Communiqué du Conseiller aux Armées du CER.

12 Sep

Avec les Frégates type 31, le troisième programme européen d’unités intermédiaires en moins d’un an.

Frégate type 31

Voici une dizaine de jours, le gouvernement britannique a décidé de lancer le programme d’unités de taille intermédiaire de type 31 pour remplacer les type 23… Fruit de restrictions budgétaires et de besoin en termes de patrouille maritime, les nouveaux bâtiments, actuellement en cours de conception (après que les Belharra, destinées à assurer le « remplissage » du programme franco-français FTI, aient été présentées au dernier salon Euronaval …) seront opérationnels en 2023 soit probablement en même temps que les FTI françaises, dont, de l’aveu même d’un officier supérieur faisant partie de l’équipe du programme, « certains équipements prévus n’ont pas encore été inventés ».

FTI Belharra

Il s’agit là du troisième programme européen de ce type d’unités navales après le PPA italien de Fincantieri, dont le premier exemplaire est actuellement en construction pour une livraison en 2019 et une entrée en service en 2021… Soit avec au moins deux ans d’avance sur la concurrence.

Frégate PPA

Cependant, outre à constituer chacun des programmes à production réduite – 7 PPA pour l’Italie, 5 FTI pour la France et 5 type 31 pour le Royaume-Uni – les bâtiments en question seront difficilement réalisables sans l’apport de l’exportation, qui risque de préférer la première catégorie de patrouilleurs, modulaires et présents sur le marché… avant les autres. Ceci n’ôtant rien au fait que Naval System – anciennement DCNS – a d’ores et déjà indiqué que le programme FTI/Belharra, signé en toute hâte par le Ministre ripoublicain de la Défense du dernier gouvernement Hollande – un certain Le Drian, actuel titulaire du Quai d’Orsay – en avril dernier, ne sera viable financièrement que si, aux 5 unités de la Royale s’en adjoignent autant à l’exportation…(ndcer : un programme commun défini à partir de ce qui existe déjà en Italie n’aurait-il pas été une plus judicieuse formule ? Mais poser la question n’est-ce pas y répondre ?).

Un défi décidément difficile à relever. Lorsque l’on sait que ce même Le Drian a appuyé fortement la signature du contrat entre Fincantieri et les Chantiers de l’Atlantique – STX France, qui ont été remis en cause par l’actuel résident du palais de l’Elysée. On se demande encore comment il a le courage de siéger encore au Conseil des ministres…

En ce jour où nous fêtons le Saint-Nom de Marie, La remerciant pour la victoire de Vienne de 1683, demandons-lui instamment le retour de S.M.T.C. Louis XX sur le trône de France et le retour de la Monarchie traditionnelle en France et en Europe.

Le 12/09/2017

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :