Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !

6 Jan

Certains membres de la branche cadette de la maison de Bourbon nous ont habitué de longue date aux libertés qu’ils prennent avec les rigueurs de la généalogie, de l’héraldique, de la phaléristique et, pour tout dire, des règles dynastiques. Au point de se perdre dans des prétentions aussi pathétiques que ridicules. La situation présente de notre pays est hélas là pour nous le rappeler chaque jour.

La dernière manifestation du genre fut la note publiée le 24 décembre 2016 par le prince Henri d’Orléans, comte de Paris, sur son blogue et intitulée  » Note sur M. Don Luis Alfonso de Borbón y Martínez-Bordiú : Le déchu d’Espagne et roi des titres de fantaisie  » (http://leblogducomtedeparis.fr). Ne vous privez surtout pas de sa lecture…

À la suite de quoi, M. Matthias Beaufort s’est cru autorisé à publier de son côté un article aussi perfide qu’absurde sur le blogue orléaniste intitulé La Couronne et intitulé  » Voici les véritables armes que devrait porter Don Luis Alfonso de Borbón  » (http://www.la-couronne.org/la-legitimite-dynastique/voici-veritables-armes-porter-don-luis-alfonso-de-borbon/). Ne vous privez pas davantage de cette lecture.

Néanmoins, pour ceux qui seraient irrémédiablement allergiques à la visite du blogue La Couronne, voici l’essentiel de l’article de M. Beaufort :

 » Don Alfonso de Borbón y Dampierre sera créé « Duc de Cadix » le 22 Novembre 1972, jour de la naissance de son fils aîné, Don Francisco de Asis de Borbón (qui décèdera en 1984). Comme tout prince, il fallait lui attribuer des armoiries. En 2004, le roi d’armes Vicente de Cadenas y Vicent publia un très excellent article dans lequel il publie que Don Alfonso reçut comme armoiries : « d’azur à trois fleurs de lis d’or et à la bordure de gueules (qui est Anjou), sur-le-tout d’azur à trois fleurs de lis d’or (qui est de France moderne) », et ce en conformité avec le fait qu’il est issu d’une branche morganatique. Ce « sur-le-tout » est là pour représenter le fait qu’il est l’Aîné des branches légitimes de la Maison de Bourbon, ce qui ne lui donne aucun droit à la couronne de France.

Aujourd’hui, ce sont les seules armes que peut porter Don Luis Alfonso comme fils survivant du précédent Duc de Cadix. Une précision, Don Luis Alfonso est également Bailli Grand-Croix de l’Ordre souverain de Malte, ce qui donne le droit de porter sur ses armes un « chef de gueules chargé d’une croix d’argent ». Voici donc les armes que Don Luis Alfonso devrait porter :

ywysuh-j

Les armes de don louis dit louis xx

Le blasonnement est le suivant : « d’azur à trois fleurs de lis d’or et à la bordure de gueules, au chef de gueules chargé d’une croix d’argent, sur-le-tout d’azur à trois fleurs de lis d’or », l’écu surmonté de la couronne des Grands d’Espagne, et entouré du collier de Bailli Grand-Croix de l’Ordre souverain de Malte.« 

Pour ne rien vous cacher, nous avons entamé une discussion (pas encore polémique mais…) avec l’auteur de cet article à propos de certaines de ses affirmations.

Le premier point est facile à régler. Comment peut-il nous dire, à propos de l’attribution au prince Alphonse de Bourbon du titre de duc de Cadix par le chef de l’Etat espagnol, le 22 novembre 1972 :  » Comme tout prince, il fallait lui attribuer des armoiries  » ? Le prince Alphonse, fils aîné de l’infant Jaime (Jacques) et petit-fils du roi Alphonse XIII d’Espagne (lui-même chef de la maison de Bourbon depuis le décès du comte de Chambord et portant, à ce titre, les pleines armes de France sur ses armes d’Espagne), est né prince de la famille royale d’Espagne, aîné de tous les capétiens, et n’avait nul besoin d’une attribution d’armoiries.

alphonse_xiii_espagne

Armoiries du roi Alphonse XIII

Le deuxième est en cours d’exploitation. Il s’agit de l’article de don Vicente de Cadenas y Vicent, cité en référence et qui exposerait cette attribution d’armoiries au prince Alphonse. Nous ne le connaissons pas et tirerons donc cette affaire au clair. Quoi qu’il en soit, les seules armoiries du prince Alphonse connues de nous sont…celles qu’il a utilisées après la mort de son père, l’infant Jaime et avant de ne plus porter que les pleines armes de France en tant que chef de nom et d’armes de la maison de Bourbon et aîné de tous les capétiens :

coat_of_arms_of_the_duke_of_anjou_and_cadix-svg

Armes du prince Alphonse de Bourbon, duc de Cadix : parti de France et des petites armes d’Espagne entourées des colliers des ordres de la Toison d’or, de Saint-Michel et du Saint-Esprit (dans l’ordre d’ancienneté)

Notons ici le paradoxe (dont on nous dit qu’il se trouve dans l’article de don Vicente de Cadenas y Vicent) qui consiste à affirmer que le prince Alphonse était  » l’Aîné des branches légitimes de la Maison de Bourbon  » (donc chef de nom et d’armes) mais à lui attribuer des armoiries brisées :  « d’azur à trois fleurs de lis d’or et à la bordure de gueules (qui est Anjou), sur-le-tout d’azur à trois fleurs de lis d’or (qui est de France moderne) » alors que, par définition, le chef de nom et d’armes porte les pleines armes de sa maison.

Quant au  » bricolage  » héraldique concernant le prince Louis-Alphonse…il est risible tellement la ficelle cherchant à en faire un modeste gentilhomme espagnol est grosse ! Elle l’est d’autant plus qu’elle oublie la signification de  » Bailli Grand-Croix de l’ordre souverain de Malte  » (mise en chef de la composition héraldique) : le 24 juin 2000, au château de Versailles, le prince Louis-Alfonse de Bourbon est devenu le plus jeune Bailli Grand-Croix d’Honneur et Dévotion de l’Ordre de Malte en sa qualité de chef de la maison de Bourbon !

Risible, vous dis-je. Risible…à pleurer.

Le 6 janvier 2017.

Jean-Yves Pons, CJA, Ministre de la Maison du Roi, Conseiller du CER aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

Advertisements

7 Réponses to “Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !”

  1. Gantois Bernard janvier 6, 2017 à 3:12 #

    Sur quelle adresse mail peut-on vous envoyer des infos ?
    J’ai, après avoir épluché internet, le cv de Mr Bejach…. pas triste !!!!
    Amicalement,
    Gantois B.

  2. VILLE Michel janvier 6, 2017 à 4:11 #

    Merci Monsieur Pons pour cette mise au point nécessaire . Jamais le Prince LOUIS n’a attaqué la Famille d’Orléans, il a toujours été d’une grande courtoisie. Et pourtant !

    Michel VILLE

    • conseilesperanceduroi janvier 6, 2017 à 7:49 #

      Il se peut que ce soit génétique ! Souvenons-nous en effet des propos et du comportement de l’ancêtre Egalité puis de ceux de son fils, le Roi des Français Louis-Philippe, et sans compter quelques descendants de ce dernier. Tout cela est fort triste alors que, dans l’état actuel du pays, l’unité des princes pourrait changer la donne. Que pèsent ces prétentions et ces coups bas par rapport à l’amnésie et à l’immobilisme de nos compatriotes ? Que pèseront-elles si, un jour, la question du Big Bang institutionnel devait se poser comme cela fut le cas dans la plaine de Senlis en 987 ?

  3. Hervé J. VOLTO janvier 7, 2017 à 1:32 #

    Pardon tout d’abord de la longueur de ce commentaire.

    Faisons semblant que le Grand Monarque des prophéties existe. Voici donc les titres, dont pourrait jouir le Roi caché Henri V de La Croix en tant qu’Aîné des Bourbons et Chef d’Etat, une fois Sacré à Reims, et que soutiennent ses partisans :

    Par la Grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre,
    du Siège Apostolique, le Bienfaiteur Héréditaire,
    de l’Eglise Romaine, le Protecteur Perpétuel,
    des Lieux Saints, le Défenseur Souverain,

    Roi de Jérusalem,
    Coprince d’Andorre (comme Chef d’Etat).
    Prince de Corse, Prince du Trantin, Prince de Valence, Prince de Durazzo, Prince d’Andria.

    Duc de Bretagne, de Bourgogne, de Milan, de Gènes, d’Athène et de Nopatras.
    Marquis de Montferrat.

    Comte des Flandres, du Tyrol, du Roussilllon.

    Duc d’Albret, Beaumont et Vendôme, Comte de Foix, Armagnac, Comminges, Bigorre et Marle, Vicomte de Béarn et Donezan, Comte de Provence et Forcalquier, Comte de Nice, Dauphin de Viennois, Landgrave de la Haute et de la Basse Alsace.

    Souverain Grand Maître des Ordres Royaux du Saint-Esprit et de Saint-Michel, de Saint Louis, de Notre Dame du Mont Carmel et de Saint Lazare réunis, de la Légion d’Honneur, et du Lys, Bailli Grand-croix d’Honneur et de Dévotion de l’Ordre Souverain militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte (comme véritable Aîné des Bourbons).

    Premier chanoine de l’archibasilique de Saint Jean de Latran (comme Chef d’Etat),
    Proto-chanoine de la cathédrale d’Embrun,
    Proto-chanoine de Notre Dame de Cléry,
    Chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne,
    Chanoine honoraire de l’église de Saint-Hilaire de Poitiers,
    Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Tours,
    Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin d’Angers,
    Chanoine honoraire de l’église de Saint-Martin de Chalons ».

    En outre, le Roi caché Henri V de La Croix pourrait jouir à titre personnel des titres suivants :

    Prince des Dombes, et des titres rattachés à la Principauté des Dombes :

    1°) Duc de Bourbon, avec les titres rattachés au duché de Bourbon : Dauphin du Viennois, Duc d’Auvergne, Comte de Montpensier, de Clermont, du Forez, de La Marche, de Giens, de Montaigu en Combraille, de Carlat et de Murat, Baron de Beaujeu, du Charolais, de Beaujolais et du Roannais, Baron de La Croix de Saint-Cyprien.

    2°) Seigneur, Duc puis Prince de Mercoeur, avec les titres rattachés à la Principauté de Mercoeur : Duc de La Croix d’Albon, Duc d’Etampes, Comte de Penthièvre et de Richemont, Comte de Sion-Vautdémont et de La Croix de Malzieu, Baron de Sainte-Croix et de La Croix du Retz.

    3°) Prince de Lamballe, avec les titres rattachés à la Principauté de Lamballes : Prince de Martigues, Duc d’Amboise, Duc d’Arc en Barrois, Comte de Guigamps et Comte de La Croix-en-tourraine.

    4°) Prince de Valois.

    Le titre de Dauphin du Viennois est le titre donné au fils aîné du Prince des Dombes.

    Marie-Julie Jehenny avait également dit au Marquis de La Franquerie que le Roi s’appellait Monsieur de Sainte-Croix

    En conclusion :

    Le véritable nom de SMTC Henri V de La Croix pourrait être SAR Henri-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte-Croix de Valois de La Croix.

    Si l’on n’accepte pas le choix de Dieu, les querelles dynastiques ne sont pas prêtes à être résolues. Mais ces dernières ne profitent-elles pas à l’intelligentsia républicaine ?

  4. Hervé J. VOLTO janvier 7, 2017 à 2:04 #

    J’ai oublié Empereur Latin de Constantinople, mais bon, c’est surtout son nom, HENRI DE LA CROIX, qui nous donne son origine et sa Mission Divine.

    Nostradamus l’appelait HENRI, Heinrich, Chriren, Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poid DE LA CROIX.

    HENRI V DE LA CROIX : cinq comme les Saintes Plaies du Christ, comme la Cinquième station du chmin de Croix, celle du Cyrénéen, ou encore les Cinq Mystères du Rosaire !

    Le reste n’est qu’usrpation et ambition humaines…

  5. alaintexier janvier 8, 2017 à 11:57 #

    Le 7 janvier 2017

    La presse espagnole se fait l’écho du dernier communiqué du comte de Paris Henri d’Orléans sur la légitimité du duc d’Anjou Louis-Alphonse de Bourbon à prétendre au trône de France et des titres qu’ll porte, parlant d’une « attaque totalement inattendue et brutale » et s’irritant de voir le Roi Philippe (Felipe) VI d’Espagne être cité par le comte de Paris. Selon les médias espagnols, le comte de Paris aurait été agacé par la dernière interview du duc d’Anjou au magazine Paris-Match et d’ l’intérêt croissant de la presse française pour le prince Louis-Alphonse de Bourbon. La presse espagnole rappelle que le duc d’Anjou a été reçu plusieurs fois à la Zarzuela et entretient d’excellentes relations avec la famille royale. Les Légitimistes français ont apporté un droit de réponse officiel aux attaques du comte de paris et démontré l’incongruité de ce communiqué.

    https://www.facebook.com/groups/monarchiste/permalink/10154571118879902/

  6. Hervé J. VOLTO janvier 9, 2017 à 12:40 #

    Les dissentions des milieux Royalistes empèchent la restauration du vrai Royaume de France. Nous n’arrivons pas à comprendre que des personnes de qualité les soutiennent !

    Et si le futur Roi de France ne esrait ni un Bouron d’Espagne, ni un Orléans, comme semble l’avoir dit Marie-Julie Jahenny? Faisant semblant que le Grand Monarque futur existe réellement.

    Il s’avère que Monseigneur le Prince Henri de La Croix, Duc de Bretagne, est généalogiquement l’Aîné des descendants actuels du « lignage Bourbon », selon ce qu’en a révélé Marie-Julie Jahenny, qui disait au Marquis de La Franquerie de ne chercher le Roi ni chez les Orléans, ni chez les Naundorffs, ni ches les Bourbons espagnols (Espagne, Siciles, Parme, Luxembourg). Henri de La Croix , qui selon des révélations Divines, serait Providentiellement né et grandit Français, répondrait donc parfaitement aux exigences des Lois Fondamentales du Royaume de France qui reconnaissent comme seul héritier Légitime de la Couronne de France, le Prince Aîné du Sang Capétien. C’est si vrai qu’Henri IV, qui était Roi d’un Royaume étranger, le Royaume de Navarre, succéda à son lointain cousin Henri III au Trône de France par sa seule appartenance au Sang de France, les légistes du XVI° siècle concevant bien, eux, à l’encontre de Monseigneur le Duc d’Orléans, que le concept « d’étranger à la Couronne de France » concernait le Sang du Prince et non le territoire sur lequel il pouvait régner.

    « Sous la monarchie, le seul éloignement du territoire pouvait légitimement conduire à la perte de la naturalité Française ». Si l’on suit le raisonnement du Duc d’Orléans, ce dernier ne serait plus Prince Français à double titre : en premier lieu parce qu’il est né en Belgique, à Woluwe-Saint-Pierre, en 1933… en second lieu parce qu’il est né d’un père qui aurait lui-même perdu sa qualité de prince Français après avoir passé près d’un quart de siècle de son existence en exil entre Belgique, Maroc, Espagne ou Portugal…
    Cela fait d’Henri d’Orléans un Prince du Sang de France à la juste place qui est la sienne : celle d’une branche latérale et cadette de la lignée Royale issue de Louis XIII qui ne se trouverait la première successible qu’après l’extinction complète de la branche aînée comprenant les Bourbon d’Espagne, les Bourbon-Siciles, les Bourbon-Parme, les Bourbon-Luxembourg…

    Le renonciation d’Ultrecht ne veut que pour une personne, pas pour la lignée.
    Et si l’on croit en la Survivance, cette dernière viendrait avant les Bourbons d’Espagne. Et si elle serait devenue étrangère au XIX° siècle mais redevenue Française au XX° siècle, ses descendants actuels sont dysnates s’ils sont Saliques, Catholiques et issus d’une Naissance Légitime.

    Le jour qu’un des fils du Prince Luis-Alfonso -le Louis XX des Légitimistes- s’installerait en France, son fils à lui devuiendrait dynaste : il faut que le Prince ait grandit en France, sans celà, les Bohpal auraient des droits AVANT les Bourbons d’Espagne.

    Et si l’on ne croit pas à la survivance de Louis XVII, et donc en l’existance du Roi caché Henri de La Croix, l’Aîné des Bourbons Saliquement nés en France, issu d’un mariage Légitime, baptisés Catholiques et nés et grandits en France de parents n’ayant pas renoncé, serait donc le Prince CHARLES-XAVIER DE BOURBON-PARME, Chef de la Maison Ducale et Royale de Parme, neveu du Prince Sixte-Henri.

    mais les prophétis nous promettent un Bourbon de France -le dernier de sa lignée- né et grandit Français, Salique et Catholique ! Une fois pour toute, comprenons que SMTC le Roi caché Henri V de La Croix ne revendique rien, IL EST ! Il est dit disponible pour la France si les Français le lui demandent et dispose, par son Etat, de tous les titres récents ou antédiluviens retournés à la Couronne de France !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :