Où va la France ?

23 Avr

Les Français ont parlé. Le premier tour de l’élection présidentielle a eu lieu aujourd’hui dimanche 23 avril et le verdict est tombé.

Nos compatriotes n’ont absolument pas mesuré l’enjeu et ils se sont laissés abuser par un mirage, Emmanuel Macron. Ils n’ont pas compris que mettre en tête de leurs suffrage le candidat d’ En Marche! n’est qu’une illusion qui leur coûtera cher, très cher. Hélas, lorsqu’ils en prendront la mesure, il sera trop tard et le déclin de notre pays sera devenu irréversible.

Il ne leur reste plus qu’une seule option: se raviser en nous lisant et éliminer Emmanuel Macron au second tour de cette élection, le 7 mai prochain. C’est encore possible.

Dans le cas contraire, où va la France ? Dans le mur.

Le 23 avril 2017 à 20 heures.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

11 Réponses to “Où va la France ?”

  1. Gurgand avril 23, 2017 à 8:32 #

    La preuve ? les caciques des Républicains (Raffarin, Wauquiez, Baroin, Estrosi, etc.) exigent de voter contre Marine Le Pen, donc pour Emmanuel Macron, au second tour. « Mon royaume pour un plat de lentilles » !
    Cela s’appelle L’UMPS.
    Nous savons aujourd’hui ce que nous avons à faire.

  2. Hervé J. VOLTO avril 24, 2017 à 12:57 #

    Emmanuel maCrOn est l’homme des loges, un candidat intelligent, dopé à la grande finance international et qui avance masqué. Marie-Julie Jahenny a dit que le Roi reviendra en France après la chute du traître -Marie Julie n’a pas parlé de traîtresse !- et l’annonce de la véritable descendance Royle par des voix étouffées.

    Les voix étouffées sont les notres…

    Première phase : si Marine Le pen serait élu (les miracles existent encore), les arabo-musulmans des banlieues se soulèveraient. Si le PETIT maCrON serait élu, ce sont les Français de souche qui se soulèveront. DANS LES EUX CAS, IL Y AURA UNE GUERRE CIVILE EN FRANCE.

    Seconde phase : à la faveur de la guerre civile, il y aura l’invasion de la France : on a réveillé l’ours russe, c’est trops tard pour retouner en arrière !

    Troisième phase : le traître, qui est moins con qu’il en a l’air, commence par pactiser avec l’occuppant avant d’avoir l’humilité d’appeller le Roi. Entretemps le monde est entré dans la III° Guerre Mondiale, un conflit terrible qui verra les américains retourner garder leurs vaches à cheval.

    Quatrième pahse : Le Roi Légitime de la Révolution, qui n’est pas le Grand Monarque mais un cousoin du Roi d’Espagne autant que de la Reine d’Angleterre, très mal conseillé,ne peut que pactiser avec l’occuppant, à la honte générale des Français.

    Cinquième phase : un général de la Loire inférieure part avec une armée, dont un petit contigent Breton, dans un pays voisin de la France où SAR Henri-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte Croix de Valois de La Croix, Duc de Bretagne, est allé vivre, comme de nombreux Français d’aujourd’hui. Le Roi caché henri V de la Croix, véritable Fils Aîné des Coeurs-Unis de Jésus et de Marie, accepte de rentrer en France et organise la résistance, avant de chasser l’étranger du sol Français.

    DANS L’ATTENTE, LA SITUATION DESASTREUSE VERS LAQUELLE SE DIRIGE LA FRANCE FAIT DESORMAIS REPOSER SUR LE ROI CACHE HENRI V DE LA CROIX, DU FOND DE SON ANONYMAT, LA RESPONSABILITE SUPREME DE PROTEGER LA NATION FRANCAISE, SON IDENTITE, SON UNITE, SA SECURITE, SA CULTURE, SA PROSPERITE, SON INDEPENDANCE ET SON RAYONNEMENT.

    LE CHAPITRE GENERAL DE LA CHARTE DE FONTEVRAULT ET LE CONSEIL DANS L’ESPERENCE DU ROI AURONT LA TACHE IMPORTANTISSIME DE MAINTENIR EN FRANCE UN ETAT D’ESPRIT ROYALISTE TOUT EN DEFENDENT L’INTERET NATIONAL ! CE EN ORGANISANT DEFINITIVEMENT UNE REGENCE DE FAIT ORIENTANT LES PRISES DE POSITION DE CHAQUE PRINCE QUI S’EXPRIMERAIT DANS LE BON SENS -BLOGS DE LA COURONNE OU DE VEXILLA GALLIAE- CE TOUT EN DEMEURANT DANS LA CERTITUDE DU SALUT MIRACULEUX DE LA FRANCE PAR UNE RESTAURATION CATHOLIQUE ET ROYALE QUE BEAUCOUPS ATTENDENT, MEME INCONSCIEMMENT.

  3. Hervé J. VOLTO avril 24, 2017 à 1:03 #

    Phalangistes, EN PISTE !

  4. Hervé J. VOLTO avril 24, 2017 à 1:48 #

    C’est le moment pour le Conseil dans l’Espérance du Roi et pour le Chapitre Général de la Charte de Fontevrault de jouer La sonate à Kreutzer (Beethoven ) appuyant quand il le faudra sur la touche ACTION FRANCAISE -dan sa dimension CENTRE ROYALISTE D’ACTION FRANCAISE, GROUPE D’ACTION ROYAILSTE ou même NOUVELLE ACTION ROYALISTE selon les circonstances- du GROUPE ROYALISTE D’INITIATIVE ET DE PROPOSITION ROYALISTE, de la CONTRE-REFORME CATHOLIQUE, de l’ALLIANCE ROYALE, de l’OEUVRE CHRETIENNE DE LA CITE VIVANTE et même de CIVITAS, ce pour un vrai RENOUVEAU FRANCAIS et une véroitable RENAISSANCE CATHOLIQUE.

    LES FOUS DU ROI savent quand à eux que le Fils Aîné des Coeurs Unis de Jésus et de Marie est assis dans la pénombre sur un siège avec accoudoirs, regardant sur son écran les évènemnts avec le même détachement de qui regarde un match de foot, fumant un bon Havanne dont la fumée s’accummule au plafond, déborde par la fenêtre ouverte pour s’ajouter aux nuages menaçant qui s’ammoncellent dangereusement…

  5. Hervé J. VOLTO avril 24, 2017 à 2:19 #

    M. Jeanthon dira avec raison que j’i oublié les touches FRANCE ROYALISTE et COMMUNION TRADITIONALISTE.

    Voilà qui est arrangé.

    Roycos, AU BOULOT !

    Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

  6. Hervé J. VOLTO avril 24, 2017 à 3:18 #

    Un tout dernier pour la route.

    Alors que personne ne sait plus où va la France, une touche importante à jouer serait également celle de L’UNION ROYALISTE POUR LA RESTAURATION MONARCHIQUE, créée par les prince Jean d’Orléans et Louis-Alphonse de Bourbon ENSEMBLE.

    Royalistes, EN PISTE !

    • conseilesperanceduroi avril 24, 2017 à 7:15 #

      L’idée est séduisante. Aura-t-elle l’oreille de nos princes ?

    • Jean-Yves Pons avril 27, 2017 à 8:47 #

      Et voici une réponse (partielle) du prince Louis-Alphonse de Bourbon, dans le cadre d’un entretien récent avec le site Vexilla Galliae.

      Vexilla Galliae : En août dernier, un sondage BVA, largement commenté dans les médias, affirmait que près d’un Français sur cinq (17%, ce qui représenterait 11 millions de personnes !) se disaient favorables à ce que la fonction de Chef de l’Etat soit occupée par un Roi. En outre, le Figaro vous avait réservé une première de couverture et une double-page intérieure en juillet 2015, Paris-Match un article en septembre dernier et l’Obs du 2 mars 2017 vient de vous consacrer un (petit) article mentionnant votre rôle de « sauveur » dans le cas où les Français le désireraient. A l’heure où notre pays traverse une grave crise institutionnelle, économique, identitaire et sociale, à quelles conditions envisageriez-vous, Monseigneur, d’assumer cette charge pour laquelle vous avez été préparé par votre père, Monseigneur le prince Alphonse, duc de Cadix et duc d’Anjou, si les Français vous appelaient sur le Trône ?

      Monseigneur, le prince Louis de Bourbon : Ma première réponse à votre question est qu’il faut être toujours très prudent avec les sondages. Je préfère y voir des tendances que des chiffres. Sachons raison garder et cela s’applique aussi aux articles. Cette prudence était déjà celle de mon Père et je conserve totalement cette approche. Quant à la seconde partie de votre question et aux conclusions que vous voudriez que j’en tire ce n’est pas à moi de fixer des conditions. L’histoire nous enseigne que les restaurations répondent à des critères qui ne sont pas toujours rationnels. Elles viennent de la conjugaison de facteurs tant internes qu’externes. Souvenons-nous de ce qui s’est passé en 1814 et qui aurait été impossible à envisager quatre ou cinq ans auparavant. Pareillement qui aurait pu dire, après 25 ans de guerre froide, que le mur de Berlin s’écroulerait sans qu’une goutte de sang ne vienne ternir cet événement ? Il convient donc de demeurer dans la ligne de conduite qui est celle de ma famille depuis l’exil de 1830. Comme nous l’avons toujours dit, nous sommes les successeurs légitimes d’une tradition qui puise ses racines avec Clovis et s’est poursuivie jusqu’à Charles X. Il appartient aux Français de savoir s’ils veulent renouer avec leur histoire pour affronter l’avenir.

  7. Hervé J. VOLTO avril 27, 2017 à 11:08 #

    Peut êtree me suis-je pas fait comprendre. Sainte Jeanne d’Arc n’a pas attendu l’oreille des Princes : elle est allé cherché le Roi !

    C’est le moment pour le Conseil dans l’Espérance du Roi et pour le Chapitre Général de la Charte de Fontevrault de jouer La sonate à Kreutzer (Beethoven ) à l’attention des Français non-Royalistes qui ne connaissent pas les Princes, appuyant quand il le faudra sur la touche ACTION FRANCAISE -dan sa dimension CENTRE ROYALISTE D’ACTION FRANCAISE, GROUPE D’ACTION ROYALISTE ou même NOUVELLE ACTION ROYALISTE selon les circonstances- du GROUPE ROYALISTE D’INITIATIVE ET DE PROPOSITION ROYALISTE, de FRANCE ROYALISTE, de COMMUNION TRADITIONALISTE, de la CONTRE-REFORME CATHOLIQUE, de l’ALLIANCE ROYALE, de l’OEUVRE CHRETIENNE DE LA CITE VIVANTE et même de CIVITAS, ce pour un vrai RENOUVEAU FRANCAIS et une véroitable RENAISSANCE CATHOLIQUE.

    Une touche importante à jouer serait également celle de L’UNION ROYALISTE POUR LA RESTAURATION MONARCHIQUE, créée par les prince Jean d’Orléans et Louis-Alphonse de Bourbon ENSEMBLE.

    Le but du jeux n’est pas de faire entendre aux Princes de la Grande Musique qu’ils connaissent déjà mais de la faire entendre aux Français non-Royalistes pour faire ds Royalisytts et avoir plus de monde à porter aux Princes qu’il n’ y en a aujourd’hui.

    LES FOUS DU ROI –j’insiste !- savent quand à eux que le Fils Aîné des Coeurs Unis de Jésus et de Marie est assis dans la pénombre sur un siège avec accoudoirs, regardant sur son écran les évènemnts avec le même détachement de qui regarde un match de foot, fumant un bon Havanne dont la fumée s’accummule au plafond, déborde par la fenêtre ouverte pour s’ajouter aux nuages menaçant qui s’ammoncellent dangereusement…

  8. alaintexier avril 28, 2017 à 12:59 #

    Décision du Conseil constitutionnel validant les résultats du I er tour des élections présidentielles. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034491773&dateTexte=&categorieLien=id

  9. Hervé J. VOLTO avril 28, 2017 à 4:55 #

    SAR le Prince Louis-Alphonse semble posséder une vision claires des choses et ses analyses sont intéressantes à suivre.

    Pareil en ce qui concerne les éditorieux toujours pertinats du Prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme sur Vexila Gallie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :