Tribune libre de Paul Turbier (CJA) : l’avortement.

18 Déc

images-2

Les femmes pro-avortement avancent toujours l’argument de la  liberté  qu’elles revendiquent de « faire ce qu’elles veulent de leur corps » . Cet argument est contredit par la biologie. Une de mes amies compétente en la matière fait observer que toutes les cellules d’un même corps ont la même configuration de leur ADN mais que ce qui est pris pour un amas de cellules dont les candidates à l’avortement souhaitent se débarrasser a un ADN différent qui est celui d’un autre corps en devenir.  

Et lorsqu’on supprime un autre corps que le sien, il s’agit d’un meurtre et non de l’exercice d’une liberté. 

  Le cas du viol, souvent évoqué pose deux questions, celle du violeur et celle de l’enfant engendré. L’un, le coupable ne sera ni poursuivi ni condamné, l’autre la victime innocente sera condamné à mort. Où est la justice dans cette inversion ? (Les cas de grossesses suite à viol unique sont très rares,voire impossible hors des périodes d’ovulation et difficile les autres jours  à cause du stress qui bloque les mécanismes de fécondation.

De quelque côté que l’on examine le problème il existe un seul cas où l’enfant à naître est sacrifié, c’est lorsqu’il faut choisir entre la vie de la mère et celle de l’enfant. Jadis la décision était laissée au père par l’accoucheur. Aujourd’hui, les moyens de contraceptions sont tellement répandus que la nécessité d’avorter ne devrait être que rarissime.

 Terminons par une considération démographique et économique. Ces enfants qui sont assassinés dès leur conception, il faut bien voir que la nation en a besoin. Si quelques uns seront peut-être délinquants, d’autres pourront devenir qui sait médecins, ingénieurs, artisans, entrepreneurs. Il y  a peut être un Mozart ou un chercheur cancérologue parmi eux.

Paul Turbier, CJA.

Saint-Léger en Yvelines

Texte mis initialement  en ligne  sur le  forum de  discussion royaliste  vexilla-regis@yahoogroups.com

Publicités

3 Réponses to “Tribune libre de Paul Turbier (CJA) : l’avortement.”

  1. Bzs décembre 18, 2016 à 3:53 #

    Il est bien de tout remettre en question ce qui paraissait acquis depuis des dizaines d années , la révolution dite française , la ripoublik et ses fruits pourris comme l avortement ; il faut insister , insister , rabâcher jusqu à plus soif jusqu à réveiller les consciences, qui ne réfléchissent plus à force de se regarder le nombril. Vous faites parti de ces petites lucioles qui nous éveillent au beau et font prendre conscience des horreurs de notre temps. Merci à vous !

    • conseilesperanceduroi décembre 19, 2016 à 11:53 #

      Merci de tout coeur pour ce bel encouragement pour ce que nous tentons de faire depuis bientôt cinq ans et malgré le fait qu’il nous arrive, comme Pierre sur le Mont des Oliviers, de douter parfois.
      JYP

  2. Hervé J. VOLTO décembre 19, 2016 à 5:15 #

    En Pologne et en Hongrie, l’avortement ne peut être autorisé que dans 4 cas extrêmes : viol, inceste, malformation irréversible du foetus, mise en danger immédiat pour la santé de la future maman.

    Hors ces 4 cas extrêmes, l’avortement in intollérable et considéré par la loi comme un crime et un délit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :