Vous doutiez du rôle des négriers dans l’invasion de l’Europe ? Vous allez être édifiés.

21 Juin

La séquence se passe cette fois en Italie. Plus précisément dans la campagne calabraise où, à peine débarqués des  » navires de sauvetage  » des ONG prétendument humanitaires qui ne sont là, en réalité, que pour assurer leur transport des côtes libyennes jusqu’en Italie, les migrants africains sont mis à la tâche dans de nombreuses entreprises agricoles (ou industrielles pour d’autres). Ils sont logés dans des campements installés à la va-vite, où ils s’entassent par centaines.

On les aperçoit dans les champs alentour. Certains gardent les troupeaux, la plupart sont affectés aux récoltes : agrumes et pommes de terre l’hiver, tomates l’été, comme ce Gambien de 40 ans, qui raconte ses journées : « On se réveille à 5h du matin. On attend à des carrefours que les chefs viennent nous prendre. »

 » Le travail est très dur, tu fais la cueillette dix heures par jour. Parfois, on a des contrats, mais ce sont des bouts de papier, qui n’ont aucune valeur. Il peut être écrit 40 euros dessus et tu es payé la moitié. Ils t’exploitent le plus possible. La sécurité, c’est zéro (…). Il faut monter sur les arbres, les échelles sont glissantes, on tombe souvent et il y a des blessés. » Ajoute un autre.

Une seule structure est dédiée à ces personnes : le dispensaire de l’ONG Emergency, établi dans la bourgade agricole de Polistena. Jean-De-Dieu y est infirmier. Il soigne quotidiennement des blessures aux mains, aux pieds, et des lombalgies. Mais il ne croise jamais les patrons.

Le gouvernement peine à faire face. Une loi votée à l’automne permet de démanteler des filières entières en condamnant non seulement les intermédiaires mais aussi les exploitants agricoles. Elle a été appliquée pour la première fois par la procureure Marisa Manzini, qui a mis sous les verrous seize personnes le mois dernier. Dont les gérants d’un centre d’accueil pour migrants qui sont évidemment complices.

La magistrate explique : « Dans cette affaire, les gérants faisaient office d’intermédiaires. Ils sélectionnaient les hommes à envoyer au travail pour le compte de patrons agriculteurs. Pire, nous avons la preuve que ces gérants ont VENDU des migrants à des exploitants agricoles. C’est de la traite d’êtres humains. » C’est ce que nous ne cessons de répéter sur notre blogue…

C’était en Caroline du sud au XIXe siècle mais nous avons les mêmes en Europe au XXIe

Dans une autre affaire, au printemps, la Ndrangheta, la puissante Mafia locale, est accusée d’avoir infiltré l’un des plus grands centres pour demandeurs d’asile d’Italie. Et d’avoir détourné des millions d’euros d’argent public. Des cas révélateurs d’un pays débordé par l’afflux de migrants.

L’Italie en accueille à ce jour 177 000 dans des structures publiques. Sans compter tous ceux qui vivotent en clandestinité et sont sortis des statistiques…Le système d’accueil ne tient plus le choc.

Mais croyez-vous que seule la Calabre soit concernée par ces trafics ? Bien sûr que non. Toute l’Italie y participe allègrement mais pas que… Car, en vérité, les négriers sont partout. Y compris chez nous, en France et un jour nous aurons à connaître de telles pratiques enfin mises en pleine lumière.

Le but premier est évidemment économiques avec les énormes profits que font ces trafiquants, à tous les niveaux. Mais l’oligarchie politico-médiatique y trouve son compte au travers de l’approvisionnement de son vaste plan de  » Grand Remplacement  » des populations natives européennes.

C’est ce que nous ne cessons de crier depuis des années sans être entendus de nos compatriotes qui viennent de porter naïvement Emmanuel Macron, l’homme des banques et de la finance internationale et donc des négriers, à la tête de l’Etat. C’est à pleurer.*

Le 21 juin 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

* Lire « Songez-y : voter Macron, c’est cautionner les négriers » : 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/09/bulletin-climatique-quotidien-9-mars-2017-de-la-republique-francaise/

Publicités

2 Réponses to “Vous doutiez du rôle des négriers dans l’invasion de l’Europe ? Vous allez être édifiés.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vous doutiez du rôle des négriers dans l’invasion de l’Europe ? Vous allez être édifiés-conseil dans l’espérance du roi – actualités.erlande - juin 21, 2017

    […] Vous doutiez du rôle des négriers dans l’invasion de l’Europe ? Vous allez être édifiés. […]

  2. actualitserlande - juillet 6, 2017

    […] des négriers dans l’invasion de l’Europe ? Vous allez être édifiés » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/06/21/vous-doutiez-du-role-des-negriers-dans-li…). Et cela commence dès le débarquement de ces nouveaux esclaves sur les côtes italiennes où ils […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :