Mais ne vous laissez pas abuser par les statistiques de l’Insee.

24 Juin

L’Insee nous a habitués à ses statistiques qui sont, plus que toutes,  » la forme la plus élaborée du mensonge « *. Nous avons relevé à de nombreuses reprises ce fait au cours du quinquennat de François Hollande alors que l’Institut servait de caution aux manipulations chiffrées des résultats catastrophique du précédent gouvernement.

Eh bien sachez, comme nous le rappelons souvent, que…plus ça change et plus c’est la même chose !

Car, que nous dit l’Insee ? Que, dans trois décennies, la population française aura augmenté dans toutes les régions, atteignant 74 millions d’habitants, mais que son vieillissement va s’accentuer avec l’entrée des baby-boomers dans des âges avancés, ce qui entraînera davantage de décès que de naissances. « Si les tendances démographiques se poursuivaient, la France compterait en 2050 74 millions d’habitants« , soit 7 millions de plus qu’au 1er janvier 2017 (66,9 millions), indiquait jeudi dernier une étude de l’Institut national de la statistique. Rappelons tout de même aux éminents spécialistes de cet organisme que nous refusons de confondre, comme ils le font la plupart du temps, POPULATION FRANÇAISE avec POPULATION VIVANT EN FRANCE.

Ajoutez-y les deuxièmes et troisièmes générations et vous aurez une idée de la tragédie

Toutes les régions, à l’exception de la Guadeloupe et de la Martinique, verraient leur population augmenter, en moyenne de 0,3% par an. Dans l’ouest et le sud du pays (Corse, Occitanie, Pays de la Loire et Auvergne-Rhône-Alpes), l’augmentation serait plus prononcée. A l’inverse, la Normandie et le Grand-est progresseraient plus faiblement.Ainsi, l’Occitanie compterait plus d’habitants que les Hauts-de-France. Les deux régions les plus peuplées, l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, conforteraient leur statut. Avez-vous compris pourquoi ? Non ? Alors, c’est simple, reportez-vous à la carte de France du  » Grand Remplacement  » !

Densité de population d’origine allogène: plus c’est foncé plus il y en a

Néanmoins, l’Insee prétend qu’avec l’arrivée des générations du baby-boom (entre 1945 et 1975) aux âges de forte mortalité, les décès dépasseraient les naissances dans de nombreuses régions. Le solde naturel (différence entre le nombre de naissances et de décès enregistrés chaque année) resterait positif en 2050 dans seulement quatre régions: l’Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France et Pays de la Loire. Au 1er janvier 2050, la France compterait plus de 20 millions de personnes de 65 ans ou plus, soit 8,6 millions de plus qu’en 2013. La population des seniors augmenterait nettement plus que l’ensemble de la population, +1,5% en moyenne par an. Les plus de 75 ans représenteraient 16,4% de la population, 12,1 millions de personnes, contre 9% en 2013. La population en âge d’être active (20-64 ans) baisserait de 588 000 personnes d’ici à 2050 et ne représenterait que la moitié de la population. La part des jeunes (moins de 20 ans) va augmenter pour représenter 22,3% de la population. Mais faites confiance à nos banlieues et à leur taux de natalité pour que tout cela ne corresponde pas tout à fait aux projections de l’Insee, basées sur des chiffres…de l’Ancienne France.

À l’échelle nationale, le ratio entre population âgée et population jeune s’établirait en 2050 à 122 personnes de 65 ans ou plus pour 100 personnes de moins de 20 ans. En 2013, il était de 71 seniors pour 100 jeunes, précise l’Insee. Néanmoins, quelle que soit la région, cette hausse du ratio serait surtout marquée jusqu’au début des années 2030. Elle serait ensuite moins prononcée, compte tenu de la fin progressive des effets du baby-boom et, qui sait, de l’entrée en scène des préconisations de Jacques Attali sur l’euthanasie des vieux…

En résumé, heureusement que nous sommes encore là.

Le 24 juin 2017.
Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* William Ewart Gladstone (29 décembre 1809 – 19 mai 1898), Chancelier de l’échiquier puis Premier ministre britannique.

Publicités

Une Réponse to “Mais ne vous laissez pas abuser par les statistiques de l’Insee.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ne vous laissez pas abuser par les statistiques de l’Insee-conseil dans l’espérance du roi – sourceserlande - juin 25, 2017

    […] Ne vous laissez pas abuser par les statistiques de l’Insee. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :