTE A MARIE ANTOINETTE…

  2. Hervé J. VOLTO novembre 29, 2016 à 1:35 #

    Déchristianisation, délocalisatuions, chômage, précarité, insécurité, lois liberticides et fiscalité confiscatoire : en ce début de XXI° siècle, ce n’est plus la faute à Marie-Antoinette…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :