Mauvaise Foi.

4 Mai

 » L’Eglise catholique étale ses divisions au grand jour « , écrit Le Monde d’aujourd’hui 4 mai*, à propos du second tour de l’élection présidentielle. Qu’est-ce que cela signifie ?

La journaliste responsable de cet article (Cécile Chambraud) n’a-t-elle jamais entendu parler de la différence entre Dieu et César ? Est-elle à ce point surprise que l’Eglise universelle renferme en son sein, comme la société civile elle-même, la diversité des opinions ? Préfèrerait-elle que cette diversité soit cachée aux yeux des croyants comme à ceux des mécréants ? Bref, déclare-t-elle par cette perfide mais stupide remarque, que son modèle n’est rien d’autre que…l’oumma islamiyya ?

Et ce n’est pas parce que le quotidien catholique La Croix comme l’hebdomadaire La Vie se sont prononcés, dans des éditoriaux, en faveur d’un vote pour M.  Macron qu’ils ont raison. D’ailleurs, la réponse leur est venue d’abord de Monseigneur Dominique Rey, évêque de Toulon :  » L’Eglise s’en est tenue justement au rappel de principes, explique le prélat. C’est la bonne posture, j’y adhère totalement. Il nous faut rester à notre place mais pas donner de consignes de vote. «  Dans une vidéo, Mgr Rey recommande en outre aux électeurs de ne pas obéir  » aux exclusives de la médiacratie ou aux consignes du prêt-à-penser « .

Mais elle est venue aussi du président de la CEF, Georges Pontier, archevêque de Marseille, mercredi 3  mai, pour expliquer le choix fait le 23  avril.  » Les évêques s – e – refusent depuis 45 ans «  à donner des consignes de vote, affirme-t-il dans un texte publié sur le site de l’Eglise.  » Qu’est-ce qui est plus facile : dire de voter pour tel ou tel ou inviter à la réflexion et au discernement ? Dans cette ambiance, il me semble que le rôle de l’Eglise est, plus que jamais, de ne pas prendre parti pour l’un ou l’autre candidat mais de rappeler à chaque électeur ce que notre foi nous invite à prendre en compte. C’est ce que nous avons fait dès le soir du premier tour « , ajoutait Mgr Pontier.

Toute autre vision des choses n’est qu’inculture, manipulation ou…MAUVAISE FOI !

Le 4 mai 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 * http://abonnes.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/03/l-eglise-catholique-plus-divisee-que-jamais-avant-le-second-tour-de-la-presidentielle_5121273_4854003.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :