Chronique d’une imposture annoncée : le fan-club africaniste d’Emmanuel Macron.

31 Août

Lors de son discours aux ambassadeurs mardi 29 août, Emmanuel Macron a officialisé le Conseil présidentiel pour l’Afrique. Promesse de campagne, ce nouveau « comité Théodule« (1) est destiné à « mieux identifier les défis auxquels est confronté le continent« . « C’est en Afrique que se joue largement l’avenir du monde », a-t-il déclaré avec perspicacité (Lire « Les statistiques de l’ONU annoncent des lendemains qui ne chanteront pas » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/06/24/les-statistiques-de-lonu-annoncent-des-lendemains-qui-ne-chanteront-pas/).

Trois mois après son entrée à l’Élysée, Emmanuel Macron a profité de son premier discours devant les ambassadeurs, mardi 29 août, à Paris, pour lever encore un peu plus le voile sur les grandes orientations de sa politique étrangère. Et réitérer sa volonté de placer le continent africain au cœur de la diplomatie française.

 « L’Afrique n’est pas seulement le continent des migrations et des crises, c’est un continent d’avenir. C’est pourquoi nous ne pouvons le laisser seul face à ses défis, démographiques, climatiques, politiques« , a affirmé le président français. Avant d’annoncer : « Je me rendrai prochainement à Ouagadougou pour porter ce message« . Oubliant pourtant que l’Afrique n’attend pas de messages. Elle attend des actes et, en particulier tout ce qui lui permettra de sortir de la misère et, par voie de conséquence, de retenir sur le continent africain les hordes de bélîtres qui le fuient en croyant pouvoir trouver chez nous un Eldorado alors qu’elle ne sont que de nouvelles victimes des traites négrières.

 

Avant de s’envoler pour la capitale du Burkina Faso, le chef de l’État réunira donc son tout nouveau Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), dont il a officialisé la mise en place. Cette structure « inédite« , qu’il prétend « tournée vers les attentes de notre jeunesse » et composée « de personnalités engagées issues de la société civile » doit en effet, nous dit-on, permettre au président Macron de préparer ses prochaines visites d’État sur le continent.

« Ce ne sera ni un nouveau think tank ni un fan-club africain du président de la République » mais une instance chargée de conseiller le chef d’État et de faire remonter des propositions, a fait savoir l’Élysée. Concrètement, indique Jeune Afrique, « le CPA rencontrera notamment Emmanuel Macron avant chacun de ses déplacements en Afrique et travaillera également à l’élaboration des discours importants prononcés en rapport avec le continent. Son premier chantier : le discours de politique africaine que prononcera le président français en novembre et sur lequel le CPA sera invité à collaborer. »

En se dotant d’un tel groupe de travail, la présidence espère ainsi faire montre d’une meilleure expertise de l’Afrique et éviter également des impairs diplomatiques, comme ce fut le cas, en 2007, pour Nicolas Sarkozy dont le fameux discours de Dakar entacha durablement ses relations avec le continent. Il n’y disait pourtant pas que des sottises !

Est-ce une sottise en effet que de faire ce constat : le « drame de l’Afrique » vient du fait que « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. […] Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance. […] Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès » ? Ce n’est rien d’autre qu’une évidence mais elle avait le tort de n’être pas politiquement correcte.

Parmi la dizaine de membres – tous bénévoles, précise-t-on à l’Élysée – qui composent ce groupe de travail figurent notamment l’ancien footballeur béninois Jean-Marc Adjovi-Boco, la directrice adjointe du développement international du groupe Suez, Diane Binder, l’avocat Yves-Justice Djimi, la scientifique kényane Yvonne Mburu, l’innovateur Karim Sy , basé à Dakar,  l’entrepreneuse sociale franco-tunisienne Sarah Toumi ou encore Jules-Armand Aniambossou, ancien ambassadeur du Bénin en France et ex-camarade de promotion d’Emmanuel Macron à l’ENA(2). Que des personnalités incontournables, ainsi que vous pouvez le constater…

L’Élysée fait le pari que le CPA s’inscrive dans la durée. « Notre objectif était de créer quelque chose qui survivra au président Macron et qui aura donc une existence institutionnelle« , a confié à Jeune Afrique une source proche du chef de l’État.

Rendez-vous dans cinq ans !

Le 31 août 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

(1) D’une parole de Charles de Gaulle  prononcée lors d’un voyage à Orange le  25 septembre 1963 : « Mais de cela, le général de Gaulle ne s’est jamais beaucoup occupé. L’essentiel pour lui, ce n’est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, l’essentiel pour le Général de Gaulle, président de la République française, c’est ce qui est utile au peuple français, ce que sent, ce que veut le peuple français. »

(2) Voici la liste complète des membres du Conseil présidentiel pour l’Afrique : Jean-Marc Adjovi-Boco, Franco-Béninois, 54 ans, ancien sportif et entrepreneur ; Jules-Armand Aniambossou, Franco-Béninois, 55 ans, directeur général Afrique et Outre-Mer du groupe Duval ; Diane Binder, Française, 37 ans, directrice adjointe du développement international du groupe Suez ; Yves-Justice Djimi, Français, 36 ans, avocat ; Liz Gomis, Française, 36 ans, journaliste et réalisatrice ; Jeremy Hadjenberg, Français, 43 ans, directeur général adjoint chez I & P ; Yvonne Mburu, Kényane, chercheuse et consultante en santé ; Vanessa Moungar, Franco-Tchadienne, 33 ans, directrice genre, femmes et société civile à la Banque africaine de développement ; Nomaza Nongqunga Coupez, Sud-Africaine, 36 ans, entrepreneuse dans la culture ; Karim Sy, Franco-Libano-Malien, 49 ans, entrepreneur dans le numérique ; Sarah Toumi, Franco-Tunisienne, 30 ans, entrepreneuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :