La Libye retient les migrants ? Qu’à cela ne tienne, nous irons les chercher !

21 Nov

Car, tenez-vous bien, la France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR au Niger, a annoncé lundi Pascal Brice, le directeur général de l’Ofpra (Office français de protection de réfugiés et apatrides) à l’issue d’une mission à Niamey. Ces réfugiés, arrivés à Niamey le 11 novembre, devraient gagner la France « au plus tard en janvier« , a-t-on indiqué au ministère de l’Intérieur. Ils avaient bénéficié de la première évacuation de Libye, où règne le chaos, menée par le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies.

Il s’agit d’un groupe de 25 personnes, Erythréens, Ethiopiens et Soudanais, et comprenant « 15 femmes et quatre enfants« , a précisé Pascal Brice, au terme de cette mission qui a également permis d’entendre 47 réfugiés vivant actuellement au Niger. Le HCR avait présenté à l’Ofpra une liste de personnes repérées pour leur besoin de protection et celles qui seront retenues, après une évaluation sécuritaire, obtiendront le statut de réfugié « très rapidement » après leur arrivée en France, a précisé M. Brice (Lire « Les quotas de migrants s’installent en France » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/10/11/chronique-dune-imposture-annoncee-les-quotas-de-migrants-sinstallent-en-france/).

Ils seront d’abord hébergés en structures collectives, « le temps de leur donner un certain nombre de clés sur la vie en France« , a-t-on précisé, dans la langue de bois des administrations de la République, à la DGEF (Direction générale des étrangers en France) qui coordonne l’opération de réinstallation. Après ce sas de quelques mois, une nouveauté dans les processus de réinstallation, ils seront orientés vers des logements classiques. Entendez dans vos quartiers, dans vos immeubles, bref chez vous.

Cette semaine encore, un reportage de CNN montrant des migrants vendus aux enchères a provoqué une forte émotion, suscitant des réactions indignées en Afrique et à l’ONU mais aussi en France puisque ces émotions voulues et parfaitement orchestrées sont faites pour cela.  Elles permettent de cacher, sous le masque de l’imposture, les véritables causes autant que les véritables organisateurs de cette traite négrière que nous dénonçons depuis plusieurs années (Lire « Les imposteurs du CECL » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/11/20/les-imposteurs-du-ceccl/).

Aujourd’hui logés dans un quartier résidentiel de Niamey, les futurs réfugiés attendent avec impatience la réponse de l’Ofpra.

« Les enfants ont hâte d’aller à l’école« , explique Samia, trois garçons et une petite fille de 40 jours dans les bras, dont le mari a été victime d’enlèvement dans la rue en Libye. Parce que, en prime, ils arrivent avec leur nombreuse progéniture qu’ils ne manqueront pas de faire croître.

Avec cette évacuation, « on a fait des miracles« , assure Alessandra Morelli, responsable du HCR à Niamey. L’incertitude a pesé jusqu’au dernier moment: « l’aéroport pouvait fermer pour des raisons de sécurité ». Mais il a aussi fallu mettre à contribution les autorités nigériennes, la Croix-rouge, l’OIM (Organisation internationale pour les migrations)…Ainsi que les autorités françaises, qui mettaient alors sur pied leurs propres dispositifs pour aller chercher des réfugiés au Niger et au Tchad, conformément à l’engagement d’Emannuel Macron qui a fixé un objectif de 3.000 personnes d’ici 2019 (Lire aussi « Migrants: il ne suffit plus qu’ils arrivent seuls, nous allons maintenant les chercher sur place » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/10/31/migrants-il-ne-suffit-plus-quils-arrivent-seuls-nous-allons-maintenant-les-chercher-sur-place/).

Le chiffre de 25 personnes peut sembler dérisoire, par rapport aux 44.000 réfugiés enregistrés par le HCR en Libye. Mais « on est convaincus qu’il y aura d’autres opérations« , assure Alessandra Morelli. 

Nous n’en doutons hélas pas. 

Le 21 novembre 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Une Réponse to “La Libye retient les migrants ? Qu’à cela ne tienne, nous irons les chercher !”

  1. Hervé J. VOLTO novembre 29, 2017 à 6:54 #

    Des images de journal télévisé transalpin montrèrent une fois une vedette des gardes cotières lybienne apporter des migrants de Lybie jusque dans les eux territorilales italiennes et la récupération de la « cargaison » par des navires appartennt à une ONG. Un hélicoptère de la marine italienne tenta même de faire jeter l’ancre à la veddette lybienne mais celle-ci prit la poudre d’escampette…

    Une nouvelle imposture à démasquer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :