La bombe à retardement de Myriam El Khomri.

25 Mai

Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir annoncé sans que nos compatriotes nous entendent, ainsi qu’ils l’ont montré le 7 mai dernier en élisant Emmanuel Macron à la présidence de la République. Mais l’illusion des emplois subventionnés a toujours une fin. Et cette fin a un coût (Lire « Quant aux emplois subventionnés pour les jeunes… » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/10/06/bulletin-climatique-quotidien-6-octobre-2016-de-la-republique-francaise/).

C’est ainsi que Muriel Pénicaud, qui vient d’installer ses valises rue de Grenelle est sur le point d’avoir une très mauvaise surprise. Si elle ne prend pas de dispositions draconiennes très rapidement, la ministre du travail d’Emmanuel Macron risque de se retrouver avec 62 000 chômeurs supplémentaires sur les bras au second semestre.

Un mauvais signal pour un président de la République dont le but, maintes fois proclamé, est de faire baisser drastiquement le nombre de demandeurs d’emploi ainsi que le taux de chômage qui n’a cessé de croître pendant le quinquennat de François Hollande (et alors qu’il était lui-même ministre de l’économie).

Comment cela est-ce possible ? C’est très simple : l’enveloppe annuelle allouée aux contrats aidés, ces postes pour lesquels l’employeur public ou privé bénéficie d’aides et de subventions, a déjà été en très grande partie consommée par le gouvernement sortant ! Selon une note adressée à Manuel Bougeard, directeur de cabinet de Myriam El Khomri, ancienne ministre de l’emploi, les équipes précédentes anticipent une baisse de l’ordre de 120 000 contrats aidés sur les six derniers mois de l’année.

Myriam El Khomri, ministre sortante, accueille Muriel Pénicaud au ministère du travail, rue de Grenelle, le 17 mai.

Ne vous fiez pas à ces beaux sourires de circonstance…

Un phénomène qui aurait pour impact, entre autres, l’arrivée de 62 000 nouveaux demandeurs d’emploi sur le marché. Car, si une partie des bénéficiaires sont embauchés pour de bon ou renouvelés à l’issue du dispositif, les autres ne le seront pas.

Soucieuses de terminer sur le bilan le plus positif qui soit, les équipes de la ministre sortante ont consommé plus de 60 % de l’enveloppe qui était allouée à ce dispositif pour 2017. Elles ont donc engrangé nombre de nouveaux contrats aidés et ont renouvelé le stock de ceux qui arrivaient à échéance avant le 1er juillet. Mais il ne reste aujourd’hui pas grand-chose pour prolonger ou renouveler les contrats qui se terminent après cette date.

« Le gros de l’enveloppe a été dépensé par le précédent gouvernement, ce qui est tout à fait légitime vu que tout était pensé jusqu’à la fin du mandat de François Hollande. Charge ensuite aux nouveaux arrivants d’assurer la pérennité des dispositifs », explique une source au sein de l’exécutif sortant. En d’autres termes,  » Après nous le déluge « .

Or, Emmanuel Macron l’a dit, et redit : il n’y aura pas de collectif budgétaire avant la rentrée et donc pas de rallonge. La ministre devra, si elle le souhaite, trouver un autre moyen pour prolonger le dispositif et éviter l’arrivée de plusieurs dizaines de milliers de nouveaux chômeurs à Pôle emploi. Les ennuis commencent pour la nouvelle équipe.

C’est d’ailleurs pour cela que Muriel Pénicaud vient de prendre les devants : elle a annoncé mercredi 24 mai qu’à la différence de Myriam El Khomri elle se refuserait à commenter les résultats mensuels des statistiques du chômage. Précisant qu’elle ferait confiance aux chiffres de l’Insee (toujours plus favorables car ses statisticiens sont davantage aux ordres) plutôt qu’à ceux de…Pôle Emploi ! Les manipulations ont donc un bel avenir devant elles (Lire « La manipulation des chiffres du chômage paie » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/10/27/bulletin-climatique-quotidien-27-octobre-2015-de-la-republique-francaise/).

Chassez le naturel, il revient au galop.

Le 25 mai 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :