Anne Hidalgo et les entérocoques.

26 Juil

Mardi 18 juillet, le bassin de La Villette revêtait des airs de plage à la façon de ceux qu’adorent les bobos parisien de Paris-Plage. Mais en mieux puis qu’on nous affirmait qu’il était enfin possible de s’y baigner.

C’est là, au pied de vieux immeubles des années 1970, que le premier site de baignade « en eau libre » de Paris était inauguré par la maire socialiste de la capitale, Anne Hidalgo. « C’était un rêve, il se réalise », déclarait alors l’élue, saluant l’aboutissement de ce projet vieux de dix ans, visant à assainir l’eau usée des stations d’épuration et celle…des égouts. Après « des années d’effort », le taux d’entérocoques et d’Escherichia coli, pudiquement nommés « bactéries intestinales », a diminué. Si bien que, depuis deux ans, l’eau aurait atteint une qualité permettant la baignade dans le bassin de La Villette.

« Les gens pensent qu’il s’agit d’une sorte de piscine en plein air mais fermée. En réalité, l’eau du canal arrive par-dessous, et des filtres empêchent que les feuilles, déchets solides et poissons s’invitent dans le bassin », explique David Riguaudie, qui supervise l’équipe de six maîtres-nageurs, dépêchés de 11 heures à 21 heures sur place.

Quelques algues nagent toutefois au milieu des baigneurs. Ce qui n’a pas échappé à la trentaine d’enfants et d’adolescents, venus du 19e arrondissement de Paris, dans le cadre du programme Ville vie vacances (VVV), qui permet aux jeunes des quartiers populaires d’accéder à des activités sportives pendant les vacances. « Au fond de l’eau c’était visqueux, il y a des algues, et même des petits poissons qui grattent les pieds », résume Laura, 9 ans, qui semble malgré tout enthousiasmée par sa sortie. « Quand on plonge avec nos lunettes de piscine, on ne voit rien au fond de l’eau, c’est tout vert », ajoute Moustapha, l’aîné du groupe, âgé de 13 ans

http://videos.leparisien.fr/video/bassin-de-la-villette-la-baignade-est-ouverte-17-07-2017-x5tuvvx

LAS ! LA FIN DES BAIGNADES N’A PAS TARDÉ…et le bonheur des baigneurs (souvent venus d’ailleurs) aura duré moins d’une semaine.

La baignade publique en « eau libre », inaugurée la semaine dernière par la mairie de Paris (et en principe accessible tous les jours de 11 heures à 21 heures jusqu’à la mi-septembre) n’a, en effet, pas ouvert ses portes depuis lundi 24 juillet. Motif : les analyses ont montré des teneurs en bactéries entérocoques supérieures au seuil autorisé pour une eau de baignade.

Les entérocoques sont – avec les bactéries escherichia coli – les deux sources de pollutions principalement recherchées dans les eaux libres et donc dans celles du bassin. Issues des matières fécales et donc très présentes dans les eaux usées en milieu urbain, ces bactéries peuvent provoquer des problèmes cutanés pour les baigneurs ou, surtout, des gastro-entérites… pour ceux qui boivent la tasse.

« Des taux bactériens trop élevés ont été repérés avant l’ouverture du site au public, grâce à la station de mesure en continu qui a été installée en amont du site de baignade. Ils ont été confirmés par des analyses de l’eau des bassins de nage », précise-t-on, la queue entre les jambes, en mairie de Paris.

Si les teneurs en entérocoques n’ont pas été précisées, elles ont franchi le seuil des 100 UFC (Unité formant colonie) par millilitre à partir duquel l’eau n’est plus considérée comme de bonne qualité. L’origine de cette « pollution » n’a pas encore été déterminée. Viendrait-elle des fréquentations exotiques du bassin ou pourrait-elle être liée aux fortes pluies qui peuvent entraîner des débordements d’eaux usées ?

En attendant de plus amples précisions, la plus grande méfiance est recommandée dans l’approche de ces lieux malfamés !

Le 26 juullet 2017.

Pour le CER, Hippocrate, Conseiller à la santé publique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :