Attentat de Berlin du 19 septembre 2016. La monarchie et la lutte contre le terrorisme.

20 Déc


padama10Face à l’horreur qui se répète…

Mardi, 20 Décembre 2016 12:06 | Écrit par Jean-Philippe

Le temps de Noël est ordinairement un temps de joie et de partage, mais le voilà aujourd’hui endeuillé par l’attentat survenu à Berlin et visant, explicitement, l’un des symboles même de notre civilisation : de la chaleur d’une étable et d’une famille aimante est née une certaine manière d’aborder le monde et ses périls, plutôt fondée sur l’amour et le don que sur ce que notre société de consommation en a fait désormais, entre envie et gaspillage.

La photo de ce grand sapin décoré couché près du camion dévastateur marquera peut-être les esprits et les couvertures de la presse saignent aujourd’hui de titres affligés et horrifiés. Au café, les habitués du matin soupirent, résignés « en attendant le prochain » : une nouvelle habitude, mâtinée de mépris et, presque, d’indifférence devant l’horreur à répétition, est en train de s’installer, signe révélateur d’une ambiance désormais pleine de plomb, de cendres et de larmes

Il y aura encore des milliers de bougies allumées qui, sans forcément qu’on le sache, nous rattachent à une tradition ancienne et d’origine fort peu laïque ; il y aura ces dessins d’enfants en mémoire du petit camarade, d’un frère ou d’une mère, de toutes ces victimes venues fêter Noël et reparties sur un brancard ou, pire, dans un linceul ; il y aura ces discours émus et un peu fatigués des ministres et des diplomates, ces hommages venus de partout ; il y aura surtout ce chagrin qui, désormais, minera des familles entières…

Pourtant, au-delà du deuil, il faudra bien poser la question politique de la résistance des Etats et des sociétés face aux poussées d’un fanatisme qui se nourrit aussi des vices de cette société de consommation qui croit vider le Ciel et les esprits en remplissant les poches et en gavant les estomacs. Le souvenir des années trente est souvent évoqué, mais il est rarement étudié et compris, et Cassandre est toujours, hier comme aujourd’hui, moquée et parfois diffamée…

Face à la terreur nouvelle portée par les fanatiques contemporains et qui nous frappe ainsi que nos voisins (hier les Belges, aujourd’hui les Allemands), sans doute faut-il renforcer la puissance de l’Etat, non pour seulement surveiller ou punir, mais pour prévenir et agir contre les causes mêmes de l’horreur : cela nécessite aussi, pour notre pays, un Etat qui soit « mémoire et durée », et qui dispose de ce temps long qui permette de soigner cette maladie qui, elle, ne suit pas le calendrier électoral…

http://nouvelle-chouannerie.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1362%3Aface-a-lhorreur-qui-se-repete&catid=50%3A2016&Itemid=61

 

Advertisements

Une Réponse to “Attentat de Berlin du 19 septembre 2016. La monarchie et la lutte contre le terrorisme.”

  1. Hervé J. VOLTO décembre 22, 2016 à 11:28 #

    pOUR LUTTER CONTRE LE TERRORISME

    -cela nécessite aussi, pour notre pays, un Etat qui soit « mémoire et durée », et qui dispose de ce temps long qui permette de soigner cette maladie qui, elle, ne suit pas le calendrier électoral…

    a-t-il été écrit plus haut.

    Je rajouterai :

    -incarné en une personne n’ayant pas peur, s’il le faut, pour le bien supérieur des populations Chrètiennes, de faire prendre aux arabo-musulmans qui parasite le sol européen de prendre LA VALISE OU LE CERCEUIL !

    Peut-être celà devrait-il être fait à partir de la France, pour donner le là aux autres opays européens suiveurs ? Il y a bien eu la nuit de la Saint Barthélémy en France, il y 4 siècles.

    Notre Roi caché HENRI V DE LA CROIX serait en tout cas en mesure aujourd’hui de tenir aux arabo-musulamns de France les exactes paroles adressèes par Louis XIV aux protestants :

    -MON GRAND.PERE VOUS AIMAIT, MON PERE VOUS CRAIGNAIT : QUAND A MOI, JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAIND !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :