Billet d’humeur du sieur Du Plessis : de bonnes nouvelles du  » C-Star « .

2 Août

Nous relations, le 27 juillet dernier, les tentatives de l’Union européenne pour empêcher l’action du collectif identitaire  » Defend Europe  » visant à contrer la traite négrière en Méditerranée (Lire « Résistez aux négriers » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/27/resistez-aux-negriers/).

Alors que des rafiots surchargées, affrétées par des trafiquants d’êtres humains à la solde des négriers européens, quittent chaque jour les côtes africaines – jouant au chat et à la souris avec des gardes-côtes libyens financés par Bruxelles, mais en réalité complices des passeurs – vers les eaux internationales de la Méditerranée, où croisent quelques navires militaires européens chargés de donner un coup de main aux bateaux d’ONG prétendument humanitaires qui encouragent le trafic par leur seule présence, un nouvel acteur s’annonce dans le secteur.

Le C-Star, affrété par Defend Europe, est parvenu à échapper aux autorités turques et à quitter le port de Famagouste (partie turque de l’île de Chypre) samedi 28  juillet. Il devrait arriver mercredi ou jeudi dans les abords du canal de Sicile. Et, là, ça pourrait bien commencer à chauffer ! Car le mot d’ordre est limpide : il s’agit de  » sauver l’Europe de l’immigration clandestine  » et de  » démasquer l’imposture des ONG « .

Une souscription en ligne avait été lancée, via PayPal, pour  » recruter une équipe de professionnels «  et armer un navire de taille plus imposante qu’un Zodiac. PayPal eut beau arrêter la collecte en juin, après des centaines de plaintes d’internautes et de peur d’être accusé de n’avoir rien fait pour empêcher une opération illégale – le secours en haute mer est, nous dit-on, un devoir absolu, et toute manœuvre d’empêchement serait qualifiée de criminelle –, les identitaires sont tout de même parvenus à réunir 76 000  euros et ont loué un navire de 40  mètres. Quant au prétendu secours en haute mer il n’est qu’une appellation abusive du trafic d’esclaves et ne peut en aucun cas, à nos yeux, relever d’une quelconque protection juridique.

Construit en  1975 en Finlande, le Suunta – rebaptisé C-Star – appartient à Sven Tomas Egerstrom, un homme d’affaires suédois, et navigue sous un très exotique pavillon mongol. Il croisait auparavant au large de Djibouti, où il aurait servi d’armurerie flottante, fournissant des armes aux bateaux marchands naviguant dans les eaux internationales, afin de repousser les attaques de pirates venus des côtes somaliennes.

Parti début juillet en direction de la Méditerranée centrale, le C-Star a connu, depuis, un parcours un peu compliqué. Arrêté une première fois à Suez mi-juillet pour des raisons administratives, le bateau a été bloqué une nouvelle fois à Famagouste, cinq membres d’équipage, originaires du Sri Lanka, ayant été soudoyés par des agents de l’Union européenne pour affirmer qu’ils avaient dû payer pour monter à bord !

Il fait actuellement route vers la Sicile et ne tardera pas à se confronter aux navires des ONG négrières et aux gardes-côtes italiens qui ne sont pas en reste dans la protection des trafics d’êtres humains financés par la ploutocratie européenne.

VIVE LES CORSAIRES COMME EN ONT CONNUS SAINT-MALO OU GRANVILLE !

Auxquels nous accordons bien volontiers nos  » Lettres de marque « *.

Le 2 août 2017.

Du Plessis.

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_de_marque

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :