Au Front national, le  » droit d’inventaire  » commence à s’imposer.

8 Mai

Après ce qui n’est pas qu’une déception mais aussi, pour un nombre croissant de militants, un échec de Marine Le Pen à l’élection présidentielle (malgré les dix millions de voix qui se sont portées sur son nom), la notion de  » DROIT D’INVENTAIRE  » fait son apparition. Une nouveauté dans ce mouvement particulièrement monolithique.

Et personne ne doute que l’initiatrice de cette réflexion sera (puisqu’elle l’est déjà…) Marion Maréchal-Le Pen, CJA ? (Lire « Heureusement, il y a la jeunesse qui monte » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/08/31/bulletin-climatique-quotidien-31-aout-2015de-la-republique-francaise/).

Dans le viseur de cet exercice d’autocritique: la ligne de Florian Philippot, accusée d’avoir effrayé une partie des électeurs de droite, au sujet de l’Europe et de la monnaie commune notamment. Consciente d’être très attendue sur la question, Marion Maréchal-Le Pen a d’abord tenté de se prémunir: «Je rejette fermement toute tentative médiatique qui voudrait me jeter contre Marine Le Pen dans les jours à venir».

Des précautions qui ne doivent pas tromper sur le fond de sa pensée: chef de file de «l’aile droite» du FN, elle espère enfin tourner la page de la prédominance de la ligne de Florian Philippot, que certains voient comme l’un des responsables de la défaite. Invitée à s’exprimer sur LCI, Marion Maréchal-Le Pen, qui avait fixé à 40% le niveau d’une «belle victoire», a d’ailleurs appelé à un examen des causes de l’échec. «Nous n’avons manifestement pas réussi à convaincre les Français qu’il s’agissait là d’un référendum pour ou contre la France, pour ou contre l’immigration de masse (…) ça, c’est évidemment des choses qui vont nous conduire à réfléchir dans les semaines à venir».

 

La députée du Vaucluse semble entériner les perspectives de changement annoncées par Marine Le Pen, mais attend visiblement qu’elle aille dans le sens qui lui convient: l’alliance des droites. Des vraies droites.

Le 8 mai 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “Au Front national, le  » droit d’inventaire  » commence à s’imposer.”

  1. Hervé J. VOLTO mai 8, 2017 à 8:57 #

    Le Néo-Président Emmanuel Macron s’est adressé aux Français depuis le Louvre. Homme intelligent, fin, lucide, il semble avoir compris le désarroi, la colère, les doutes des Français qui n’ont pas voté pour lui et qui ont été exprimés. On va voir maintenent ce qu’il va faire concrètement. Le Temps qu’il nomme un gouvernement, que les Législative lui donnent un majorité, que les banques en attendent les résultats pour lui verser les fonds -il ne doit plus y avoir beaucoups de sous dans les caisses de l’Etat !- nécessaires au fonctionnement concret de la machine républicaine et que le Président lance toute une serie d’audits pour connaître la situation réelle que lui a laissé François Hollande, il ne se passera pas grand chose avant un an. Beaucoups de Français seront déçut. Certains pourraient même manquer de patience !

    Un espoir concret : Marion Maréchal Le Pen : belle, autant qu’intelligente. Elle pourrait faire tout de suite un exellante Ministre de la Jeunesse et des Sports, ce que sa tante n’a que trops bien compris. A l’âge de l’actuel Régent Républicain, elle pourrait faire un exellant Premier Ministre sous la Régence Républicaine, sil elle existera encore, ou sous une Monarchie restaurée.

    Dans tous les cas, LES FOUS DU ROI savent quand à eux que le Phantôme du Louvre est assis dans la pénombre sur un siège avec accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de qui regarde un match de foot, fumant un bon Havanne dont la fumée s’acccummule au plafond, déborde par la fenêtre ouverte pour s’ajouter aux nuages menaçant qui s’ammoncellent dangereusement…

  2. Hervé J. VOLTO mai 8, 2017 à 10:47 #

    Pourquoi et comment Marion Maréchal Le Pen serait capable dors et dejà d’être une exellante ministres?

    Laissons tomber la beauté physique : celà participe Légitimement au prestige d’une personne publique.

    Non, ce qui en fait une pro de l’action gouvernementale est son expérience parlementaire : elle connait parfaitement la différence entre un PROJET DE LOI (texte provenant de l’Exécutif et débatu en Conseil des Ministres après avis du Conseil d’Etat avant d’être envoyé aux chambre du Parlement, les Projets de Loi de Finance devant être envoyé à la Chambre des députés) et une PROPOSITION DE LOI (texte émanant du Législatif et débatu en commission parlementaire avant d’être adopté à l’hunanimité, d’être envoyé au Président de la République qui promulguera la loi ou non après conslutation du Conseil Constitutionnel pour conformité du texte de loi à la coinstintuion de la V° République ) : tout celà procède du DROIT PUBLIC, que l’on peut diviser en gros entre DROIT CONSTITUTIONNEL et DROIT ADMINISTRATIF.

    Chez les Royalistes, c’est Alain TEXIER, CJA et membre du CER comme Conseiller aux affaires juridiques, qui est un enseignement de droit à la retraite, un spécilaiste de droit Cponstitutionnel. Il pourrait vous expliquer tout celà mieux que moi.

    Certains disent chez les Royalistes que la France aperdu l’occasion d’avoir un grand Premier Minsitre avec Nicolas Dupont-Aignan…

    Dans l’attente… MARION, TIENS BON !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :