C’est la panique.

30 Avr

Ne sachant plus à quel saint se vouer pour conjurer l’irrésistible ascension de Marine Le Pen, l’oligarchie au pouvoir sort de la naphtaline les derniers vestiges de la Résistance pour battre le pavé en son nom.

C’est ainsi que l’un des onze derniers Compagnons de la Libération encore en vie et ancien secrétaire de…Jean Moulin, Daniel Cordier (96 ans), a été prié de donner son opinion dans le Journal du Dimanche d’aujourd’hui : « [Marine] Le Pen, je dis non. »

C’est lui

« Le Pen, dans la vie politique française, représente la négation de tout ce pour quoi nous nous sommes battus. Le Pen, c’est la France de la réaction, c’est la France de Maurras qui continue. Ce retour est effrayant », poursuit M. Cordier.

Militant dès l’âge de 17 ans à l’Action française, il s’était opposé à l’armistice et avait embarqué le 21 juin 1940 à Bayonne pour arriver à Londres. Secrétaire de Jean Moulin en 1942-1943, ses opinions ont évolué vers la gauche (prouvant ainsi que les imbéciles savent changer d’avis…). « J’avais voté Hollande en 2012 et je trouve le résultat décevant », confie-t-il au JDD.

C’est sans doute pour cela qu’il choisit Emmanuel Macron !

Le 30 avril 2017.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :