Ce qu’Emmanuel Macron n’a pas eu le courage de faire (1)….

16 Juin

Son ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le fera-t-il ?

Comme vous le savez, Emmanuel Macron n’a pas eu le courage de profiter des circonstances favorables offertes par l’accueil du roi du Maroc, Mohamed VI, lors de son voyage à Rabat les 14 et 15 juin 2017, pour ouvrir des négociations avec le royaume chérifien en vue d’un accord de réadmission dans ce pays des citoyens marocains ayant été condamnés en France pour quelque délit que ce soit comme de ceux qui se seraient introduits illégalement sur notre territoire. Nous portons évidemment ce triste constat à la connaissance de la Chambre d’instruction pour le Tribunal de l’Histoire, qui jugera (2).

Mais son ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, entreprend aussi en ce moment un voyage très important pour l’avenir des relations de la France avec trois pays de l’Afrique de l’Ouest : la Guinée, le Sénégal et la Mauritanie. Trois pays qui sont parmi ceux dont la France reçoit un nombre considérable de ressortissants, dont un grand nombre de migrants illégaux.

Bien que l’objectif annoncé de ce voyage soit de promouvoir certaines priorités de la France en Afrique (climat, développement économique, sécurité), il n’est pas interdit de souhaiter avec vigueur que soit également abordé la question de la réadmission par ces trois pays de leurs ressortissants ayant pénétré illégalement sur le territoire français. Des accords semblables à ceux qu’a obtenu et qu’applique notre voisin européen, le Royaume d’Espagne (3).

Cette démarche est d’autant plus importante que le président de la Guinée est actuellement président de l’Union africaine et que les problèmes gravissimes des migrations illégales comme de la traite négrière trans-méditerranéenne concernent désormais l’ensemble du continent. S’y ajoute le fait que, en Mauritanie, notre ministre entend s’entretenir avec le président Mohamed Ould Abdel Aziz de notre coopération (notamment dans les domaines de la sécurité et du développement) et qu’il se rendra en particulier au siège du « G5 Sahel« , haut lieu de l’économie africaine.

Nous voulons croire (pour utiliser une expression chère à nos responsables politiques) que Jean-Yves Le Drian ne reviendra pas à Paris les mains vides pour ce qui concerne la question des réadmissions…Dans le cas contraire nous tirerions les conclusions qui s’imposent quant à ce qui pourrait se nommer une  » institutionnalisation de l’imposture « .

Le 16 juin 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

(1) Lire « Chronique d’une imposture annoncée » :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/06/15/chronique-dune-imposture-annoncee-plus-ca-change-plus-cest-la-meme-chose/

(2) Lire :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/10/consilium-consulte-n-2013002-portant-creation-de-la-chambre-dinstruction-pour-le-tribunal-de-lhistoire-cith/

(3) Lire « L’Espagne est l’honneur de l’Europe » : 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/10/17/bulletin-climatique-quotidien-17-octobre-2016-de-la-republique-francaise/

Publicités

Une Réponse to “Ce qu’Emmanuel Macron n’a pas eu le courage de faire (1)….”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Conseil dans l’espérance du roi:Ce qu’Emmanuel Macron n’a pas eu le courage de faire (1)…. | actualitserlande - juin 19, 2017

    […] Ce qu’Emmanuel Macron n’a pas eu le courage de faire (1)…. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :