Voici pourquoi l’Union européenne traine les pieds pour rétablir l’ordre en Libye.

11 Août

Vous savez notre acharnement à réclamer le rétablissement de l’ordre en Libye, quitte à ce que celui-ci le soit par la contrainte et tout en sachant que les actions du maréchal Khalifa Haftar dans l’est du pays font de lui notre principal allié en la matière (Lire « Assez d’erreurs en Libye » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/08/assez-derreurs-en-libye-lue-doit-miser-sur-haftar-et-non-pas-sur-les-branquignols-de-tripoli/). L’objectif principal, pour nous étant de parvenir à mettre un terme au flux migratoire continu autant que dévastateur qui traverse la Méditerranée à partir des côtes libyennes.

Il y a donc lieu de s’étonner que les forces navales des pays de l’UE, et principalement italiennes, persistent à favoriser ces départs (pris en charge par de pseudo-ONG humanitaires) et à transférer sur le sol européen les migrants économiques dont ils savent que la quasi-totalité n’est pas éligible au statut de réfugié.

La raison en est simple : accroître chaque jour davantage le « Grand Remplacement » en faisant déferler ces hordes barbares sur notre continent. Mais, pour faire croire au vain peuple que cette action n’est dictée que par des sentiments humanitaires, il importe de la parer du masque du droit international.

Alors, que nous servent le lobby immigrationniste et ses complices de l’Union européenne ? Ils affirment, à juste titre, que l’article 33 alinéa 1 de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés, communément appelée « Convention de Genève », est très claire sur la question :

« Aucun des Etats contractants n’expulsera ou ne refoulera, de quelque
manière que ce soit, un réfugié sur les frontières des territoires où sa vie ou
sa liberté serait menacée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité,
de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques. »

Et pour faire avaler la pilule ils prétendent que,

du fait de l’instabilité politique en Libye, les migrants renvoyés vers ce pays risquent de voir leur intégrité physique et morale gravement atteinte dans les centres de rétentions libyens. CQFD !

D’ailleurs, un certain nombre de rapports d’ONG fait état de « viols, tortures, exécutions et autres souffrances » dont sont victimes les réfugiés lors de leur incarcération. Mais, chose curieuse, seules des ONG immigrationnistes affirment cela…

En d’autres termes, plus on dira et plus on fera en sorte que l’instabilité politique règne en Libye, plus on pourra justifier aux yeux des naïfs que seule la solution du rapatriement des migrants en Europe est possible !

Mais, pour cela, l’UE et ses complices ne sont pas à une contradiction près.

Souvenez-vous qu’il n’y a pas si longtemps, l’UE prétendait qu’il était impératif de lutter contre les passeurs et regrettait l’absence de gardes-côtes efficaces sur la côte libyenne. Au point que l’institution a mandaté l’Italie pour former les gardes-côtes libyens et leur fournir une dizaine de vedette rapides et bien équipées.

Gardes-côtes libyens

Or les temps ont changé depuis  que les identitaires de Defend Europe et leur navire C-Star, actuellement sur site, prétendent agir comme un bateau de reconnaissance pour « donner l’alerte aux gardes-côtes libyens ». Le but étant, bien sûr, de ramener les migrants en Libye (ce qui n’est pas en contradiction avec la Convention de Genève dont nous parlions plus haut car la Libye n’est est pas signataire et ne peut donc être contrainte à en respecter les règles – heureux pays ! -).

Aussitôt, l’Union européenne et ses complices ont prétendu que les gardes-côtes libyens entretenaient des liens coupables…avec les passeurs de migrants !* Le retour de ces derniers en Libye, par l’intermédiaire des gardes-côtes (équipés par l’Italie), les condamnerait donc, nous dit-on, a subir  » de sévères violations de droits humains dans les geôles libyennes « .

Alors de deux choses l’une. Soit les dirigeants européens sont des menteurs, soit ce sont des incompétents. À moins qu’ils ne soient les deux à la fois…

Et voilà pourquoi nous exigeons que l’on mette un terme à ces palinodies qui ne trompent plus personne et que l’UE agissent efficacement pour porter au pouvoir le maréchal Khalifa Haftar, seul capable de réaliser l’unité politique et militaire qui assurera enfin la sécurité des côtes du pays. Emmanuel Macron semble l’avoir compris (Lire « Le doute n’est plus permis » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/29/le-doute-nest-plus-permis-emmanuel-macron-lit-le-blogue-du-cer/) mais que pourra-t-il faire seul contre tous ?

D’autant que la situation est en train d’évoluer en faveur de nos revendications. En effet, la marine libyenne a annoncé, jeudi 10 août, la création d’une « zone de recherche et de secours » au large de ses côtes, qui sera interdite aux navires étrangers, « sauf demande expresse de la part des autorités libyennes ». Et les autorités ne se cachent pas de viser ainsi les ONG qui violent délibérément la limite de leurs eaux territoriales.

Selon un porte-parole de la marine, le général Ayoub Kacem, cette décision cible « les ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants clandestins et mener des actions humanitaires »« Nous souhaitons envoyer un message clair à tous ceux qui portent atteinte à la souveraineté libyenne et manquent de respect aux gardes-côtes et à la marine », poursuit-il.

« Vous devez respecter notre volonté » et « obtenir l’autorisation de l’Etat libyen même pour les opérations de secours », a ajouté le porte-parole de la marine en s’adressant aux ONG.

ÇA BOUGE ET C’EST TANT MIEUX ! MERCI AUX CORSAIRES DU C-STAR.

Le 11 août 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Alors qu’il est désormais de notoriété publique que les ONG trafiquent elles-mêmes avec les passeurs pour constituer le butin des négriers.

Publicités

Une Réponse to “Voici pourquoi l’Union européenne traine les pieds pour rétablir l’ordre en Libye.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. CER:Voici pourquoi l’Union européenne traine des pieds pour rétablir l’ordre en Libye. | actualitserlande - août 11, 2017

    […] Voici pourquoi l’Union européenne traine des pieds pour rétablir l’ordre en Libye. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :