Terrorisme : la méthode allemande désormais employée par les pouvoirs publics français.

7 Août

Nous avons pointé du doigt à plusieurs reprises le stratagème déculpabilisateur des autorités allemandes (qui en connaissent un rayon dans ce domaine) à l’égard des terroristes islamiques : CE NE SONT PLUS DES TERRORISTES, CE SONT DES MALADES MENTAUX. ILS NE SONT DONC PAS RESPONSABLES DE LEURS ACTES ET LES AUTORITÉS NE LE SONT PAS NON PLUS DE LEUR INCOMPÉTENCE ! (Lire « Action T4 ? » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/11/bulletin-climatique-du-week-end-1112-mars-2017-de-la-republique-francaise/

et « Action T4 -suite-  » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/23/aktion-t4-suite/).

Intéressant discours que se sont rapidement appropriés les pouvoirs publics français. Attendez-vous donc à savoir que nous n’avons plus de terroristes islamiques en France mais seulement des déséquilibrés ! Mais aussi qu’il n’y a plus d’échec des services de renseignement puisqu’il ne s’agit que de malades mentaux aux comportements totalement imprévisibles….

Nous serions

M D R , si ce n’était pas si tragique.

Et c’est ainsi qu’un homme, musulman d’origine malienne mais -paraît-il- devenu Français alors qu’il n’a que 18 ans…, a forcé samedi soir l’un des contrôles de sécurité de la tour Eiffel et sorti un couteau en criant «Allahou Akbar !».

L’enquête est ouverte pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d’atteinte aux personnes» et «tentatives d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique», a-il été précisé par le parquet de Paris. D’ailleurs, en garde à vue, l’homme a affirmé «qu’il voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre du groupe djihadiste Etat islamique qui l’aurait encouragé à passer à l’acte», selon une source proche de l’enquête.

Les faits ont eu lieu vers 23h30: l’homme a franchi un premier portique de sécurité du monument en bousculant un agent de sécurité d’un coup d’épaule. Puis il a sorti un couteau en criant « Allahou Akbar », a dit une source proche de l’enquête à l’AFP. «Des militaires de l’opération Sentinelle, présents su place, lui ont alors ordonné de poser son couteau à terre et l’ont immédiatement interpellé», a poursuivi la source.

Mais…

«Il s’agit du profil de quelqu’un qui a des antécédents psychiatriques», ont aussitôt précisé les services de police ! Selon les premiers éléments, il s’agit d’une « Chance pour la France« , né en août 1998 en Mauritanie et récemment radicalisé. Les premières investigations auraient mis en lumière…sa personnalité très fragile (Il aurait été hospitalisé dans un service psychiatrique pendant plusieurs mois).

Pourtant, l’homme avait été condamné en décembre 2016 à quatre mois de prison assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pendant deux ans pour apologie du terrorisme et menaces de mort.

Cherchez l’erreur* mais cherchez aussi la manipulation. Dormez, braves gens, vous êtes dans de bonnes mains !

Le 7 août 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

* On peut d’ailleurs s’interroger sur une autre défaillance de nos services : comment un Malien, malade mental au point d’être interné, a-t-il pu obtenir – à l’âge qui est le sien – et conserver la nationalité française (et la prise en charge de sa maladie mentale par l’assurance maladie) avec autant de facilité après avoir été condamné par la justice pour apologie du terrorisme et menaces de mort ? Alors qu’il aurait dû être, ipso facto, ramené dans son pays d’origine.

QUI SONT LES VRAIS RESPONSABLES (comme nous le rappelons chaque fois) ? TÔT OU TARD, ILS DEVRONT PAYER.

Publicités

2 Réponses to “Terrorisme : la méthode allemande désormais employée par les pouvoirs publics français.”

  1. Gurgan août 7, 2017 à 7:12 #

    Il n’y a pas de fumée sans feu, paraît-il. Et voilà que les autorités de notre pays révèlent aujourd’hui que 15 à 20% des « Français » radicalisés présenteraient, comme Mamoye D.(le Malien francisé impliqué dans l’attaque au couteau à la Tour Eiffel), des « troubles psychiques ». Les services de renseignement les appellent les « dossiers camisoles ».

    Avant longtemps ils seront probablement …100%.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Conseil esperance du roi:Terrorisme : la méthode allemande désormais employée par les pouvoirs publics français. | actualitserlande - août 8, 2017

    […] Terrorisme : la méthode allemande désormais employée par les pouvoirs publics français. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :