Disparition tragique de Gonzague Saint Bris.

9 Août

L’écrivain et journaliste Gonzague Saint Bris est décédé dans la nuit du 7 au 8 août dans un accident de la route en Normandie près de Pont-l’Évêque*. Le monde culturel français est frappé de stupéfaction face à la disparition brutale de cette figure attachante, omniprésente, à la silhouette reconnaissable à ses cheveux longs d’éternel romantique, qui animait la vie littéraire.

Dans une vingtaine de jours doit se tenir la manifestation ouvrant le bal de la rentrée littéraire, la 22e édition du festival La Forêt des livres, qu’il avait créé dans le village de Touraine, près de Loches, où il avait vu le jour le 26 janvier 1948. Une «forêt des livres» qu’il a contribué lui-même à peupler en n’écrivant pas moins d’une cinquantaine d’ouvrages, principalement sur l’Histoire et ses grands personnages, sa passion de toujours. On peut citer celles sur Léonard de Vinci, François 1er, Desaix ou encore Alfred de Vigny.

Écrivain médiatique, journaliste charismatique, aristocrate de nature mondaine, Gonzague Saint Bris était le fils du diplomate Hubert Saint Bris et d’Agnès Mame, elle-même descendante de Louis Mame, premier éditeur de la Comédie Humaine. Il est le deuxième d’une famille de huit enfants élevés au Clos Lucé en Touraine, la maison d’enfance de François Ier qui y logea un Léonard de Vinci vieillissant mais encore très actif. La propriété évocatrice, qui accueille aujourd’hui un nombre impressionnant de visiteurs venus du monde entier, en témoigne.
 
Le CER rend hommage à sa grande culture historique autant qu’à sa fidélité au mouvement royaliste.

R I P

* L’écrivain était passager d’une voiture conduite par sa compagne, Alice Bertheaume, avec laquelle il revenait, après un dîner fort arrosé Chez Miocque à Deauville, du vernissage de l’événement « la Cow Parade fait son cinéma« . Sur la D675 à hauteur de Saint-Hymer, près de Pont-L’Évêque dans le Calvados, le véhicule a fait une sortie de route et a percuté un arbre. Les deux passagers ont été éjectés et l’auteur a été tué sur le coup. La conductrice « a été sérieusement blessée et évacuée vers l’hôpital de Lisieux« . Dans la matinée de mardi, le site du quotidien local indiquait qu’Alice Bertheaume n’était « plus en état d’urgence absolue« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :