L’Union européenne et son  » espace Schengen  » sont les alliés du terrorisme islamique.

24 Août

Abdelbaki Es Satty a visiblement joué un rôle clef dans les attentats qui ont touché Barcelone et Cambrils, en Catalogne. Les assaillants se seraient radicalisés à ses côtés. L’homme, d’origine marocaine, vivait à Ripoll, petite ville de Catalogne à quelques dizaines de kilomètres de l’illusoire frontière franco-espagnole, depuis deux ans. Pendant cette période, il a voyagé plusieurs fois vers la Belgique où, comme nous l’avons souvent dénoncé dans les pages de notre blogue, séjourne une forte communauté marocaine qui a fourni de nombreux djihadistes au Proche-Orient ainsi que plusieurs terroristes qui ont ensanglanté la Belgique et la France (Lire « La Belgique rongée par l’islamisme » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/11/25/bulletin-climatique-quotidien-25-novembre-2015de-la-republique-francaise/ mais aussi le livre de Hind Fraihi :

Son nom apparaît pour la première fois à la suite d’une perquisition menée dans le cadre des attentats de Madrid en 2004. Lors d’une opération de police, des photocopies de documents appartenant à Abdelbaki Es Satty ont été retrouvés dans l’habitation d’un des principaux suspects, Mohamed Mrabet Fhasi.

En 2010, il est inculpé dans un trafic de drogue en provenance du Rif, comme nous le précisions hier. Il est arrêté en possession de douze kilos de haschich entre Ceuta et Algesiras dans le sud de L’Espagne. Il passe alors quelques années en prison.

 

Après ces années tourmentées, il s’installe à Ripoll en Catalogne, où il devient l’imam de la mosquée. En 2016, il voyage à plusieurs reprises vers la Belgique. Hans Bonte (sp.a), le bourgmestre de Vilvorde, confirme l’information: « Nous savons avec certitude qu’il a séjourné entre janvier et mars 2016 dans les environs de Diegem, Vilvoorde et Bruxelles. Notre police locale a fait des recherches intensives sur ses antécédents, il en est ressorti que, tant au fédéral, aux services de renseignement belges et espagnols qu’il n’existait pas d’informations préoccupantes à son sujet« .

Pendant ces visites, il entre en contact avec la mosquée Youssef de Diegem. Il postule pour en devenir l’imam. Selon Mimoun Aquichouh, l’imam de la mosquée de Vilvorde, l’homme aurait inspiré de la méfiance: « C’est quelqu’un qui vient d’Espagne, l’imam de Diegem a senti quelque chose. Il lui a demandé son certificat de bonne vie et mœurs, qui ne venait pas alors, il a refusé« .

Tout cela démontre, s’il en était besoin, avec quelle facilité tous ces étrangers par ailleurs apôtres d’une religion conquérante et destructrice circulent sans aucun contrôle dans nos pays pour y semer la mort.

Et finalement c’est dans les décombres de la maison d’Alcanar (au sud de la Catalogne), où lui et quelques artificiers maladroits préparaient les bombes qui devaient faire sauter la Sagrada Familial de Barcelone (rien de moins), que son parcours s’est achevé !

Mais, au cas où l’absurdité de l’espace dit de « Schengen » vous aurait encore échappé, il nous faut préciser que la voiture-bélier utilisée par les quatre terroristes de Cambrils (radicalisés par le fameux Abdelbaki Es Satty), une Audi A3 (dont on peut se demander par quel trafic elle a pu être financée…), avait été « flashée » en excès de vitesse sur une route de l’Essonne, en région parisienne, environ une semaine avant les attaques. Que venaient donc faire ici ces tueurs à venir ? Qui ont-ils rencontré ? Dans quel but ?

Ne voyez-vous pas dans cette affaire un intéressant sujet de réflexion pour nos pouvoirs publics ? Sujet qui ne manquera pas de sombrer dans quelques oubliettes mais sur lequel nous avons des propositions de réponses et des solutions qui ne sont certes pas très « politiquement correctes » mais ne manqueraient pas de rendre à notre pays sa souveraineté et sa sécurité !


Le 24 août 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

Publicités

Une Réponse to “L’Union européenne et son  » espace Schengen  » sont les alliés du terrorisme islamique.”

Trackbacks/Pingbacks

  1. CER:Tout le monde il était beau, tout le monde il était gentil ? Tu parles… | actualitserlande - août 25, 2017

    […] Bien sûr, lundi 21  août à 17  heures, une cinquantaine de personnes sont venues partager, Place de la Liberté (ça ne s’invente pas) à Ripoll, leurs peurs et leurs inquiétudes. Une vraie thérapie de groupe dans la chaleur de l’après-midi de ce petit bourg de la Catalogne pyrénéenne, dont sont originaires onze jeunes terroristes islamistes de la cellule responsable des attentats ayant fait 15 morts et plus de 80 blessés à Barcelone et à Cambrils, jeudi 17  août. Ils auraient tous été embrigadés par Abdelbaki Es Satty, un iman marocain arrivé en  2015, qui passait cinq fois par jour devant la mairie pour se rendre à sa mosquée de cette bourgade sans histoire de 10 000 habitants (Lire « L’Union européenne et son espace Schengen sont les alliés du terrorisme islamique » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/24/lunion-europeenne-et-son-espace-schengen-…). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :