Vous ne savez peut-être pas encore pour qui voter lors des prochaines élections présidentielles (2)..

18 Fév

Mais vous devez absolument savoir

POUR QUI NE PAS VOTER !

__________________________

unknown

Nous connaissons à présent le programme de Benoît Hamon, pour le parti socialiste et quelques autres officines de gauche. Il y fait un certain nombre de promesses qui, comme chacun devrait s’en souvenir, n’engagent que ceux qui les écoutent.

Mais il comporte pourtant, d’ores et déjà, un certain nombre de mesures qui sont à nos yeux rédhibitoires car elles sont de celles qui seront tenues pour le plus grand malheur de la France. En voici un petit échantillonnage.

Passons, sans nous y attarder (tant ces lubies fleurent bon la pensée de Léo Lagrange et du Front populaire) sur tout ce qui, de près ou de loin, figure la résurrection du ministère du Temps libre, cher à François Mitterrand et à André Henry : le fameux revenu universel qui doit «donner à chacun la liberté et le pouvoir de travailler moins sans réduire ses revenus». Autrement dit, travailler moins pour gagner autant puisque cette manne sera financée grâce à l’impôt de ceux qui travailleront toujours plus pour gagner moins !

Passons aussi sur cette autre lubie qui est l’instauration d’une VIe République, visant à mettre fin  à la «monarchie républicaine» et au «mythe de l’homme providentiel» mais dont l’intérêt nous échappe si l’on veut bien se souvenir que cinq Républiques successives et des dizaines de révisions de leurs 15 Constitutions n’ont amené….que des catastrophes. En quoi une sixième ferait-elle mieux que celles qui l’ont précédée alors que la solution est tout simplement dans la proposition de Benoît Hamon :  » mettre fin à la monarchie républicaine  » ! Il suffit simplement d’instaurer la monarchie légitime, celle du roi, dont nous n’aurions jamais dû nous défaire et tout ira beaucoup mieux.

Mais attardons-nous plutôt sur les projets qui expriment les travers habituels de la gauche la plus idéologue et la plus destructrice de l’identité française.

1/ Benoît Hamon souhaite que la France montre plus de «solidarité» envers les migrants en augmentant son aide financière et en accordant un «droit au travail» pour les nouveaux arrivants (alors qu’il prétend réduire celui des citoyens français au travers de son utopique revenu universel). «Nous n’accueillons que 0,12% de notre population, en deçà de la moyenne européenne de 0,20%», a-t-il déploré, évoquant notamment la situation à Alep. Le candidat souhaite également «en finir avec les accords du Dublin, qui veulent que la Grèce et l’Italie supportent le poids de l’accueil des réfugiés».

L’ancien ministre de l’Éducation compte «développer les visas humanitaires», «pour que ceux qui ont décidé de venir en Europe (…) ne le fassent pas dans des conditions où ils risquent leur vie». Il suffit donc de VOULOIR venir en Europe pour y être accueilli à bras ouverts. Et pour assoir définitivement le  » Grand Remplacement  » tant désiré des Français de souche, il propose aussi d’accorder le droit de vote aux élections locales à tous les étrangers extra-communautaires résidant en France.

2/ Dénonçant l’«hypocrisie» de la répression, coûteuse et inefficace, le député des Yvelines propose de légaliser l’usage du cannabis et de confier sa distribution à l’Etat, pour «tarir l’économie souterraine et les violences». Autrement dit, l’institutionnalisation de la destruction des cerveaux de nos enfants…

3/Admettant qu’il faut «améliorer les conditions d’incarcération» dans les prisons, Benoît Hamon estime que «ce n’est pas en construisant de nouvelles places qu’on règlera le problème» et qu’il faut d’abord sortir de la «culture de la détention». Le député des Yvelines a plaidé pour un renforcement des «moyens du Spip» (service pénitentiaire d’insertion et de probation) et souligné que, «pour qu’une peine soit efficace, il faut accompagner et préparer la réinsertion des détenus». En particulier, sans doute, des détenus pour terrorisme !

Benoît Hamon souhaite aussi que «tous les établissements pour peine soient équipés d’unités de vie familiale» et que «des bureaux de vote soient installés dans les prisons». Il propose également une revalorisation de l’aide juridictionnelle avec l’objectif de tendre «au niveau du Smic». Pour la financer, Benoît Hamon a imaginé d’instaurer une «contribution de solidarité pour les cabinets d’avocats qui ne font pas d’aide juridictionnelle».

4/ Enfin, Benoît Hamon veut  » des droits pour tous « . Il souhaite ainsi aligner le congé paternité sur le congé maternité, afin de ne pas faire porter à la mère la charge de l’enfant, et étendre la PMA aux femmes seules et aux couples homosexuels.

Ce qui fait que désormais, pour nous, les choses sont claires :

NOUS NE VOTERONS PAS POUR LUI !

Le 18 février 2017.

Publicités

Une Réponse to “Vous ne savez peut-être pas encore pour qui voter lors des prochaines élections présidentielles (2)..”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vous ne savez peut-être pas encore pour qui voter lors des prochaines élections présidentielles (2).-conseil dans l’espérance du roi | actualitserlande - février 19, 2017

    […] Vous ne savez peut-être pas encore pour qui voter lors des prochaines élections présidentielles … […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :