Chronique d’une imposture annoncée :  » CAPITAL  » a choisi son camp et s’y engage avec conviction.

10 Août

Chacun connaît le mensuel économique et financier  » Capital « . Mais saviez-vous qu’il était l’un des plus ardents thuriféraire d’Emmanuel Macron ? Le dernier numéro de la revue (N° 311, août 2017) en est la preuve absolue.

Passons sur l’éditorial de son rédacteur en chef, François Genthial, qui commence par cette phrase choc  » Bye bye la Chine, good morning la France « , en anglo-américain dans le texte et qui s’appuie sur un hypothétique retour sur nos terres de nos usines délocalisées. Certes, nous dit l’auteur,  » les capitaux affluent, les incubateurs se multiplient, le crédit impôt recherche dope l’innovation « . Précisant que  » ces tendances profondes, quasi tectoniques (l’expression n’est pas trop forte !), étaient à l’oeuvre depuis un certain temps  » mais ajoutant aussitôt que  » le nouveau chef de l’Etat (Emmanuel Macron) en est la manifestation et en sera, on l’espère, l’amplificateur  » !

Mais remarquons plutôt, dès le début du numéro, un article qui nous révèle, sur quatre pages, de très flatteurs petits secrets sur Gérald Darmanin, nouveau ministre de l’Action et des comptes publics, mais aussi…ci-devant membre des Républicains et transfuge de la Sarkozie. Cet article sert de hors d’oeuvre à un copieux dossier de trente trois pages, réalisé en partenariat avec RTL et intitulé

SPÉCIAL FRANCE

POURQUOI ON VA REVENIR AU TOP

Ce dossier débute par un tableau très optimiste d’une métamorphose :  » Après dix ans de croissance molle et de déprime, nous dit-on, notre pays semble enfin vouloir retrousser ses manches et exploiter ses nombreux atouts.  » Qui refuserait le principe de cette perspective :  » Ce dossier le démontre à chaque page, notre pays est désormais bel et bien sur la pente remontante. Au rythme où tombent les bonnes nouvelles – les statistiques des créations d’emploi, de l’investissement, des marges, de la croissance, des implantations d’usine ou des mises en chantier sont toutes redevenues souriantes -, il se pourrait même qu’il la gravisse assez vite, pour retrouver dans quelques années son rang parmi les nations les plus riches et les plus dynamiques de la planète.  » QUEL ENTHOUSIASME !

Sauf que très vite, l’auteur de cet article précise sa pensée :  » EFFET MACRON ? En partie oui, bien sûr. À tort ou à raison, l’arrivée de ce nouveau président, jeune, dynamique, si différent, pour tout dire, de ses prédécesseurs, semble avoir délié les énergies du pays. » Ajoutant, pour faire bonne mesure que  » Du coup, tout devient plus facile. Ces dernières semaines, des dizaines de milliers de consommateurs, dont le pouvoir d’achat n’a pourtant pas augmenté, se sont rués dans les concessions automobiles, au point que les constructeurs ont dû revoir à la hausse leurs prévisions de vente au début du mois de juillet.

Les chefs d’entreprise ne sont pas en reste. Conquis d’avance par le programme du nouvel occupant de l’Elysée, il est vrai tout acquis à leur cause, ceux que nous avons interrogés nous ont tous tenu le même discours, à mille lieu des habituelles jérémiades patronales. ‘ Tout un environnement pro-business est en train de se constituer, nous devons en profiter au maximum’, s’enthousiasme par exemple Bruno Grandjean, P-DG de l’entreprise métallurgique Redex et président de la Fédération des industries mécaniques (FIM). « 

Et vous retrouvez là, dans ces quelques phrases extraites de ce seul article, tout ce que nous n’avons cessé de répéter depuis le début de la campagne présidentielle pour mettre en garde nos compatriotes :

1/ Dis-moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/02/06/bulletin-climatique-quotidien-6-fevrier-2017-de-la-republique-francaise/);

2/ Voter Macron, c’est cautionner les négriers (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/09/bulletin-climatique-quotidien-9-mars-2017-de-la-republique-francaise/);

3/ Emmanuel Macron,le président du dixième décile (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/14/chronique-dune-imposture-annoncee-emmanuel-macron-le-president-du-dixieme-decile/);

4/ enfin…une hirondelle n’a évidemment pas fait le printemps ! (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/10/baisse-du-budget-de-la-defense-francais-en-danger/).

Eh bien, cela n’a pas suffi aux rédacteurs de ce dossier de Capital. Car suivent sept articles de la même veine, dans lesquels vous retrouverez, peu ou prou, le même dithyrambe macronien :

Des promesses, toujours des promesses…

_  Nos brevets s’apprêtent à faire un carton,

_  Le monde entier nous envie nos jeunes talents,

_  Notre pays séduit à nouveau les investisseurs étrangers, 

_  Nos start-up vont enfin jouer dans la cour des grands,

_  La France a les moyens de rattraper l’Allemagne,

_  Nous sommes parmi les mieux placés dans le business vert,

_  Et aussi : Notre école publique peut espérer redevenir efficace.

Autrement dit, demain, on rase gratis !

Hélas, c’est oublier que, justement, rien de tout cela ne peut se faire sans une école publique et un enseignement supérieur de haut niveau. Niveau perdu de longue date, et chaque jour davantage, par les méfaits de l’acculturation résultant du métissage ethno-culturel voulu et encouragé par tous les amis de Capital et d’Emmanuel Macron ! Et pas une enquête internationale PISA qui ne permette aujourd’hui d’espérer le redressement attendu…Mais c’est oublier aussi que rien ne se fera si notre pays est submergé par la bombe migratoire que nos armées squelettiques ne pourront plus endiguer.

La boucle est bouclée et la réponse est là :

Le 10 août 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

3 Réponses to “Chronique d’une imposture annoncée :  » CAPITAL  » a choisi son camp et s’y engage avec conviction.”

  1. Hervé J. VOLTO août 12, 2017 à 1:51 #

    -Je ne puis pas croire, en effet, que Dieu ait pour toujours abandonné la France, le pays auquel il a donné saint Louis et Jeanne d’Arc. Or, pour qu’elle se relève, il faut qu’elle redevienne une nation chrétienne. Une nation qui a perdu le sentiment religieux, où les passions ne sont plus contenues par aucun frein moral, où ceux qui souffrent ne trouvent pas un motif de résignation dans l’espoir de la vie future, est destinée à se diviser, à se déchirer, à devenir la proie de ses ennemis intérieurs ou extérieurs. Le premier devoir de mes amis est donc d’arracher la France à la voie funeste qui la conduirait à une telle catastrophe. J’espère que, dans cette œuvre de salut, ils verront se réunir à eux tous les honnêtes gens que l’expérience ne peut manquer d’éclairer un jour. 

    Philippe VII d’Orléans

    Certaines prophéties de Nostradamus disent que les Etts Unis se tiers-mondialiseront et subiront la loi martiale, laissant à la France la possibilité de dépasser l’Allemagne et la Chine. Il suffirait que l’Etat abaissent ces P… urés d’impots pour que les promesses énoncès plus haut prennent forme. car la France a les moyens de ses prétentions ! Mais quand une entreprise marche bien, on la réglemente, adit quelqu’un du CAC 40, si elle bouge encore, on la taxe, si elle menace de fermer, on la subventionne.

    Oui :

    _ Nos brevets s’apprêtent à faire un carton,

    _ Le monde entier nous envie nos jeunes talents,

    _ Notre pays séduit à nouveau les investisseurs étrangers,

    _ Nos start-up vont enfin jouer dans la cour des grands,

    _ La France a les moyens de rattraper l’Allemagne,

    _ Nous sommes parmi les mieux placés dans le business vert,

    Baissons donc ces P… urés d’impot et la France repartira…

  2. Hervé J. VOLTO août 12, 2017 à 2:01 #

    Une autre chose.

    Emmanuel Macron a commencé à chuter dans les sondages.

    Ce n’est, je pense, qu’un début.

    Emmanuel Macron est essentiellement un produit préfabriqué, vendu par les grands médias. C’est un Président vide et inconsistant, dont le vide et l’inconsistance sont dissimulés derrière une arrogance autoritaire, des coups de menton nerveux et quelques coups d’éclat dont l’effet retombe rapidement.

    C’est un homme qui a été élu par défaut, parce que la candidate de la droite véritable s’est démolie elle-même, et parce que la droite modérée était devenue inconsistante, ce qui explique sa décomposition actuelle.

    Peut-être est-ce lui qui rapportera le Roi en France… en faisant tomber la Régence Républicaine.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nouvel article sur conseil dans l’espérance du roi:Classement international des universités : la France sombre. | actualitserlande - août 16, 2017

    […] Il y a moins d’une semaine, nous moquions l’optimisme de commande du magazine économique Capital, dans un article intitulé « Chronique d’une imposture annoncée: Capital a choisi son camp et s’y engage avec conviction » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/10/chronique-dune-imposture-annoncee-capital…). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :