Non seulement ils ont laissé leurs enfants sombrer dans l’islamisme mais, en plus, ils s’en servent.

26 Juin

Valérie de Boisrolin ainsi que le couple Anne et Raymond Duong, respectivement présidente et membres de l’association « Syrie Prévention Familles« , sont soupçonnés par la justice d’avoir envoyé de l’argent à leurs enfants, convertis en Syrie en détournant des fonds de leur structure subventionnée.

Placés en garde à vue en début de semaine dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte fin 2016, à la suite de la détection des transferts de fonds, ils ont été mis en examen vendredi 23 juin pour « association de malfaiteurs terroristes, financement du terrorisme et abus de confiance en relation avec une entreprise terroriste » et placés sous contrôle judiciaire, a précisé une source proche du dossier à l’Agence France-Presse (AFP). Alors qu’ils auraient dû, tout simplement, être mis…en tôle.

  • Valérie de Boisrolin, dont la fille est partie en Syrie à 16 ans, se voit reprocher d’avoir organisé, via l’association, des envois d’argent à celle-ci, ainsi qu’un virement à la mère d’une autre gamine dévoyée.
  • La famille Duong aurait envoyé plusieurs milliers d’euros à leur fils et à leur fille, partis en zone irako-syrienne en 2014.

Selon le Journal du Dimanche (JDD)*, qui a révélé l’affaire,les transferts seraient « de l’ordre de 13 000 euros pour les époux Duong » et de « 1 200 euros à sa fille et plus de 4 000 euros à la mère d’un djihadiste souhaitant revenir en France » pour Valérie de Boisrolin. Cette dernière « reconnaît les transferts en faveur de sa fille mais elle nie avoir ponctionné la trésorerie de l’association », précise le journal, qui l’a contactée.

« Le problème, résume la source de l’AFP, c’est que ces associations ne servent pas à ça. » « Syrie Prévention Familles », dont le but est de soutenir les proches des « personnes embrigadées par des groupes extrémistes », gère « de l’ordre de 90 000 euros de subventions ». Entendez qu’il s’agit de notre argent, en tant que contribuables au budget de l’Etat.

Un scandale doublé d’une ignominie.

Le 26 juin 2017.

 

http://www.lejdd.fr/societe/des-parents-de-djihadistes-sont-soupconnes-davoir-detourne-des-fonds-associatifs-pour-aider-leurs-enfants-3371444

 

 

Publicités

Une Réponse to “Non seulement ils ont laissé leurs enfants sombrer dans l’islamisme mais, en plus, ils s’en servent.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Non seulement ils ont laissé leurs enfants sombrer dans l’islamisme mais, en plus, ils s’en servent-ou « Les parents terribles -Cocteau-conseil dans l’espérance du roi | «actualitserlande - juin 27, 2017

    […] Non seulement ils ont laissé leurs enfants sombrer dans l’islamisme mais, en plus, ils s’en se… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :