François Fillon, martyr du simulacre de démocratie.

6 Fév

En conclusion* , vous l’avez compris : la démocratie a « dérapé » en plaçant François Fillon candidat de la droite française. Le système a vite réagi pour sortir ce candidat gênant de la scène politique et tracer un boulevard à un autre candidat construit, façonné et adulé par le système. Si ce dernier candidat ne devait pas percer, alors ce n’est pas un problème car le nouveau candidat de la droite fera l’affaire car, quel qu’il soit, il sera forcement le candidat désigné de force par le système. Sauf erreur d’analyse de ma part, François Fillon va être sommé de renoncer à l’élection présidentielle pour être remplacé par un candidat cautionné par le système. Les millions d’électeurs qui se sont prononcés lors de la primaire sont donc désavoués et rappelés à l’ordre : vous deviez désigner celui qui était le favori des sondages ! Pour la première fois, jamais le simulacre de la démocratie ne se sera dévoilé avec autant de pertinence aux citoyens qui acceptent d’ouvrir les yeux et de raisonner en dehors de tout mouvement d’humeur. Un conseil, pour l’élection présidentielle, comme tout est joué d’avance, autant aller à la pêche et conserver en vous une place pour le souvenir de François Fillon, martyr du simulacre de démocratie.

* Pour lire l’analyse complète , merci d’activer le lien suivant .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/02/06/lassassinat-politique-de-francois-fillon-regis-desmarais-dans-mediapart/

Publicités

Une Réponse to “François Fillon, martyr du simulacre de démocratie.”

  1. Hervé J. VOLTO février 6, 2017 à 9:49 #

    L’attaché parlementaire pour les nuls !

    L’attaché parlementaire est une personne travaillant dans une institution parlementaire auprès d’un élu ou d’un groupe politique.

    Le travail d’attaché parlementaire est extrêmement variable, notamment en fonction du profil et des attentes du parlementaire. Néanmoins, ce travail recouvre le plus souvent une fonction administrative, une fonction législative, voire une fonction de Relations Publics liée à la gestion des relations en rapport avec le mandat du député, comme les responsables associatifs et politiques, les responsables économiques et syndicaux, les élus locaux, les citoyens et militants de la circonscription. Concrètement, la partie administrative peut se rapprocher, a minima, d’un travail de secrétariat particulier ou d’assistanat de direction : rédiger et suivre le courrier et les mails, répondre aux sollicitations téléphoniques, gérer l’agenda, etc… le travail législatif consiste en rédaction de discours ou d’interventions politiques, rédaction de notes, travail sur les textes de loi ou encore préparation d’amendements. Fonction plus spécifiquement liée à la communication ou aux relations avec la presse : rédiger des communiqués de presse, actualiser un site internet, écrire et suivre la réalisation du journal ou de la lettre parlementaire, animer les réseaux sociaux sur internet, etc…

    Il peut y avoir aussi la coordination entre les divers aspects du travail du député : dans ses dimensions locales ou nationales mais aussi du conseil politique.

    L’attaché parlementaire peut également représenter le parlementaire lors de manifestations avec d’autres élus ou responsables institutionnels.

    Le collaborateur peut être basé à Paris (un tiers des effectifs), en circonscription ou plus rarement effectuer des allers-retours. C’est un métier plutôt féminin (60 % de femmes pour l’Assemblée nationale selon les chiffres donnés par la Questure) mais des parlementaires de sexe féminin peuvent employer des attachés parlementaires masculins. Qui ne rêverait pas d’être l’attaché parlementaire de Marion Maréchal Lepen ? Il peut être à temps partiel et travailler à la fois pour deux députés ou un député et un sénateur, du même parti, s’entend.

    Compte tenu du degré de proximité avec l’élu et de la nécessaire discrétion du collaborateur, il est le plus souvent recruté dans l’entourage direct de l’élu, militant par exemple. Ou familier, comme François Fillon. Il n’est pas le seul. Tout le monde sait au Château que Ségolène Royale emploi son fils aîné : il apprend le métier et elle sait sur qui elle peut compter…

    Au Congrès américain, le parlementaire bénéficie d’un « staff » et de moyens financiers et matériels considérables

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :