Les petites saloperies et les crises d’amnésie de Xavier Bertrand.

1 Mai

L’ami des migrants de Calais

Sur le plateau de BFM TV ce dimanche, Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, s’est étranglé. Il a vivement critiqué le rapprochement entre Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Marine Le Pen (FN) .

Celui qui n’a pas hésité à accepter les voix de la gauche (du PS aux trotskistes en passant par les ex-partisans du goulag !) pour réussir à être élu à la tête de sa région en 2015, contre Marine Le Pen (acceptant même que les militants du PS et de l’extrême gauche distribuent des tracts en sa faveur sur les marchés locaux), accuse celui qui a été choisi comme Premier ministre par la candidate du Front national de « finir comme Pierre Laval », chef du gouvernement de Vichy et collaborateur avec le régime nazi sous l’Occupation pendant la Seconde guerre mondiale.

Des mots intolérables dans la bouche de Xavier Bertrand qui n’hésite pas à qualifier cette alliance de « petits arrangements. » Selon lui, Nicolas Dupont-Aignan y voit ici une manière d’ « éponger les dettes de la présidentielle. » Le candidat Debout la France avait recueilli 4,7 % des voix passant de peu sous la barre des 5 % qui assure un remboursement des frais de campagne par l’Etat.

Ce type nous donne la nausée.

Le 1er mai 2017.

Publicités

Une Réponse to “Les petites saloperies et les crises d’amnésie de Xavier Bertrand.”

  1. Hervé J. VOLTO mai 1, 2017 à 2:39 #

    Pour qui découvrirait le monde Royaliste par hasard ou par recherche d’intéret, le Royalisme en France, c’est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il procède du peincipe d’expension-évangélisation dont Léon XIII reprendr l’idée : tous le contraire de l’actuel euro-mondialisme islamisant ! C’est aussi un nationalisme Français et Chrétien : mourir pour la patrie, c’est mourir pour le salut de la société française destabilisée par les idées révolutionnaires. C’est, enfin face à la masse, l’affirmation de la personne.

    Le nationalisme est le fondement de notre Royalisme. Nous voulons la Monarchie parce qu’elle est indispensable pour assurer la pérrénité de la France, Fille Aînée de l’Eglise et Educatrivce des Peuples. En même temps que nous développons notre propagande pour crééer un état d’esprit Royaliste qui permettra la Restauration, nous luttons chaque jour pour défendre l’intéret national, n’oubliant pas d’en appeller cette “France qui, sans l’évocation au Dieu qui aima les Français, est un concept dégénéré” , selon le bon mot de Charles Maurras dont le Marquis de La Franquerie a loué la Catholicité élevée dans un livre aujourd’hui oublié, MAURRAS, GRAND DEFENSEUR DES VERITES ETERNELLES.

    Nous soutenons les initiatives heureuses des hommes politiques de la Régence Républicaine et nous combattons celles qui sont préjudiciable à la France. Nous sommes ainsi ammenné à pratiquer quand il le faut le compromis nationaliste avec des républicains de Droite ou de Gauche sur des sujets ponctuels. En toute circonstance, nous cherchons le moindre mal pour la France.

    Celà n’implique aucun ralliement au régime. Il n’y a aucune contradiction entre notre combat nationalite et notre combat Royaliste. Même lorsque nous parvenons à limiter les dégâts commis par la République, nous ne cessons pas de rapeller que celle-ci empêche tout relèvement durable de la France.

    On est loin des discourts amnésiques d’une certaine élite parvenue et mécréante qui constitue l’intelligensia ripoux-blicaine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :