Ne répondez surtout pas aux appels aux dons de Médecins sans frontières.

29 Nov

En cette fin d’année, les quêtes se font à la fois plus nombreuses et plus pressante en faveur de multiples organisations prétendument humanitaires. Vous ne manquerez donc pas d’être sollicités. Méfiez-vous avant tout de toutes celles qui, de près ou de loin, à visage découvert ou sous un masque attendrissant, roulent en réalité pour le lobby immigrationniste.

MEDECINS SANS FRONTIERES (MSF) APPARTIENT À CELUI-CI.

Après avoir participé à la traite négrière trans-Méditerranéenne avec l’énergie que nous savons mais en avoir été finalement empêché par les actions des jeunes identitaires du C-Star (Lire « Nouvelles des corsaires : MSF baisse les bras » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/13/nouvelles-des-corsaires-msf-baisse-les-bras/), MSF vient de se trouver un nouveau domaine d’action.

C’est un lieu pour les sans-adresse, une adresse pour les sans-papiers. En langage clair : pour les migrants clandestins et illégaux. Mardi 5  décembre, Médecins sans frontières (MSF) ouvrira à Pantin (Seine-Saint-Denis) un centre de jour pour les jeunes migrants non accompagnés*. Pas les quelque 10 000 mineurs pris en charge cette année par l’aide sociale à l’enfance (ASE), mais les autres. Tous ceux qui sont évincés des hébergements des départements faute d’avoir convaincu qu’ils avaient moins de 18  ans !

C’est pour sortir ces  » ni-ni  » de leur impasse administrative, que les  » French Doctors  » (appellation bienveillante de ces collabos) annonceront mercredi 29  novembre l’ouverture du  » 101 bis, avenue Jean-Olive « , à deux pas de Paris.  » Cette adresse accueillera de 9  heures à 17  heures tous ceux pour qui il n’existe aucun dispositif de droit commun « , résume avec ironie Corinne Torre, directrice de la mission France de MSF. On ignore combien ils sont dans les rues, et ce nouveau lieu, calibré jusqu’à 5 000  à 6 000 passages annuels, devrait permettre d’en savoir plus sur eux…

Si 200 personnes pourront pénétrer au chaud dans le hall de ce bâtiment de 600 m2, seules 50 pourront franchir, chaque jour, le deuxième sas, en fonction de leurs besoins, pour accéder à l’espace multiservices. Une fois cette barrière franchie, les exilés accèderont à un Eden ! Ils auront à disposition tout ce à quoi il leur est compliqué d’accéder en ville (soins, psychologue, aide juridique), toute une palette de services à laquelle l’ONG consacrera 800 000  euros en  2018. Retenez cependant que MSF ne consacre pas une somme équivalente aux SDF nés Français de souche !

Ceux qui se trouvent en transit à Paris obtiendront ainsi de l’information pour  » faire valoir leurs droits « . Ce qui est quand même un comble pour des gens qui n’en ont pas…

Aux nouveaux, juste débarqués en France, MSF aimerait expliquer comment aborder l’entretien d’évaluation de leur minorité (autrement dit comment leur donner des arguments pour tricher):  » Ils sont trop nombreux à gaspiller leurs chances en servant un discours prémâché par un passeur plutôt que la vérité « , prétend Corinne Torre, qui aimerait agir sur ce point. Les déboutés de la minorité seront aussi aidés pour déposer un recours devant le juge des enfants…même s’ils sont adultes .

 » Pour le pôle juridique, nous travaillerons avec des associations partenaires comme le Gisti – Groupe d’information et de soutien des immigrés – , l’Adjie – Accompagnement et défense des jeunes isolés étrangers – , la Cimade et les avocats du barreau de Paris. S’ajoutera Safe Passage, l’association qui s’intéresse à la réunification familiale « , explique Mme  Torre. Autant de traîtres qui seront pendus le moment venu. L’idée étant évidemment de couvrir toute la palette des besoins de ces parasites, avec des traducteurs à disposition pour être plus efficace.

Comme l’ADN de MSF reste la santé…une psychologue est déjà installée, prête à écouter ceux qui ont besoin de raconter les souffrances  du voyage et à éventuellement les orienter vers des associations ou des services de santé mentale. Et si la meilleure écoute était de leur faire entendre qu’il doivent retourner auprès de leurs chers parents?

A quelques pas de son bureau, deux infirmières, en contact téléphonique avec deux médecins de MSF, soigneront les maux de la rue (entendez la gale et autres parasitoses), pour éviter d’engorger les hôpitaux. «  Et en cas de besoin, nous avons aussi une dizaine de médecins bénévoles qui se sont proposés pour nous aider « , ajoute l’humanitaire (votre profession ? « Humanitaire » !), ravie que son projet suscite désormais un tel engouement.

Médecins du monde (MdM), déjà présent sur le terrain parisien, se réjouit de la complémentarité des deux ONG.  » Les projets de MdM et MSF ont vocation à se compléter. Nous travaillons de concert depuis plusieurs mois, pour répondre au plus près des besoins de ces jeunes « , tient à préciser Sophie Laurant, la coordinatrice parisienne du programme mineurs isolés de MdM.

A dix jours de l’ouverture, la sérénité du  » 101 bis « , aux murs éclairés par des portraits grand format, pourrait rendre difficile la fermeture chaque soir à 17  heures. Surtout si à cette journée à l’intérieur succède une nuit à la rue.  » L’idée n’est pas celle-là « , affirme Mme  Torre, qui déclare travailler avec un réseau d’hébergement citoyen en train de se mettre en place.  » Notre but est de proposer un hébergement aux jeunes, durant les mois où ils attendent un passage devant le juge « , précise-t-elle. Mais ces hébergeurs seront-ils les « bobos » qui nous donnent sans cesse les leçons que vous savez ? Evidemment non. Ce seront quelques « gogos » à l’âme sensible voire même quelques cougars à la recherche d’émotions fortes…(Lire « La Jungle de Calais est devenue le lupanar des immigrationnistes«

(https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/23/bulletin-climatique-quotidien-23-septembre-2016-de-la-republique-francaise/) et encore « L’appât du sexe, moteur de certaines passeuses de migrants à Calais » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/06/26/lappat-du-sexe-moteur-de-certaines-passeuses-de-migrants-a-calais/).

Alors, de grâce, refusez vos dons à MSF. La France vous en sera reconnaissante.

Le 29 novembre 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

Lire « L’Afrique déverse ses mineurs chez nous » :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/11/07/lafrique-deverse-ses-mineurs-chez-nous/

Publicités

3 Réponses to “Ne répondez surtout pas aux appels aux dons de Médecins sans frontières.”

  1. hathoriti novembre 29, 2017 à 7:37 #

    Jamais un sou de ma part pour ces gens-là…et pour d’autres dont on nous rebat les oreilles à la tévé : donnez…léguez… (bien sûr, Noël approche et les »migrants » musulmans fêtent Noël, tout le monde le sait !) Pas un centime à la Croix Rouge qui, en Belgique a retiré sa croix pour ne pas offenser ‘l’espèce protégée »…Un comble ! Donc, vous avez raison: des gens qui seront pendus le moment venu !

  2. Hervé J. VOLTO novembre 30, 2017 à 6:35 #

    Des couvertures, de la nourriture non périssable (sel, sucre), des médicaments : JAMAIS D’ARGENT !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :