Avec Xavier Bertrand une chose est sûr :  » c’est pas lui, c’est les autres « .

25 Juin

Le besoin d’exister est, chez le président de la région des Hauts-de-France, une raison d’être. C’est pourquoi, face à la déconfiture de son parti Les Républicains (LR), il s’est offert une interview dans Le Journal du Dimanche (JDD) d’aujourd’hui, intitulée « On n’a peut-être plus grand-chose à faire ensemble » !

Invoquant sa volonté de faire de sa région sa « priorité« , M. Bertrand a annoncé qu’il « ne serai(t) pas candidat à l’élection de novembre« , à la tête du parti et se dit prêt à soutenir Valerie Pécresse qui « serait une très bonne candidate« . Car « Je ne crois plus aux partis politiques à l’ancienne« , a-t-il poursuivi en déplorant un fonctionnement « parisien, centralisé alors qu’il faudrait donner le pouvoir au terrain« . « Les idées ne sont jamais débattues« , a-t-il encore grincé en évoquant une « hémorragie de militants » aux Républicains. « Même si j’ai conscience que je peux l’emporter, je ne serai pas le responsable d’une nouvelle guerre des chefs« , a encore relevé celui qui incarne une ligne centrale dans son parti, notamment face à celle de Laurent Wauquiez, davantage conservatrice, identitaire et qui « court après l’extrême droite« , selon M. Bertrand.

Et d’ajouter : « Pour gagner, la droite et le centre doivent rassembler, et pas cliver, se réinventer, renouer avec la France populaire, parler à la fois à l’ouvrier et au chef d’entreprise, à l’infirmière et au chirurgien, à l’agriculteur et au fonctionnaire, au rural et à l’urbain« , dressant un sombre tableau de son parti actuel, traversé par d’importantes lignes de fractures idéologiques.

« En réalité, il n’y a plus grand-chose en commun entre nous. Nous continuons à vivre ensemble, mais ça fait bien longtemps qu’on ne s’aime plus. Et on a peut-être plus grand-chose à faire ensemble« , a lancé M. Bertrand.

Par ailleurs, tout en rappelant avoir été en contact avec l’entourage d’Emmanuel Macron à la fin de la campagne présidentielle, M. Bertrand a marqué sa différence avec le chef de l’Etat dont il n’est « pas sûr qu’il ait envie de s’ouvrir aux idées des autres« , précisant, au cas où on ne l’aurait pas compris, « Il a fait venir des gens de droite parce qu’il applique un adage connu: diviser pour régner« . Enfin un peu de lucidité…

Hélas, Xavier Bertrand ne se souvient plus qu’il fut l’un des élus LR (avec Christian Estrosi en PACA) qui ne réussit à emporter les élections régionales de 2015, face au Front national, que grâce au désistement en sa faveur des candidats de la gauche ni que cette élection ne fut acquise que par le travail de fourmi des militants de gauche (qui allèrent jusqu’à imprimer et distribuer sur les marchés et chez les électeurs les tracts de M. Bertrand) ! Un comportement honteux qui n’a pas manqué être porté au débit de son parti par les électeurs français, ajoutant ainsi à d’autres innombrables désillusions (Lire « La dernière imposture de l’UMPS » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/12/16/bulletin-climatique-quotidien-16-decembre-2015-de-la-republique-francaise/ ou encore -car ce sont les mêmes- « Natacha Bouchart, la fausse ingénue » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/27/bulletin-climatique-quotidien-27-septembre-2016-de-la-republique-francaise/).

Tous se paie, M. Bertrand. Et, avant de chercher à donner des leçons aux autres, ne serait-il pas souhaitable de balayer devant votre porte…dont le paillasson est bien crotté.

Le 25 juin 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Une Réponse to “Avec Xavier Bertrand une chose est sûr :  » c’est pas lui, c’est les autres « .”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avec Xavier Bertrand une chose est sûr : » c’est pas lui, c’est les autres « -un FM gros,gras et bien nourri-conseil dans l’espérance du roi | actualitserlande - juin 26, 2017

    […] Avec Xavier Bertrand une chose est sûr :  » c’est pas lui, c’est les autres « . […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :