BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (3 mars 2017)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

3 Mar

I. Au secours ! Juppé revient

Profitant de l’ « assassinat politique  » de François Fillon et n’hésitant pas à ramasser dans le caniveau les reliefs du festin pseudo-démocratique de la primaire de la droite et du centre, les tenants d’Alain Juppé redressent la tête et intiment à leur candidat l’ordre de se déclarer sous le masque du héros de la dernière chance.

Mais ils y sont grandement aidés par le système politico-médiatique qui n’en espérait pas tant depuis la fin naturelle de leur Obamania. Alors, vive la  » Juppémania  » !

images

Et dès ce matin, après que l’on ait appris les défections des quelques juppéistes intégrés à l’équipe de François Fillon après la primaire, ce fut le branle-bas  de combat au sein des médias officiels qui, souvenez-vous, militèrent avec tant d’énergie en faveur du maire de Bordeaux. Comme il se doit, France Inter et son chroniqueur politique, l’inénarrable Thomas Legrand, prirent la tête du mouvement en insistant sur la place importante et, donc intolérable, des anciens de la Manif pour Tous dans l’organisation du mouvement en faveur de François Fillon et, en particulier, de la grande réunion publique du Trocadéro de dimanche prochain. Quelque chose qui ressemblerait à l’abomination de la désolation pour nos  » élites  » bien-pensantes :  » la ‘Trumpisation‘ de la campagne présidentielle  » !

Mais la connivence, que nous avons souvent dénoncée, entre les soutiens d’Alain Juppé et les tenants de la loi Hollande-Taubira en faveur du mariage des invertis n’en est ici que davantage mise en évidence et au moins les choses sont ici enfin dites (Lire « Après les socialistes et les islamistes…voici les gays dans la besace de Juppé » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/11/26/bulletin-climatique-du-week-end-2627-novembre-2016-de-la-republique-francaise/).

independance-de-la-justice

Ajoutez à ces turpitudes le retour du vieux démon sondagier de l’oligarchie au pouvoir et le tour d’horizon sera complet. Ainsi, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting publié ce matin en vue de l’émission « 13H15 le dimanche » sur France 2, si François Fillon était remplacé par le maire de Bordeaux, celui-ci serait crédité de 26,5% d’intentions de vote au premier tour, devant le leader d’En marche! (25%) et la candidate du Front national (24%). Plus rapide que ce résultat…tu meurs ! Au point que, pour faire bonne mesure et nous dissuader de toute impertinence, les sondeurs ajoutent que s’il se maintient, François Fillon serait, lui, éliminé du premier tour avec 19%, derrière Emmanuel Macron, en tête avec 27%, et Marine Le Pen (25,5%). Si, après ça vous n’avez pas compris…(http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-la-droite-ferait-un-meilleur-score-au-premier-tour-avec-alain-juppe-a-la-place-de-francois-fillon-selon-un-sondage-odoxa-pour-france-2_2078951.html).

unknown

En revanche, si Alain Juppé revenait dans la course présidentielle, il y en a un qui serait bien embarrassé : c’est François Bayrou, qui avait soutenu le maire de Bordeaux lors de la primaire de la droite mais qui, le 22 février, a fait alliance avec M. Macron. Difficile pour lui, cependant, de faire le chemin inverse, mais ce sera quand même un crève-cœur…de girouette !

 » Tous pourris !  » Vous avez dit  » Tous pourris  » ?

II.  » Il faut avoir la peau de Phil Hogan « 

Souvenez-vous, c’était l’année dernière au salon de l’agriculture à Paris : « Il faut sortir du débat franco-français et engager un violent bras de fer avec Bruxelles. Pour sauver la peau des agriculteurs et des éleveurs français, il faut avoir la peau de Phil Hogan« , avait lancé la présidente du FN, Marine Le Pen.

Interrogée alors sur les visites houleuse samedi 27 février 2016 de François Hollande pour l’ouverture et tendue lundi 29 de Manuel Valls ainsi que sur le démontage du stand du ministère de l’agriculture par des paysans en colère, Marine Le Pen avait répondu: « je comprends la grogne des agriculteurs« , avant de répéter à deux reprises: « je les soutiens de manière inconditionnelle« . Elle avait ajouté : « Nous sommes les défenseurs de l’agriculture française pas seulement dans les mots mais aussi dans les actes. Il faut un salon de combat et mener la guerre à Bruxelles. » Et tonné une fois de plus contre le Commissaire à l’agriculture de l’Union européenne, M. Hogan « qui depuis deux ans s’échine à expliquer qu’il n’y a pas de crise« . « Il a tout fait pour rendre la situation aujourd’hui proprement catastrophique« , a-t-elle expliqué, l’accusant de « conflit d’intérêt » sur le lait au vu de sa nationalité irlandaise et d’avoir « œuvré pour l’interdiction de l’étiquetage, la liquidation des moyens de régulation » et d’être un « grand défenseur des accords de libre-échange« . Ce qui n’était pas faux…

une_pol-554637

Marine Le Pen au salon de l’agriculture

Cette année, la visite de la présidente du Front national s’est déroulée sous les meilleurs auspices tant elle reçut de marques d’intérêt et de confiance de la part des agriculteurs. Elle en a profité pour fustiger, une fois encore, la politique agricole commune de l’UE et proposé de protéger nos paysans en  » francisant  » les aides au monde agricole.

Elle a aussi appelé à ce que « l’argent des Français » et « des collectivités serve à acheter des produits agricoles français » et à mettre un terme à « la concurrence déloyale et (aux) accords de libre-échange« . Ajoutant : « On s’aperçoit que la grande distribution aujourd’hui contribue à l’effondrement de la situation des exploitants. Les exploitants doivent avoir un revenu décent, être payés, il faut leur rendre une part de leur plus-value. »

photo-stephanie-lecoco-epa_3316073_476x330p

Phil Hogan

Alors, hier jeudi 2 mars, Phil Hogan a tenté de se venger en s’invitant dans la campagne présidentielle française. Il a osé mettre en garde les agriculteurs français contre les propositions de Marine Le Pen et les a vivement incité à ne pas voter pour elle, estimant notamment que celle qui vise à renationaliser les aides n’a aucune chance d’aboutir. Non mais, de quoi j’me mêle !

Marine Le Pen « adopte la position britannique de faire peur aux agriculteurs et de leur faire croire que tout ira bien si on se débarrasse de l’Europe« , a prétendu le commaissaire irlandais. Or, selon lui, les agriculteurs britanniques vont être « les grands perdants du Brexit et ne toucheront plus d’aides directes de leur gouvernement après 2020« .

 » No comment, sir ! « 

 

III. Les Suédois ont compris, les Français pas encore

La Suède a annoncé jeudi 2 mars que le service militaire, supprimé en 2010, serait rétabli dès l’été 2017. D’après le projet de loi, qui devait être adopté jeudi en conseil des ministres, le service militaire obligatoire sera rétabli pour tous les Suédois nés après 1999. Il durera 11 mois. La mesure qui fait l’objet d’un consensus entre le gouvernement de gauche et l’opposition de centre-droit est assurée d’être adoptée au Parlement.

suede-20140423

une  » soldate  » suédoise

La raison invoquée pour ce rétablissement est la suivante : « Le gouvernement veut un mode de recrutement plus stable et augmenter notre capacité militaire, car la situation de sécurité a changé« , a expliqué le ministre de la Défense Peter Hultqvist à l’agence suédoise TT. Le réarmement de la Russie voisine ne serait pas étranger à cette décision. « La nouvelle situation de sécurité est une réalité qui s’exprime notamment sous la forme de la démonstration du pouvoir russe qui a longtemps été sous-estimé et pour laquelle on trouvait des excuses« , a précisé à l’AFP un expert des questions de sécurité, Wilhelm Agrell.

baltique-20160915

Mais il y en a une autre qui est encore dissimulée : la montée de la violence dans de nombreuses ville du pays, en particulier d’origine islamique, conséquence de l’immigration débridée subie par le pays au cours des dernières années. Le gouvernement suédois a, depuis un an, considérablement réduit l’accueil des migrants mais…ceux qui sont déjà là ne sont pas encore l’objet d’une indispensable  » remigration  » et le ver reste donc dans le fruit. Dans ce pays de 10 millions d’habitants, 17 à 18% sont des immigrés…Il est clair que les forces classiques de police ne sont plus en mesure d’assurer la sécurité des citoyens suédois et que le recours à l’armée a toute chance de devenir nécessaire.

Les autorités imaginent aussi que le rétablissement du service militaire, auquel n’échapperont pas les jeunes citoyens suédois issus de l’immigration, permettra à ceux-ci de découvrir les vertus de la discipline et d’acquérir une formation civique dont pourrait bénéficier l’ensemble du tissu social. C’est aussi ce que pensaient les derniers empereurs de Rome mais on sait ce que la  » barbarisation  » de l’armée romaine amena : la fin de l’Empire !

image120

Soldats suédois à l’entrainement avant la mixité

Quelque 13 000 jeunes Suédois devraient être mobilisés à partir du 1er juillet 2017 mais seulement 4 000 seront sélectionnés selon leur motivation et leurs aptitudes et appelés sous les drapeaux chaque année après le 1er janvier 2018. La Suède ne fait pas partie de l’Otan mais souscrit au Partenariat pour la paix, programme lancé en 1994 pour développer la coopération militaire entre l’Alliance atlantique et les pays non-membres. Sur les questions de défense, elle est très proche de son voisin finlandais, lequel partage avec la Russie une frontière de 1 340 km. En 2016, les deux pays ont signé chacun avec les États-Unis un accord de coopération militaire mais celui-ci pourrait être remis en cause par la nouvelle administration américaine.

Un cas d’école, donc. Qui ne manquera pas de nous intéresser.

IV. Mais « La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Le Lien légitimiste n°73 qui vient de tomber dans les boîtes. Rédigé le dix février, il n’anticipe aucun événement grave pouvant faire dérailler la campagne électorale pour un prochain président de la République. Il constate et explique la situation de chaque camp à une date donnée.

ob_217a0b_logo-lien-legitimiste-les-rois-soute1

Sommaire du numéro 73 (janvier-février 2017)

* Editorial de Gérard de Villèle : Autour de Saint-Denys…
* Les libres propos de Catoneo : Purges démocratiques
* L’impôt juste existe-t-il ? par Gabriel Privat : Causes du poids de l’impôt. Une croissance continue de l’État face à une société décomposée.
* Points d’histoire d’Alain Cohen : Les procès des anciens intendants durant la Révolution
* Commentaires et apostilles de Franck Abed : Les Monarchies dans l’Europe moderne…

Bimestriel : six numéros par an. 20 pages
Abonnement papier : 30 euros
Abonnement électronique (fichier pdf envoyé par courriel) : 10 euros
Abonnement couplé : 35 euros
Adresse postale : 2, Le Petit-Prix, 37240 La Chapelle-Blanche-Saint-Martin
Tél. 02 47 59 68 76
Courriel : gerard@villele.com

Le 3 mars 2017.

Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (3 mars 2017)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Jean-André mars 5, 2017 à 6:48 #

    « BAYROU NE LACHERA PAS MACRON POUR JUPPE », TITRENT CERTAINS CANARDS. ENFIN, QQN SUR QUI ON PEUT COMPTER !
    QUAND LE PEUPLE DESCEND DANS LA RUE POUR PROTESTER, SI CA NOUS ARRANGE, C’EST « LE PEUPLE », SI CA NE NOUS ARRANGE PAS, C’EST … »LA RUE ».
    JEANANDRE

Trackbacks/Pingbacks

  1. En marche vers l’abolition de la République … [ MAJ 03/03 – 22 h 30 ] « CRIL17 - mars 4, 2017

    […] [ Au secours ! Juppé reviens ! ]  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :