CECI EST LE DERNIER BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

13 Mai

NDCER : à la suite de la publication du texte qui suit, au soir du second tour de l’élection présidentielle, de très nombreux amis lecteurs de ce Bulletin climatique ont eu à notre égard (soit par leurs commentaires soit par leurs courriels) des mots qui nous ont émus. Ils se reconnaîtront. Qu’ils en soient vivement remerciés.

Nous ne ferons pas le bonheur des Français malgré eux.

__________________

Dès la fondation du Conseil dans l’Espérance du Roi (CER), en mars 2012, et dans la foulée de l’élection du candidat socialiste, François Hollande, à la présidence de la République nous étions convaincus que les cinq années qui s’ouvraient à nous seraient les pires que la France aurait à connaître depuis la dernière guerre mondiale.

Nous savions quelles seraient les conséquences catastrophiques de cette situation pour notre pays et la vie de nos compatriotes. Nous l’avons d’ailleurs exprimé par deux Consilium Consultes très explicites. Celui du 11 octobre 2012 proclamant la Patrie en danger (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/01/16/consilium-consulte-n-2012007-du-11-octobre-2012-proclamant-la-patrie-en-danger/) et celui du 1er janvier 2013 ordonnant la mobilisation générale (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/01/16/consilium-consulte-n-2013001-du-1er-janvier-2013-ordonnant-la-mobilisation-generale/).

Et pourtant, jamais, depuis 1873, nous n’avons été si proches de pouvoir y mettre un terme pour donner à la France la chance de revenir au seul régime politique qui puisse lui être bénéfique : la monarchie.

Il nous a semblé alors indispensable de témoigner jour après jour du déclin de la France et des malheurs croissants des Français consécutifs à la gouvernance désastreuse qui venait d’être mise en place et de réunir à cette fin le plus grand nombre de preuves afin de les remettre à la Chambre d’instruction pour le Tribunal de l’Histoire que nous avons fondé par le Consilium Consulte du 10 février 2013 (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/10/consilium-consulte-n-2013002-portant-creation-de-la-chambre-dinstruction-pour-le-tribunal-de-lhistoire-cith/).

Nous l’avons fait, en particulier, grâce à la rédaction d’un Bulletin climatique quotidien de la République française qui avait pour objectif de rassembler les faits les plus marquants de la vie politique, sociale, économique ou culturelle de notre pays telle qu’elle résulte des institutions en place et de l’action mortifère de l’oligarchie médiatico-politique au pouvoir. De décrire en somme le climat dans lequel vécurent la France et les Français au long du quinquennat de François Hollande.

La somme des informations que nous y avons publiées et commentées est considérable (1338 Bulletins à ce jour) et constitue un exceptionnel témoignage pour les générations à venir. Nous avons consacré à ce travail beaucoup d’efforts et plus encore de temps. Que toutes celles et tous ceux qui nous ont encouragés et nous ont aidés en soient chaleureusement remerciés…Mais que le soient aussi tous ceux qui nous ont fait l’amitié de nous lire !

Cinq ans plus tard, tout ce que nous avions annoncé s’est hélas produit…au-delà même de nos craintes. Mais nous avions néanmoins le secret espoir que, aidés de nos observations et de nos réflexions, nos compatriotes ouvriraient enfin les yeux sur les calamités engendrées par la République et en déduiraient l’impérieuse nécessité d’y mettre fin.

Ils ne l’ont pas fait et ne nous ont pas entendus.

Mystifiés par la désinformation des médias aux mains des plus grands groupes financiers cosmopolites et par le bagou d’un jeune illusionniste aux dents longues et aux mains d’une camarilla sans foi ni loi, ils ont choisi de laisser notre pays perdre son âme. 

Désormais assujettie aux ploutocrates mondialistes, sous le joug d’une Union européenne germanisée et livrée à l’invasion de hordes barbares, la France va inexorablement sortir de l’Histoire. Détruite par la volonté de ses ennemis et l’aveuglement de ses propres enfants.

Les Bulletins climatiques quotidiens de la République française, publiés sur le blogue du CER, ayant ainsi perdu toute vertu pédagogique pour éclairer nos compatriotes, ils ne se justifient plus et votre serviteur a donc décidé, avec tristesse, d’y mettre fin.

Mais le blogue du CER continuera bien sûr, avec d’autres armes et sur d’autres terrains, à oeuvrer pour le retour du Roi qui restera pour la France l’ultime planche de salut.

Sic Transit Gloria Mundi.

En ce 8 mai  2017.

Jean-Yves Pons, OCSG, CJA.

Publicités

7 Réponses to “CECI EST LE DERNIER BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.”

  1. Bernard DUPONT mai 7, 2017 à 8:04 #

    MERCI ! MERCI ! MERCI !
    A bientôt sous d’autres formes …

    Bernard Dupont.

  2. alaintexier mai 7, 2017 à 11:27 #

    Monsieur le Régent-fondateur du CER,

    ayant le bonheur et l’honneur d’être compté au nombre de vos amis , je ne peux laisser passer cette annonce de la fin de vos « Bulletins climatiques quotidiens  » sans vous dire qu’il ne sera pas possible d’écrire l’histoire de la fin de la république française sans faire référence – à de nombreuses reprises- à vos travaux .

    Admirativement vôtre.

    Alain TEXIER. Garde des Sceaux du CER.

  3. Hervé J. VOLTO mai 7, 2017 à 9:51 #

    Dommage, vos analyses étaient pertinantes. C’est un modeste spécialsite de communication politique qui vous le dit.

    Restez, persévérez, ! sous d’autres formes, pourquoi pas ? comme le dit très intelligemment Monsieur Dupont….

  4. Antonia mai 8, 2017 à 12:09 #

    Le principal est de rester, sous d’autres formes… mais de rester.
    D’ailleurs tant que notre pensée est vivante, nous n’avons rien perdu.
    Bravo en tous les cas. Antonia

  5. Catoneo mai 13, 2017 à 10:18 #

    Ce billet conclusif n’est qu’un rapport d’étape.

    Tous les « commentateurs » de la vie publique passent par une phase d’affaissement, puis rebondissent (sauf Portemont des Manants du roi) sur des supports actualisés, parfois seuls, parfois avec un ou deux coéquipiers nouveaux.
    Mais il est préférable de faire quelques semaines d’introspection auparavant pour voir où se cachent les améliorations de la propagande.

    Le bulletin quotidien est remarquable par sa cadence de production et la densité de l’information publiée, mais il a peut-être des défauts qui peuvent heurter le lectorat, à moins que l’on n’écrive que pour se lire soi-même.
    Analyse indispensable à tête reposée.
    Analyse des audiences aussi.

    Sinon dans quarante jours ça va le faire 🙂

    • conseilesperanceduroi mai 13, 2017 à 12:17 #

      Merci pour ce commentaire roboratif. Nous sommes effectivement dans le temps de l’introspection et nous aurons donc, sans doute, à y revenir. Une chose est d’ores et déjà certaine : nous goûtons guère le plaisir de nous lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :